Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fuite d’eau radioactive dans une centrale nucléaire de New York, le gouverneur ordonne une enquête

Des «niveaux alarmants de radioactivité» ont été enregistrés dans trois puits de surveillance de la centrale nucléaire d'Indian Point, au nord de la ville de New York, a annoncé le gouverneur de cet Etat américain.

Les commissaires de la santé et de l’environnement entament une investigation sur la fuite d’eau contaminée de tritium dans la centrale d’Indian Point, en amont de New York City. C’est l’opérateur de la centrale, Entergy Nuclear Operations, qui a signalé l’incident.

Dans un des trois puits en question, le nouveau de radioactivité a augmenté «de plus de 65 000%», alors que dans tous les autres puis la radioactivité a également atteint «des niveaux alarmants», a annoncé Andrew Cuomo, le gouverneur de New York.

La raison de la contamination reste inconnue. Cependant, l’opérateur de la centrale affirme que le matériel contaminé ne s’est pas infiltré hors du site et ne pose pas de menace immédiate à l’eau potable et à la santé publique.

Le gouverneur de l’Etat a cependant souligné sa préoccupation quant à la «santé et à la sécurité des habitants proches du dispositif», appelant les autorités à s’assurer que cette eau contaminée ne s’infiltre dans le sol où elle pourrait se mélanger aux eaux souterraines. Le responsable a finalement qualifié cet incident d’«inacceptable».

Lire aussi : La France arrête un réacteur de la centrale nucléaire de Flamanville

La centrale nucléaire d'Indian Point, à une quarantaine de kilomètres au nord de New York, se trouve au bord de la rivière Hudson. La centrale assure près de 30% des besoins d’électricité de la ville et possède deux réacteurs actifs et un troisième, fermé définitivement mais non démantelé. Environ 20 millions de personnes habitent dans un rayon de 80 km de la station.

Source

Tag(s) : #USA

Partager cet article