Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si pour Berlin, l'année 2012 s'annonce bien, l'Italie pourrait, elle, être à nouveau dégradée.

 

Mis à jour le 18 janvier à 12h30]

Berlin a revu à la baisse sa prévision de croissance 2012 à 0,7% contre 1% auparavant. Le gouvernement a précisé qu'il ne craignait pas de récession et espérait un rebond à 1,6% en 2013.

 

[Mis à jour le 18 janvier à 10h30]

L'Italie à nouveau dégradée ? Un haut dirigeant de l'agence Fitch Ratings a indiqué ce mercredi qu'il était possible que la note de la dette italienne soit abaissé de deux crans.

"Le comité (de notation) va examiner la note de l'Italie sur la base de ses niveaux de refinancement et des mesures prises pour la croissance", a-t-il déclaré.

 

Pour l'instant, l'Italie dispose d'un A+ chez Fitch, avec une perspective négative. Si elle chute de deux crans, elle se retrouverait donc avec un A-.

 

L'Italie avait déjà été dégradée vendredi de deux crans par Standard & Poor's, de A à BBB+.

Pour l'Allemagne, par contre, l'avenir semble plus serein. Standard and Poor's a indiqué ce mercredi que Berlin conservera cette année son triple A même si le pays entre en récession.  

"Nous pensons que la situation de l'Allemagne est solide et que ce pays pourra traverser une éventuelle récession cette année sans être dégradée", a déclaré l'analyste de l'agence, Moritz Krämer.

L'Allemagne est aujourd'hui le seul pays de la zone euro à avoir conservé le triple A ce mois-ci au cours de la dernière révision réalisée par l'agence Standard and Poor's. Cependant, d'après le journal allemand Bild, la croissance allemande pourrait être revue à la baisse, à 0,7%.

Lu sur La Tribune

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article