Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après cinq années de gel du point d'indice des fonctionnaires, qui fixe l'évolution de la rémunération de l'ensemble de la fonction publique, le gouvernement envisage de le faire évoluer. À un an des élections présidentielles...

FRANCE : Les fonctionnaires augmentés en 2016 ?

5,6 millions de fonctionnaires espèrent une augmentation en 2016 (c) Shutterstock

Fonctionnaires : 1 % d'augmentation coûte 1,75 milliard d'euros par an

Comme par hasard, c'est le jour où les agents de la Fonction Publique ont fait grève que leur ministre de tutelle, Marylise Lebranchu, a envisagé l'hypothèse d'une augmentation des traitements (les salaires) des fonctionnaires.

Ce n'est pas neutre comme déclaration : le point d'indice des fonctionnaires, qui sert de calcul à leur rémunération, est gelé depuis... 2010 !

Le problème, c'est qu'une hausse de 1 % de ce point d'indice coûte... 750 millions d'euros à l'État ! Et 1,75 milliard si l'on ajoute la Fonction Publique territoriale et hospitalière. Par an...

7 milliards d'euros économisés en cinq ans.

Personne ne nie que cette déclaration, survenant à un an de la présidentielle, est un clin d'oeil appuyé aux fonctionnaires, qui sont plus enclins à voter socialiste que le reste de la population, selon tous les sondages.

Avec le gel du point d'indice pendant cinq années, l'État a économisé 7 milliards d'euros, par rapport à l'augmentation théorique des traitements qui aurait dù être appliquée, suivant la courbe de l'inflation.

Cela n'a pas empêché cependant le mécanisme naturel des promotions. Ainsi, l'immense majorité des fonctionnaires de 2010 ont bien vu leur traitement augmenter, mais à l'avancement, et non, en fonction du point d'indice...

Vous aimerez aussi Les fonctionnaires bientôt payés au mérite ?

Source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article