« Ce que nous nous sommes fait l'un à l'autre avec les vaccins a produit les dommages les plus graves que l'humanité se soit jamais infligés à elle-même au cours de toute son histoire »

Dr Andrew Moulden, M.D, PhD
 
Vaccine
© Land Destroyer Report

Par John P. Thomas, Health Impact News, 5 janvier 2015

Le médecin canadien, le Dr Andrew Moulden, a fourni des preuves scientifiques évidentes que chaque dose de vaccin administrée à un enfant ou à un adulte provoque des dommages. La vérité qu'il a découverte a été rejetée par le système médical conventionnel et par l'industrie pharmaceutique. Néanmoins, ses avertissements et son message adressés à l'Amérique représentent l'héritage solide d'un homme qui s'est dressé contre Big pharma et son programme qui vise à vacciner tous les êtres humains de la terre.

Le Dr Moulden est décédé de façon inattendue en novembre 2013 à l'âge de 49 ans.

C'est à la suite de la forte opposition de Big pharma à l'égard de sa recherche que je me suis inquiété de constater que le nom de ce brillant chercheur, ainsi que son œuvre avaient pratiquement disparu d'internet. Sa réputation avait été salie et son message d'espoir et d'éveil avait été déformé pour être enterré sans la moindre trace.

J'ai préparé une série d'articles en hommage à ce grand médecin et une célébration commémorative à cet homme courageux qui n'a pas eu peur de la vérité par rapport à un système médical corrompu, un système de santé sérieusement déficient qui fait plus de mal que de bien.

Cet article est le premier d'une série de quatre qui seront dédiés au Dr Moulden - à cet homme et à ce médecin qui veut clairement mettre fin à tous les vaccins. Dans les prochains articles, j'essayerai de résumer les mécanismes habituels qui provoquent les dommages et comment les vaccins dégradent la santé de tous ceux qui les reçoivent, que ceux-ci aient ou non remarqué des effets secondaires au moment où ils ont été vaccinés.

Le Dr Moulden a déclaré :
Ce que nous nous sommes fait l'un à l'autre avec les vaccins a produit les dommages les plus graves que l'humanité s'est jamais infligés à elle-même au cours de toute son histoire. Tout ceci s'explique en partie à cause de :- Notre arrogance qui nous fait croire que nous connaissons tout, et qu'en physiologie et en médecine nous avons aussi toute la connaissance !

- Notre cupidité qui fait passer avant tout notre envie de faire de l'argent, de vendre nos produits, comme de faire prospérer les alliances corporatistes. Le commerce a supplanté le principe humain fondamental qui commande de ne pas faire à autrui ce que l'on ne voudrait pas que l'on nous fasse.

Si la société pouvait revenir à cette valeur fondamentale, nous travaillerions ensemble pour le plus grand bien de tout un chacun. Malheureusement d'autres valeurs ont pris le pas. Je me fous pas mal de qui j'écrase le pied aussi longtemps que je puis me permettre de réaliser mon rêve américain ! Qui aura à en payer les frais m'est égal pourvu que j'y arrive. [1]

[...] Le Dr Moulden avait un PhD en Psychologie Clinique et Neurophysiologie. Il possédait un master dans le développement de l'enfant. Il était aussi docteur en médecine [2]. Son travail était respecté par d'autres chercheurs qui ne marchent pas au roulement du tambour des compagnies pharmaceutiques. Le Dr Moulden représentait une menace pour l'industrie pharmaceutique et ses 21 sites pourfendeurs d'hérétiques qui le traitaient en ennemi. [3, 4]

Le Dr Moulden a interrompu sa pratique pour témoigner au sujet de la « sécurité » des vaccins

Le Dr Moulden a interrompu sa pratique médicale en 2007 pour parcourir l'Amérique et délivrer son message que chaque dose et chaque type de vaccin provoque des dommages chez ceux qui les reçoivent. Il écrit :

« Comme beaucoup le savent, j'ai arrêté ma pratique. J'ai choisi cette option pour parcourir l'Amérique du Nord, poursuivre ma recherche sur la sécurité des vaccins et présenter les résultats de ma recherche partout au Canada et aux Etats-Unis. » [5]

Au cours de ces années, le Dr Moulden a montré que de nombreux cas du Syndrome du Bébé Secoué étaient à mettre en relation avec les vaccins et les dommages qu'ils provoquent. Son témoignage a permis de libérer de nombreux parents des fausses accusations qui étaient portées contre eux d'avoir maltraité leur enfant.

En 2010, le Dr Moulden se retire du domaine public : attaques et menaces de mort

Il déclare : En 2010-2011, j'ai poursuivi ma formation PhD et terminé une année d'interne en Neuropsychologie Clinique au « Baycrest Center for Geriatric Care » à Toronto. Pendant cette période, j'ai donné un cours universitaire sur la Médecine de Santé à l'Université New-York à Toronto. Au cours de cette période, je n'ai plus fait allusion à ma recherche ni aux vaccins. Le Département de la Santé Publique a préconisé qu'on ne me permette plus de m'occuper de patients en médecine clinique que si j'acceptais de signer un contrat proposé par le département de la Santé Publique, et qui précisait que :

a) Je suis malade mental et dès lors ma recherche et mes enseignements sur la sécurité vaccinale étaient délirants.

b) Je ne suis pas autorisé de quelque manière que ce soit, de m'exprimer ou de présenter en public ma recherche et mes opinions sur la sécurité des vaccins. Ceci constitue la condition sine qua non pour être autorisé à pratiquer la médecine clinique, recevoir ma licence médicale et garder cette licence. [6]

Même avant que le Dr Moulden disparaisse de la scène publique, un groupe de professionnels se sont acharnés à détruire sa réputation de toutes les manières possibles. Ils ont publié des mensonges, des tromperies sur internet et ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour l'abattre. Après qu'il ait pris du recul, ses sites ont été attaqués et l'accès à ses enseignements largement détruit. Oui, il y a même eu des menaces de mort.

Le mystérieux décès du Dr Andrew Moulden
 
Dr Moulden
Le décès du Dr Moulden est entouré de mystère. Certains disent qu'il a eu une attaque cardiaque et d'autres déclarent qu'il s'est suicidé.

Un collègue du Dr Moulden qui souhaite rester anonyme a expliqué à « Health Impact News » qu'il/elle avait eu un contact avec le Dr Moulden deux semaines avant sa mort en 2013. Le Dr Moulden a, en octobre 2013, déclaré à cette personne et à un petit nombre de collègues en lesquels il avait confiance qu'il était sur le point de briser le silence et allait diffuser une nouvelle information qui représenterait un défi majeur pour l'industrie du vaccin de Big pharma. Il se disait prêt à revenir sur la scène. Bien qu'il soit resté longtemps silencieux, il n'avait jamais arrêté sa recherche.

Deux semaines plus tard, le Dr Moulden est mort subitement.

Le Dr Moulden était sur le point de diffuser une importante information sur sa recherche et sur les traitements qui auraient pu porter un grave préjudice au modèle vaccinal comme au traitement de la maladie, et qui aurait pu détruire une source majeure de revenus pour l'industrie pharmaceutique. Ce qui aurait du même coup pu gravement mettre en danger les bases mêmes de la théorie du germe en ce qui concerne les maladies.

Les menaces de mort à l'encontre des critiques sur les vaccins ne sont pas inhabituelles

C'est au cours d'un nouveau cas de camouflage en matière de dommages vaccinaux que le Dr Garth Nicolson a reçu des menaces de mort. Il faisait partie d'une équipe qui avait été mise au courant que des tests biologiques (agents de guerre chimique) avaient été effectués sur des prisonniers au Texas. Ces agents biologiques pour guerre chimique ont plus tard été découverts dans des vaccins qui avaient été administrés à du personnel américain pendant les guerres du Golfe Persique. Des milliers de cas du Syndrome de la Guerre du Golfe et des décès liés aux vaccins s'en sont suivis.

Le professeur Emérite Garth L. Nicolson, est le Président, officier scientifique en chef, chercheur et professeur de pathologie moléculaire à l'Institut de Médecine à Huntington, Californie. Il a été professeur dans des facultés de médecine aux Etats-Unis et en Australie. Il est l'un des scientifiques les plus souvent cités en Amérique aujourd'hui.

Le Dr Nicolson a expliqué ce qui lui est arrivé quand lui et d'autres personnes ont été informées des expériences qui avaient été réalisées dans une prison du Texas, ainsi que des dommages vaccinaux qui en résultèrent parmi les troupes pendant la guerre du Golfe. Il explique :

Nous avons effectivement été obligés de quitter le Texas. J'étais cependant professeur full time à l'Université du Texas et j'ai dû littéralement quitter le Texas parce que la situation devenait trop dangereuse. Plusieurs de mes collègues sont morts. Mon directeur a reçu une balle dans la tête alors qu'il était à son bureau parce qu'il s'apprêtait à dévoiler les expérimentations et tests qui s'étaient déroulés dans la prison. Cela devenait donc très dangereux. [7]

Préserver l'héritage du Dr Moulden

Ceux qui sont au pouvoir et qui voulaient détruire l'œuvre du Dr Moulden ont fait un excellent travail en supprimant l'essentiel de l'information qui avait auparavant été disponible sur internet. Avant que tout ne disparaisse, j'aimerais prendre le temps de résumer quelques-uns de ses enseignements.

Dans cet article et dans ceux qui suivront, je m'efforcerai de condenser les points clés d'une vidéo de 6 heures intitulée « Tolerance Lost ». Pour le moment, cette vidéo est toujours accessible sur YouTube.com - L'information a été donnée en 3 vidéos qui sont présentées sur YouTube en 51 segments.

Si vous souhaitez entendre le Dr Moulden expliquer ses découvertes, je vous recommande vivement ces vidéos. Les images de la physiologie vasculaire du cerveau sont très instructives, de même que les nombreuses photos d'enfants. Les vétérans de la Guerre du Golfe et autres adultes montrent bien les signes de dommages vaccinaux.

Dans « Tolerance Lost », Il faut écouter le Dr Moulden expliquer avec ses propres mots les mécanismes qui provoquent les dommages vaccinaux. Il est facile de voir les dommages produits par les vaccins sur la figure des enfants. [...]


Comment la théorie des germes a introduit l'ère vaccinale

La plupart des gens, y compris moi-même avons appris que chaque maladie avait une seule cause. Donc, si nous voulons prévenir la maladie, tout ce que nous avons à faire est d'éradiquer la cause de cette maladie. Une fois la chose réalisée, la maladie disparaitra de la surface de la Terre.

Selon cette théorie, si on a affaire à une maladie, il doit alors y avoir une seule cause. Il pourrait s'agir de bactéries, de virus, de parasites ou de toute exposition à un facteur environnemental toxique. Nous pourrions ne pas comprendre le mécanisme par lequel un microbe, par exemple, pourrait provoquer la maladie ou la mort. Non, nous devons seulement faire raisonnablement confiance que le microbe en question est associé à la maladie. En d'autres mots, ce sont les germes qui provoquent les maladies, et il nous est possible d'arrêter la propagation des maladies infectieuses grâce aux vaccins qui sont supposés conférer l'immunité au corps par rapport à ces maladies. En théorie, les vaccins créent dans le corps une situation qui ne permet pas à la maladie de se déclencher quand il y a exposition au pathogène. L'ère vaccinale a vraiment débuté au milieu des années 1800; elle a été pour les maladies, la conséquence de la croyance en la théorie du germe. Et c'est à la fin des années 1950 après que la soi-disant épidémie de polio ait menacé la vie de milliers de personnes que cette grande visibilité a été rendue possible grâce au rôle des médias. Ces informations ont provoqué une énorme peur qui a poussé les Américains à se faire injecter le vaccin contre la polio ou à avaler le morceau de sucre vaccinal dès que ceux-ci ont été disponibles.

On nous a dit que nous devions être fiers des chercheurs et de leur génie qui a permis la création du premier vaccin contre la polio en 1950. Que le vaccin polio ait été ou non efficace, qu'il ait causé plus de décès que n'aurait provoqué le virus sauvage fait toujours l'objet d'un débat acharné. Mais une chose est claire, le marketing vaccinal a permis aux Américains de devenir des croyants. Les Américains croient aujourd'hui que les vaccins peuvent protéger leur santé

Le Dr Moulden a rejeté la théorie qui veut que les maladies modernes soient causées par un simple agent.
 
Dr Moulden
Le Dr Moulden n'est pas d'accord avec la théorie du germe qui veut qu'une seule cause provoque la maladie. Un groupe de médecins et de scientifiques pensent avec lui que l'on ne peut plus croire qu'un seul germe suffit à causer une maladie. L'épidémie moderne de syndromes et de maladies qui ont commencé à nous toucher au cours de la dernière partie du XXème siècle, et continue de nous affecter aujourd'hui, est le produit de multiples causes qui s'additionnent pour produire des handicaps, des maladies et la mort. Ces causes multiples produisent de multiples maladies et syndromes.

La plupart des médecins et des scientifiques sont toujours accrochés à la théorie qui veut qu'il n'y ait qu'une seule cause pour chaque maladie. C'est dans le même esprit que l'industrie pharmaceutique met au point ses médicaments. Chaque maladie, chaque problème peut être traité par une substance spécifique de leur création. Evidemment leurs traitements guérissent rarement la maladie. Ils ne font que traiter les symptômes. Quand les symptômes disparaissent, alors, selon eux, le problème est résolu.

Le Dr Moulden a rejeté cette manière de voir les choses, parce qu'il constatait qu'il échouait à guérir ses patients de leurs problèmes. Ce qu'il avait appris était basé sur une science médicale erronée et inefficace. Il a choisi de ne pas rester dans les limites de la science médicale officielle, et a tout fait pour sortir de la boîte afin de pouvoir approfondir davantage les choses. Les gens qui sortent des clous sont toujours critiqués, attaqués, menacés par l'ordre établi. [...]

Le Dr Moulden ne pouvait pas ignorer le fait que les vaccins représentaient la plus grande menace qui pesait sur la santé humaine des XXème et XXIème siècles

En fonction de ses diverses formations et de son expérience clinique, le Dr Moulden ne pouvait pas ignorer le fait que les vaccins représentaient la plus grande menace pour la santé des humains des vingtième et vingt-et-unième siècles. Il ne pouvait l'ignorer parce qu'il le voyait dans les yeux et sur la figure de ses patients. Il pouvait voir les preuves des dommages causés par les vaccins aux nerfs crâniens quand il examinait les expressions et les mouvements anormaux du visage et des yeux de ceux qui avaient reçu des vaccins.
 
child vaccin
Le Dr Moulden était convaincu que l'utilisation largement répandue d'un grand nombre de vaccins ne marquait nullement le commencement d'un nouvel âge qui ne connaîtrait plus la maladie, mais plutôt une nouvelle ère universelle de mauvaise santé.

Le dommage vaccinal ne consiste pas qu'en un seul et unique symptôme

Le dommage vaccinal ne consiste pas qu'en un seul et unique symptôme, les réactions sont nombreuses et variées. En outre, les réactions aux vaccins peuvent se produire rapidement après avoir reçu l'injection ou ils peuvent apparaître des années plus tard. On ne remarque souvent les réactions qu'après plusieurs doses de différents vaccins. La variété des réactions et le temps imprévisible qui s'écoule avant que la réaction n'apparaisse donnent à l'industrie pharmaceutique et à l'establishment médical qu'elle contrôle une confiance statistique qui les assure que les vaccins ne produisent pas de dommages. S'ils ne voient pas un grand nombre d'effets secondaires d'un type bien défini au cours d'un temps assez court, ils en concluent alors qu'aucun dommage ne s'est produit.
 
baby vaccin
Les Etats-Unis arrivent en tête de liste pour le nombre de vaccins injectés aux bébés avant l'âge d'un an.

On nous dit que les vaccins sont tellement sûrs qu'un enfant pourrait recevoir 10.000 vaccins et n'avoir aucun effet secondaire, et cependant l'industrie pharmaceutique n'a jamais fait d'étude longitudinale de vingt ans pour évaluer ce qui arrive aux enfants qui reçoivent 69 doses de vaccin ou davantage au cours de leurs premières 18 années de vie. Ils n'ont pas fait cette étude et ne la feront pas parce qu'ils savent que les dommages vaccinaux seraient visibles aux yeux de tous. Ils ne compareront jamais non plus la santé des enfants vaccinés avec celle des enfants non vaccinés.

On estime qu'un million d'enfants américains ne reçoivent aucun vaccin. Il serait donc facile de comparer des enfants vaccinés avec des enfants non vaccinés. Mais si la comparaison était faite, les résultats démontreraient que les vaccins provoquent en fait des maladies, des handicaps et des décès.

Le Dr Moulden était convaincu, sans l'ombre d'un doute, que les vaccins provoquent des dommages. Il a, lui-même, pu observer les preuves d'invalidité, de souffrances interminables et de mort prématurée. Ceux d'entre nous qui acceptent de réfléchir en dehors des sentiers battus qui ont été décidés par l'industrie pharmaceutique peuvent accepter le fait que les dommages vaccinaux représentent un large éventail de conditions et de syndromes, que l'on peut faire remonter à l'utilisation de vaccins et à l'exposition à différentes toxines environnementales.

Dommages dus aux vaccins et aux toxines environnementales

Le Dr Moulden a compris que les vaccins représentaient un grave problème. Il a cependant aussi reconnu que de nombreux facteurs environnementaux pouvaient provoquer les maladies modernes.

La combinaison des vaccins, l'exposition aux pesticides, aux produits chimiques dans la nourriture, aux métaux toxiques dans l'eau et dans l'air pour n'en citer que quelques-uns. Tous ces éléments se combinent entre eux pour détruire la santé, endommager la fertilité et réduire la population mondiale. Il a également compris qu'une mauvaise alimentation aggravait encore les effets secondaires vaccinaux.

Les mécanismes des vaccins qui provoquent des dommages

Le Dr Moulden a identifié deux mécanismes primaires qui expliquent comment les vaccins et les toxines environnementales provoquent de nombreuses maladies qui se sont répandues aux Etats-Unis, au Canada et dans d'autres pays développés. Ces deux mécanismes sont le M.A.S.S. et le potentiel Zêta. Il en sera question en détail dans les prochains articles. Je voudrais maintenant introduire la notion de M.A.S.S. (Moulden Anoxia Spectrum Syndrome)

Les dommages pour la santé provoqués par les vaccins et les toxines environnementales peuvent perturber le flux sanguin normal et provoquer des réactions extrêmes du système immunitaire. Il en résulte une privation d'oxygène au niveau microvasculaire (les capillaires). Les capillaires sont les plus petits vaisseaux sanguins du corps. On estime à 965 Km l'étendue des capillaires. Quand le flux sanguin s'arrête et que l'oxygène n'est plus disponible pour les cellules dans certaines régions sensibles, des dommages cellulaires s'ensuivent et le fonctionnement normal du corps est endommagé. Quand ceci se produit dans le cerveau et dans le système digestif, l'autisme et autres problèmes neurodéveloppementaux peuvent se produire. Ce sont essentiellement les vaccins, certaines toxines environnementales, ainsi qu'une mauvaise alimentation qui peuvent créer les conditions qui permettront à de mini accidents vasculaires de se produire dans les régions davantage irriguées par des capillaires.

Commençons par définir le M.A.S.S.
 
mass vaccines
Moulden

La lettre M indique que c'est le Dr Moulden qui a développé les principes qui peuvent expliquer le syndrome du spectre anoxique.

Anoxie

L'anoxie correspond à l'état d'un groupe de cellules ou un organe qui ne peuvent plus être approvisionnés en oxygène. L'anoxie est le résultat d'un flux sanguin limité.

Des caillots, des vaisseaux enflammés, du sang coagulé peuvent ralentir ou bloquer le flux sanguin dans certaines régions du corps. Quand le flux sanguin est très ralenti, il peut brusquement s'arrêter ou même momentanément changer de direction. Dans pareille situation, l'oxygène ne peut plus être fourni aux cellules, et ces dernières commencent à mourir. Sans oxygène, les cellules peuvent étouffer et mourir. Il s'agit ici du processus - clé pour comprendre comment les dommages vaccinaux se produisent.

Syndrome

Un syndrome n'est pas la même chose qu'une maladie parce qu'il implique de nombreuses causes et de multiples symptômes. Nous avons tendance à penser que les difficultés d'apprentissage, l'autisme, l'Alzheimer, la maladie de l'intestin irritable, la maladie de Crohn, la colite, les allergies alimentaires, le syndrome du bébé secoué, la mort subite du nourrisson, les convulsions idiopathiques, le syndrome de la Guerre du Golfe, les effets secondaires du Gardasil, le schizophrénie, le syndrome de Tourette, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, l'aphasie, les troubles du langage, les troubles de l'attention, les crises ischémiques, la formation de caillots, le purpura thrombocytopénique idiopathique, la maladie de Parkinson et autres troubles neurodéveloppementaux sont des maladies différentes qui doivent avoir des causes différentes, particulières. Cependant, si nous sortons des clous de la théorie conventionnelle des germes où chaque maladie a une cause, il devient alors possible de commencer à voir la maladie et sa guérison d'une toute autre manière. Le Dr Moulden a rassemblé toutes ces pathologies sous l'abréviation M.A.S.S. parce qu'il a pu voir les mécanismes communs que l'on pouvait retrouver dans tous ces états de santé.

Spectrum

Spectrum indique qu'il s'agit d'un syndrome qui peut varier en gravité et intensité. Les symptômes du M.A.S.S. peuvent être légers ou graves. Les infirmités de M.A.S.S. peuvent passer quasi inaperçues ou aller jusqu'à la mort. Le mot spectrum s'applique aux syndromes qui peuvent se produire à tout âge. Le syndrome peut toucher les fœtus in utero, les nourrissons, les enfants et les adultes de tous âges.

Chez certaines personnes, un petit déclencheur peut produire une série de symptômes invalidants. Chez d'autres personnes, une forte exposition peut seulement produire de faibles modifications dans la santé à un moment donné.

Il faut cependant noter que les expositions qui déclenchent le M.A.S.S. sont cumulatives...Dans certaines situations au cours desquelles des expositions peu importantes se sont produites, il est possible qu'un stade soit atteint où une exposition supplémentaire puisse entraîner la mort.

Déclencheurs de la réaction M.A.S.S.

La réaction M.A.S.S. suppose une stimulation excessive du système immunitaire qui provoque une hypersensibilité immunologique.

Cette condition est le plus souvent provoquée par l'introduction dans le corps de substances étrangères qui ne devraient jamais s'y trouver.

Les vaccins avec leurs virus, les bactéries, les adjuvants, les conservateurs, ainsi que des contaminants biologiques résiduels non désirés, introduisent dans le corps de nombreuses substances étrangères. L'entièreté des ces ingrédients introduits intentionnellement ou non intentionnellement dans les vaccins vont déclencher une réponse immunitaire.

Les fabricants de vaccins cherchent à faire produire une réponse immunitaire dans le but de créer une « immunité ». Cependant, le Dr Moulden nous a montré que cette réponse du système immunitaire pouvait avoir de graves conséquences qui peuvent menacer la santé et même conduire à la mort. Techniquement parlant, cette réaction s'appelle hyperstimulation immunitaire excessive non spécifique. Cette réaction amène un préjudice certain en plus du faible bénéfice (s'il existe) qui pourrait être produit par le vaccin.

Plusieurs déclencheurs sont susceptibles de provoquer la réaction M.A.S.S. en ce qui concerne les vaccins. Ces déclencheurs comprennent les agents biologiques comme des bactéries ou des virus vivants ou morts ou des éléments de ceux-ci. Les vaccins contiennent aussi des résidus de produits utilisés dans la culture des virus et des bactéries, comme par exemple des tissus de fœtus humains avortés, des cellules d'organes de singes, de cerveaux de souris et de sang de veau. Ils contiennent également des toxines comme le latex, le gluten, le soja, de l'huile d'arachide, du MSG, du formaldéhyde et différents conservateurs. Des métaux comme le mercure (thiomersal) et l'aluminium sont particulièrement nocifs. [9]

Peu importe le déclencheur, la réponse du système immunitaire est la même.

Les symptômes visibles des dommages qui résultent de l'hyperstimulation du système immunitaire varient considérablement d'une personne à l'autre. Ces réactions ont été classifiées comme étant différentes maladies modernes même si leur cause à toutes est à mettre en rapport avec une hyperstimulation du système immunitaire.

Ceci est particulièrement logique quand on sait que des particules inorganiques comme l'amiante, les prions, les métaux lourds, la poussière de charbon, par exemple, peuvent provoquer des maladies, le cancer, différents troubles et même la mort. Pourtant aucun de ces éléments ne sont à classer dans les germes. Il est clair qu'il s'agit de la réponse que fournit le corps à ces substances étrangères qui provoquent la maladie et pas nécessairement « les germes et les maladies infectieuses » en elles-mêmes et par elles-mêmes.

Le M.A.S.S. est une réponse physiologique générique. Il importe peu que les agents infectieux du vaccin aient été atténués, tués avant d'être mis dans une seringue et injectés dans le corps. Le point qui est important, c'est qu'une substance étrangère a été injectée dans le corps et à laquelle le corps réagit de manière telle que des maladies modernes en résultent. La prévention et la guérison des maladies doit être cherchée dans la compréhension de la réponse générique du M.A.S.S. du corps à des substances étrangères qui pénètrent dans le corps.

Le Dr Moulden a clairement expliqué que les vaccins ne sont pas les seuls déclencheurs de l'autisme et d'autres maladies modernes, mais les vaccins peuvent être une cause directe de l'autisme chez de jeunes enfants. Même des vaccins administrés à des mères allaitantes peuvent conduire à l'autisme chez leurs enfants. Ceci veut dire qu'un enfant n'a même pas besoin d'être vacciné pour avoir la santé endommagée par les vaccins. [...]

Remarques du Dr Moulden faites en 2003 (au cours de l'éloge funèbre de son propre père) :

Comme je continuais à exprimer mes inquiétudes au sujet d'un lien possible entre les vaccins des enfants, l'autisme et les troubles neurodéveloppementaux, on en est arrivé à un point où les autorités médicales furent convaincues qu'il y avait chez moi quelque chose qui ne tournait pas rond et qu'il me fallait suivre un traitement pour remettre les choses en place. Le Collège des Médecins, ainsi que certains de mes collègues (je n'avais jamais rencontré personnellement certains d'entre eux) déclarèrent : « le Dr Moulden est mentalement instable et a besoin d'un traitement » - il doit être « FOU ». - Je suis - j'étais - et je continue d' être FOU. JE SUIS TOUT A FAIT FOU, et je possède les preuves scientifiques que l'autisme puisse être induit par les vaccins avec une certitude statistique de 99.99. C'est là ce qui me rend FOU du point de vue de mon humeur et non d'une aliénation mentale quelconque.

Malgré ma conviction inébranlable que les vaccins sont susceptibles de provoquer des dommages cérébraux (j'ai pu les voir et les mesurer), les experts indépendants auxquels avait eu recours le Collège des Médecins et des Chirurgiens n'ont finalement rien trouvé d'anormal par rapport à mes facultés mentales, à part le fait que j'étais stressé. J'étais en fait bien stressé : nous provoquons des dégâts et... personne ne semble s'en soucier. Personne ne veut faire des vagues. Moi, je veux que la vérité éclate et soit connue des parents pour leur permettre de faire des choix éclairés et pour que la santé des enfants ne soit plus endommagée, qu'il n'y ait plus de décès d'enfants et de nourrissons. Malgré l'avis des experts psychiatres indépendants qui avaient été mandatés par le Collège des Médecins et qui m'avaient trouvé sain d'esprit, le Collège ne fut pas pour autant satisfait de leurs conclusions et a insisté pour faire passer un diagnostic d'une forme ou l'autre d'instabilité mentale, parce que pareille étiquette pouvait justifier le fait que mon cas ne correspondait pas à leur monde dogmatique de croyances compartimentées et à leur panacée de médecine préventive - des vaccins passe-partout pour tout le monde. [...]

Lire la partie 2 : Dr Andrew Moulden : Every vaccine produces microvascular damage.
 
vaccine effect
En résumé :

Le Dr Moulden explique que les vaccins provoquent une hyper-réactivité du système immunitaire au cours de laquelle les leucocytes se précipitent pour attaquer les produits étrangers injectés dans le flux sanguin. Le but recherché par l'utilisation des additifs des vaccins est d'engendrer une réponse plus rapide des leucocytes. Et cela marche à merveille : les leucocytes se précipitent vers les régions où des matières étrangères ont été introduites. Ils finissent par obstruer, bloquer et délabrer ces capillaires. La route est donc coupée pour les globules rouges qui doivent apporter l'oxygène aux différents organes voisins C'est en fait là que se trouve l'origine des problèmes. - Les leucocytes bloquent et délabrent les capillaires en tentant de détruire les matières étrangères. - « Il s'agit ici d'une découverte majeure.
 
blood system

Références

[1] « Tolerance Lost, » Dr. Andrew Moulden, Video series, Retrieved 12/1/2014. https://www.youtube.com/watch?v=RZXM-TKvLN8

[2] Vaccine Errors, Chapter 2 : Where we Went Wrong with Vaccines, Dr. Andrew Moulden, MD PhD; Retrieved 12/9/14. http://barbfeick.com/tolerance_lost/moulden/vaccines-Moulden.html

[3] « Andrew Moulden » RationalWiki, Retrieved 11-04-2014. http://rationalwiki.org/wiki/Andrew_Moulden#Death_and_purported_mental_illness

[4] « Vaccines cause »microvascular strokes« that cause autism ? » by Respectful Insolence, Retrieved 11/04/2014. http://scienceblogs.com/insolence/2008/10/16/vaccines-cause-microvascular-strokes-that-cause-autism/

[5] Retrieved 11/05/2014. http://www.drandrewmoulden.com/

[6] IBID.

[7] « Weaponized Mycoplasmas, » Dr. Garth L. Nicolson, Lecture presented at the 9th Common Cause Medical Research Foundation Conference, Sudbury, Ontario, Canada on Aug. 29-31, 2008, Published July 29, 2013, Retrieved 10/29/14. https://www.youtube.com/watch?v=sT25HhAVhhU

[8] Vaccine Errors, Chapters 2-4, Andrew Moulden, MD PhD, Retrieved 12/9/14. http://barbfeick.com/tolerance_lost/moulden/vaccines-Moulden.html

[9] « Toxic Vaccines : The Current Science, » Presentation given by Leslie Manookian, Weston A. Price Foundation Annual Conference 2014.

[10] « Tolerance Lost, » Dr. Andrew Moulden, Video series, Retrieved 12/1/2014. https://www.youtube.com/watch?v=RZXM-TKvLN8

[11] « A Son's Tribute MASS Ischemia Discovered in Eulogy », Dr. Andrew Moulden, Scribd, Retrieved 12/12/2014. https://www.scribd.com/doc/79335431/A-Son-s-Tribute-MASS-Ischemia-Discovered-in-Eulogy

Source : Health Impact News

via Sott