Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vous rencontrez un jour Jonathan Kiekbusch, ce n’est peut-être pas bon signe…Car le métier du jeune homme est, disons, très particulier.

 

Le jeune homme se considère comme un véritable médiateur

Le jeune homme se considère comme un véritable médiateur Crédit Flickr CarbonNYC

Rompre avec quelqu’un n’est jamais chose facile, sauf peut-être pour lui. Car c’est son travail. Jonathan Kiekbusch est payé pour aller dire à votre moitié que c’est terminé. Son prix ? Moins de dix euros la rupture.

Bien sûr, il n'est pas souvent bien reçu. Ses visites s'accompagnent souvent de crises de nerf, de pleurs. Mais selon lui, cette prestation était nécessaire, et son travail, il le fait avec beaucoup de sérieux.

"J’ai toujours un entretien avec la personne qui souhaite rompre. Si je ne me sens pas à l’aise, je refuse le travail", confie-t-il.

"J’ai toujours été l’épaule sur laquelle on pleure, pour mes amis. Ils me voient comme un confident, et particulièrement en ce qui concerne leurs relations amoureuses", ajoute-t-il.

Tout a commencé il y a quelques années. Son ami, Stuart, 24 ans, sortait avec une vendeuse du même âge que lui. Et ils se disputaient tout le temps. Un jour, il se rend à une fête avec eux. Et les deux amoureux ne faisaient que se chamailler dans un coin. Jonathan a donc pris les choses en main et leur a dit que la situation ne pouvait plus durer.

Depuis, les ruptures se sont enchaînées pour Jonathan qui défend son affaire. Car selon lui, il n’est pas seulement le briseur de couple. Il est un véritable médiateur.

Lu sur The Sun

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article