Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mail de Maître Confusius = j'ai traduit le texte pour le rendre plus explicite :)

 

La Direction des renseignements Main ( GRU ) rapporte aujourd'hui que l'Institut israélien pour le renseignement et les opérations spéciales ( Mossad ) et du service de renseignement général de l'Egypte ( SIG ) ont commencé une répression conjointe sans précédent dans l'Egypte et la péninsule du Sinaï contre les forces loyales à des Frères Musulmans dont le chef Mohamed Morsi a été récemment renversé par un coup d'Etat .


EGYPTE : l'état d'urgence + Vice président prix nobel de la paix démisionne


 

Encore plus étonnant, selon ce rapport, les services de renseignements israéliens et égyptiens sont actuellement engagés dans une "relation croissante» contre ce qu'ils revendiquent tous deux comme leur principal ennemi, les  États-Unis &   le président Barack Obama.

 

Les Etats-Unis critiquent l'armée égyptienne et s'opposent à l'état d'urgence

 

Le 3 Juillet, ce rapport continue, le général et commandant en chef des Forces armées égyptiennes, Abdel Fattah Saeed Hussein Khalil el-Sisi (plus communément connu sous le nom général de Sisi), ont organisé un coup d'Etat contre le président Morsi, après avoir été présentée avec la preuve fournie par le Mossad que le président Obama avait signé un accord secret avec les Frères musulmans pour donner 40% de la péninsule du Sinaï à l'organisation terroriste Hamas en échange de 8 milliards de dollars qui a déjà été payé aux Frères musulmans.

 

Diffusé à la nation égyptienne par Channel TV14 et rapportés par  un quotidien local,  après l'éviction du président Morsi, ce rapport GRU précise, les termes de cet accord entre Obama et les Frères musulmans:

accord secret entre l'administration Obama et les Frères musulmans (et non le gouvernement égyptien) pour donner 40% du Sinaï et l'annexion de cette partie du territoire égyptien  Gaza .L'objectif est de faciliter la conclusion d'un accord de paix global entre  Israël  et les Palestiniens

• Cet accord a été signé par Khairat el-Shater (numéro 2 des Frères musulmans) par Morsi et le Guide suprême des Frères musulmans.

• Une somme de 8 milliards de dollars a été versée en échange de la terre.


A la suite de cette révélation au peuple égyptien et après l'éviction de Morsi, ce rapport précise que le régime Obama a tenté de parvenir à un accord avec General Sisi en lui offrant la reconnaissance de la légitimité du coup d'Etat en échange de son silence au sujet de cet accord secret.

 

Ce rapport GRU appelle un «mouvement de l'étranger», le président Obama a envoyé deux des plus célèbres néo-conservateurs , les sénateurs républicains John McCain et Lindsey Graham, afin de négocier avec le général Sisi et de le menacer de suspendre toute l'aide américaine à moins que Morsi soit rétabli et l'accord secret avec les Frères musulmans soit gardé secret.

 

Ce rapport poursuit que les  États-Unis sont plongés  dans une guerre mondiale totale au cours des 12 dernières années, coûtés des centaines de milliers de vies et des milliards de dollars.

 

Le plus étonnant au sujet de ces néo-conservateurs, c'est que leur plan de conquête du Moyen-Orient a été ouvertement révélé par l'ancien général américain Wesley Clark , qui a averti que les Américains que quinze jours à peine après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis que le Pentagone avait préparé des plans d'invasion de l'Irak et a eu au cours des prochaines semaines dressé des plans pour détruire les nations de la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan et l'Iran.

Le plan des états-unis après le 11 septembre : envahir 7 pays dont l’irak, la libye, la syrie,…

« ils ont dit qu’ils allaient prendre 7 pays en cinq ans. L’irak, la syrie, le liban, la somalie,…

L’invasion syrienne a été planifiée 10 ans à l’avance, selon le général wesley clark

 

L’invasion syrienne a été planifiée 10 ans à l’avance, selon le général wesley clark

 

Quant à Obama "grand stratége" en soutenant massivement les Frères musulmans contre le peuple égyptien, ce rapport GRU dit, qu'il ne veut rien de moins que la destruction de l'Etat juif   d'Israël, qui, avec la nomination de Samantha Power pour les Nations Unies comme ambassadeur américain "montre clairement" que le régime Obama se dirige vers un "climat dangereux" avec ce qui avait été autrefois deux de leurs plus fidèles alliés du Moyen-Orient, Israël et l'Egypte.

 

Le "plan directeur" développé est de créer un «mur de fer de la terreur» autour d'Israël, et qui permettrait d'accélérer l'invasion d'Israel puis de la nécessité des USA de combattre les troupes qui essayent d'envahir l'Etat juif et de rétablir les frontières de 1967 reconnus par les Nations Unies.

 

Après avoir placé le leader d'Israël à égalité avec Yasser Arafat, l'ambassadeur Power a appelé à une intervention militaire américaine au nom des Palestiniens, pour imposer une solution au mépris d'Israël et les partisans américains se préparant ainsi à dépenser des milliards de dollars pour une "force gigantesque de protection" et un état ​​palestinien tout au nom des"principes US".


Il est rapporté aujourd'hui que le président Obama a répudié la lettre de 2004 adressée au Premier ministre Sharon par le président George W. Bush en garantissant la sécurité d'Israël, et a, au contraire, conçu un plan pour détruire Israël, et comme on nous peut le lire dans les rapports Arutz Sheva:

 

«Ce [Bush] lettre affirme, entre autres, que« dans le cadre d'un règlement de paix définitif, Israël doit avoir des frontières sûres et reconnues, ce qui devrait émerger de négociations entre les parties, conformément aux résolutions 242 et 338. "L'absence remarquable été toute référence au régime saoudien, qui exigeait le retrait total des lignes d'armistice de 1949. La lettre contenait également un engagement que «les Etats-Unis vont faire tout son possible pour empêcher toute tentative par quiconque d'imposer un autre régime". 

En rejetant cette lettre comme un engagement américain, le président Obama a ouvert la voie à un règlement à imposer conformément au plan saoudien, plutôt que Res 242. Depuis, il a pris position en faveur d'une solution basée sur les frontières de 67"


L'Egypte descend dans un chaos sanglant , ce rapport conclut, qu' avec Israël maintenant dans les régimes d'Obama en "ligne de mire", le sort de notre monde entier ne fait d'attendre dans " la balance".  Aujourd'hui, les analystes politiques et militaires russes ne voient aucune vraisemblance que ce soit les Israéliens qui vont céder au président Obama sans combattre ... et comme les événements du 11 septembre l'ont apparemment montrés ... cela signifie même que l'Amérique pourrait s'attaquer elle-même.

 

http://www.whatdoesitmean.com/index1697.htm

Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article