Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Plus d'1,4 million d'euros récoltés pour soutenir les grévistes CGT

Publié par Brujitafr sur 30 Décembre 2019, 07:20am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE

FRANCE : Plus d'1,4 million d'euros récoltés pour soutenir les grévistes CGT
La cagnotte en ligne, lancée par l'Info'Com-CGT pour soutenir les grévistes contre le projet de réforme des retraites, n'en finit pas de grimper. Le 27 décembre, déjà 1,4 million d'euros était promis aux opposants à la réforme.
Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

En pleine trêve des confiseurs, le conflit social opposants les grévistes mobilisés contre le projet de réforme des retraites et le gouvernement bat son plein. Et si les manifestations se font plus rares et que les réunions ministérielles sont au point mort, les internautes se mobilisent sur la toile afin de soutenir les grévistes.

C'est ainsi que la cagnotte lancée par l'Info'Com-CGT (une organisation qui regroupe les métiers de la communication et de l'information) a généré des dons provenant de plus de 20 000 militants ou de leurs soutiens, pour une somme d'au moins 1 412 913,60 euros, à l'heure de l'écriture de ces lignes, dans la soirée du 27 décembre.

Cet impressionnant élan de solidarité a même étonné Romain Altmann, secrétaire général de l'Info'Com-CGT. «On ne s'attendait pas à un tel élan de solidarité des Français», a-t-il déclaré au micro de RT France.

Ce système, complémentaire des différentes caisses de grève des syndicats, est utilisé depuis quelques années par les centrales. En 2016, 500 000 euros avaient ainsi été redistribués durant le conflit contre la Loi Travail.

Car tous les syndicats ne sont pas aussi bien dotés que la CFDT, qui possède, de son côté, un véritable trésor de guerre s'élevant à 126 millions d'euros. Cette caisse de grève, financée par les cotisations, permet de compenser les pertes de salaire à hauteur de 7,30 euros par heure, à partir du deuxième jour du conflit, pour les adhérents présents depuis au moins six mois dans le syndicat. 
 
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs