Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des feux de forêt dantesques ravagent la capitale canadienne du pétrole.

Depuis plusieurs jours, les flammes ravagent la ville de Fort McMurray dans la province de l’Alberta au Canada. Mercredi 4 mai, ses 88.000 habitants ont été évacués. Construite pour exploiter une des plus grandes réserves de sables bitumineux au monde, la ville pourrait bien être totalement réduite en cendres.

Les convois d'évacués qui quittent les camps de travailleurs situés au nord de Fort McMurray pour se rendre à Edmonton au sud de la ville dévastée par le feu continuent de circuler. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) les escorte par groupe de 50 voitures pour traverser la zone la plus dangereuse d'une vingtaine de kilomètres avant de leur permettre de poursuivre leur route sans escorte vers Edmonton.

CANADA : Le brasier continue en Alberta et on évacue par convoi au milieu de l'enfer à Fort McMurray

Mario Malouin, originaire du Québec, a passé les dernières nuits dans un des camps de travailleurs avant de se joindre aux évacués qui ont pris la route ce matin. « C'est comme l'enfer là, c'est quelque chose que je ne veux pas revivre dans ma vie. Je ne souhaite pas ça à personne. Tu ne sais pas où tu t'en vas, on n'a pas eu beaucoup de détails où s'en aller, quoi faire. C'est quelque chose de dur à vivre ». Sa traversée de Fort McMurray escorté par des voitures de la GRC s'est faite sans encombre ce matin, a toutefois souligné Mario Malouin.

Coincés par le feu

Un premier convoi d'environ 50 voitures a quitté les camps de travailleurs situés au nord de Fort McMurray vers 5 h 45 ce matin. Près de 25 000 évacués s'y sont réfugiés au début de la catastrophe pour ensuite y être coincés.

Il s'agit du premier de plusieurs convois d'une cinquantaine de voitures qui sont prévus aujourd'hui, tant que le feu et les conditions météorologiques le permettront, afin de rapatrier une partie des 25 000 évacués des camps vers le sud. L'objectif pour aujourd'hui est d'escorter 1500 véhicules vers le sud.

« Le convoi roulera sur l'autoroute 63 en traversant la ville de Fort McMurray pour se rendre ensuite directement vers Edmonton et plus loin », a indiqué la première ministre Rachel Notley.

Les convois seront escortés par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sur la portion la plus dangereuse du parcours, soit les 20 premiers kilomètres. L'escorte policière les quittera lorsqu'ils auront traversé Fort McMurray et seront en zone sécuritaire au sud de la ville. Un autre convoi de 50 voitures partira alors des camps de travailleurs et ainsi de suite tant que cela sera sécuritaire et qu'il restera des évacués à déplacer.

« Nous les encourageons à se rendre dans les deux centres urbains principaux parce que c'est là que se trouve la majeure partie des services en santé physique et mentale, ainsi que du soutien financier et des places pour accueillir des élèves dans le système scolaire », a indiqué la première ministre Rachel Notley.

Jeudi, 4000 personnes ont été transportées par avion vers les villes du sud, soit la moitié moins que le nombre espéré par la province.

CANADA : Le brasier continue en Alberta et on évacue par convoi au milieu de l'enfer à Fort McMurray

© Google

100 M$ en aide financière d'urgence

L'Alberta donnera 1 250 $ par adulte et 500 $ par personne à charge évacué, a annoncé la première ministre Rachel Notley lors de sa mise à jour de vendredi matin. Les détails entourant la distribution de l'aide financière d'urgence promise aux évacués seront communiqués plus tard, a-t-elle indiqué.

Cette mesure coûtera 100 millions de dollars à la province.

Le brasier s'agrandit

Le centre-ville de Fort McMurray est toujours intact, tout comme l'hôpital et l'aéroport. L'usine de filtration des eaux est fonctionnelle.

Le feu se dirige toujours vers le sud-est. Le feu est aux portes du site Long Lake de Nexen, mais les vents devraient le repousser en direction opposée aujourd'hui. Le brasier est à environ 5 km du secteur de Gregoire Lake, selon le directeur des services d'incendie Chad Morrison. Il a atteint la communauté d'Anzac, mais celle-ci est intacte, a indiqué la première ministre.

La superficie touchée s'étend maintenant à 101 000 hectares (1010 km carrés).

Le feu brûlera jusqu'à ce qu'il y ait de la pluie au sol, et même après, des pompiers au sol seront nécessaires.

Rachel Notley a rappelé qu'il est interdit de faire des feux partout dans la province. Elle a aussi invité tous les sinistrés à s'inscrire auprès des autorités et de la Croix-Rouge. Jusqu'à maintenant, 14 000 ménages l'ont fait.

Justin Trudeau offre un soutien à distance pour ne pas nuire

En point de presse à Toronto ce matin, Justin Trudeau a dit être en contact avec la première ministre albertaine pour lui offrir le soutien du gouvernement fédéral. Le gouvernement libéral a déjà acheminé 7000 lits d'appoints pour les sinistrés et 13 000 autres sont en route.

Il a aussi indiqué qu'il ne se rendrait pas immédiatement sur le lieu de l'incendie pour ne pas nuire aux opérations en cours.

Le premier ministre a encore une fois invité les Canadiens à se montrer généreux pour les sinistrés de Fort McMurray. Le gouvernement fédéral et celui de l'Alberta ont tous les deux annoncé qu'ils égaliseraient les dons faits à la Croix-Rouge canadienne pour les citoyens évacués de l'Alberta. Jeudi matin, l'organisme avait amassé 29 millions de dollars pour les réfugiés de Fort McMurray.

L'étendue des dommages est énorme

Entre-temps, le brasier continue de prendre de l'ampleur, vendredi matin il avait atteint une superficie de plus de 100 000 hectares, selon le service des incendies de la province. La NASA a publié une photo qui illustre l'importance de la zone ravagée et du feu qui se propage à Fort McMurray en date du mercredi 4 mai.

SOURCE

CANADA : Le brasier continue en Alberta et on évacue par convoi au milieu de l'enfer à Fort McMurray
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article