Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Réforme des retraites et grève: ce qui va se passer dans les prochains jours

Publié par Brujitafr sur 30 Décembre 2019, 08:24am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE

Réforme des retraites et grève: ce qui va se passer dans les prochains jours

Grève, concertations et présentation du projet…

Nous dressons le calendrier des prochains rendez-vous qui s’annoncent décisifs.

 

Alors que le mouvement contre la réforme des retraites se poursuit depuis le 5 décembre, les syndicats campent toujours sur leur position et exigent le retrait du texte. Désormais plus long que les grandes grèves de 1995, le conflit social contre la réforme des retraites ne devrait pas s’arrêter de sitôt.

Grève, concertations et présentation du projet…

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Voici le calendrier de ces prochains jours.

À partir du 3 janvier, les initiatives devraient reprendre de plus belle et gagner en intensité. Le collectif SOS Retraites, regroupant 16 professions libérales disposant de régimes autonomes, appelle à la grève à partir de cette date. Dans leurs rangs: infirmiers libéraux, orthophonistes, avocats, kinésithérapeutes, experts-comptables... En toile de fond, il est fort à parier que le mouvement sera toujours suivi du côté des cheminots de la SNCF et de la RATP. De son côté, le SNPL, syndicat de pilotes majoritaire en France, a annoncé la levée de son préavis de grève en raison des «avancées significatives» obtenues.

LIRE AUSSI -Réforme des retraites: où en sommes-nous après 25 jours de grève?

Le mardi 7 janvier, les concertations reprennent entre le gouvernement et les organisations syndicales et patronales. Les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d’Etat chargés des Retraites et de l’Action et des Comptes Publics, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt, débuteront cette concertation avec les partenaires sociaux, qui se poursuivra tout au long du mois de janvier.

L’exécutif proposera une méthode de travail concernant l’équilibre financier du système de retraites. Ce nouveau «round» de discussions se concentrera sur «quatre objectifs»: «partager les impacts sur l’évolution des seuils relatifs à la pénibilité, renforcer les actions (...) de prévention de la pénibilité», «construire des dispositifs de reconversion pour les salariés exposés longtemps à la pénibilité», et «le maintien dans l’emploi des seniors». Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a regretté d’avoir appris par la presse ce calendrier et ne sait pas encore s’il s’y rendra. De son côté, Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise, a estimé que cette concertation était «une comédie».

LIRE AUSSI - Retraites: ces professions qui ont déjà obtenu des concessions

 

Le 9 janvier est prévue une quatrième journée de grèves et de manifestations interprofessionnelles. En l’absence de compromis et de terrain d’entente le 7 janvier, cette journée de mobilisation pourrait être importante. «Au nom de l’intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires, FSU, je peux vous annoncer qu’une prochaine journée interprofessionnelle d’action aura lieu le 9 janvier prochain», avait annoncé Philippe Martinez, le 18 décembre à la sortie d’un entretien avec le premier ministre. Laurent Berger, de la CFDT, a lui précisé qu’il n’appelait pas à la journée de mobilisation.

IRE AUSSI - Retraites: combien de temps le bras de fer peut-il encore durer?

La semaine du 13 janvier, des réunions «annexes» auront lieu. Ainsi, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lancera avec les syndicats hospitaliers, le chantier de l’aménagement des fins de carrière à l’hôpital dans le cadre de la réforme des urgences. Un point restant tout de même étroitement lié à la réforme des retraites. Le Ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer poursuivra quant à lui ses discussions avec les syndicats avec pour «objectif de parvenir en juin 2020», à «un protocole d’accord sur des scénarios de revalorisation» pour les carrières des enseignants qui jouent sur le calcul du montant des retraites. Olivier Dussopt recevra, de son côté, les syndicats de la fonction publique sur la retraite progressive et ses conditions de déploiement ainsi que celles relatives à la pénibilité. Enfin, Frédérique Vidal, ministre de la Recherche, poursuivra ses travaux avec les syndicats autour de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche.

LIRE AUSSI -Les cagnottes de grève, un soutien purement symbolique

Le 22 janvier, le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres. Lors des différentes journées de négociations, des brèches sont ouvertes côté gouvernement, mais le discours reste à la fermeté. Laurent Pietraszewski, le «Monsieur Retraites» du gouvernement, a prévenu qu’il n’était pas question de revenir sur la «suppression des régimes spéciaux», mais le gouvernement a déjà prévu des exceptions.

À voir aussi -Grèves de 1995: ce qui s'était passé à l'époque - Regarder sur Figaro Live

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs