Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En novembre, plusieurs dizaines de buralistes devraient avoir été formés et agréés par l'Autorité de contrôle prudentiel. Crédit: François Bouchon/Le Figaro

 

C'est une première en France. Un compte de paiement, assorti d'une carte bancaire, pourra être souscrit dans les tabac-presse, en cinq minutes, sans avoir à justifier de ses revenus ou de son patrimoine.

Bientôt un nouveau compte de paiement accessible à tous, même en cas d'interdit bancaire, pourra être souscrit... chez le buraliste. La Financière des paiements électroniques, qui l'a imaginé, vient d'être autorisée à lancer cette nouvelle activité. Elle promet une souscription ultrarapide, en quelques minutes.

Le futur client achètera un coffret Nickel, comprenant sa carte MasterCard. Il devra scanner ses papiers d'identité sur la borne Nickel disponible sur place, pour constituer son dossier d'ouverture de compte.

Le buraliste, agréé par l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), vérifiera de visu sa pièce d'identité avant d'associer la carte bancaire au compte sur son terminal de paiement. Il pourra ainsi remettre au nouveau souscripteur un ticket, comprenant son relevé d'identité bancaire et un identifiant nécessaire pour consulter et faire des opérations sur son compte par Internet. Le client n'a plus qu'à transmettre son RIB à qui de droit - son employeur, Pôle Emploi, l'assurance-maladie, etc.- pour que son compte puisse être alimenté par virement. En cas de besoin, il peut également déposer chez le buraliste des espèces.

Une carte «anti dépassement», qui ne permet pas de payer à découvert

Pas de découvert, pas de crédit, pas d'épargne: sur ce compte, avec la carte, il n'est possible de retirer aux distributeurs ou de dépenser…. que ce qui y a été versé. C'est pourquoi aucune information sur les revenus ou le patrimoine du client n'est exigée. Le prix à payer pour cette grande discrétion? La Financière des paiements électroniques promet qu'il sera deux fois moins élevé qu'une carte bancaire de base dans une banque.

Parmi ses actionnaires, figure notamment la société Bimedia qui propose des caisses enregistreuses aux buralistes et diffuseurs de presse, et développe et intègre pour eux des logiciels. D'où une grande facilité à ajouter de nouvelles fonctionnalités aux systèmes informatiques existants, et à offrir de nouvelles activités à ces entreprises. En novembre, plusieurs dizaines de buralistes devraient avoir été formés et agréés par l'ACP pour pouvoir développer cette nouvelle corde à leur arc. Et ils seront plusieurs centaines en janvier.

source

 

Faillites en cours des banques européennes : les actionnaires, créanciers et déposants au-dessus de…

L'ue prépare une loi pour dupliquer la solution chypriote en cas de crise bancaire

Alerte = un projet européen prévoit de moins protéger les gros déposants

 

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article