Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les Français prêts à moins de services publics pour payer moins d'impôts

Publié par Brujitafr sur 24 Janvier 2014, 10:24am

Catégories : #ECONOMIE - FINANCE

 

 

 

Les usagers des services publics sont très majoritairement satisfaits (71% en moyenne), mais une majorité d'entre eux seraient prêts à baisser le niveau de prestation pourvu qu'ils paient moins d'impôts, selon un baromètre BVA rendu public jeudi 23 janvier.

 

Le nombre de fonctionnaires recule pour la première fois en France

France = le gel du point d'indice des fonctionnaires est reconduit en 2014

 

D'après le sondage, pour l'Institut Paul Delouvrier, à paraître vendredi dans les Echos et sur RTL, les deux domaines qui connaissent la plus forte baisse sont les services publics de l'emploi (-12% en un an avec 42% d'usagers satisfaits) et l'Education nationale (-10% avec 67% de satisfaits).

La justice n'est jugée satisfaisante que par 52% des usagers (-1) tandis qu'en haut du tableau figure la santé publique (86%, -2) et la police gendarmerie (83%, + 5).

Pour les Français, les pouvoirs publics devraient faire porter en priorité leurs efforts sur l'emploi, la lutte contre le chômage (64%), l'Education nationale (53%), la santé publique (39%) puis la police et la gendarmerie (26%) devant la fiscalité et la collecte des impôts (25%) et la sécurité sociale (18%).

Interrogés pour savoir s'ils préféreraient diminuer les impôts, quitte à réduire les prestations des services publics ou améliorer les services publics quitte à augmenter les impôts, 63% des Français choisissent la première option et 31% la seconde. Ils étaient respectivement 47% et 49% un an auparavant.

 

Villes en faillite aux usa – la vie sans fonctionnaires


Crise de la dette: la grèce met 30 000 fonctionnaires en chômage forcé !

 

78% des sondés estiment qu'il serait possible de réaliser des économies importantes sans diminuer la qualité du service en ce qui concerne la fiscalité et la collecte des impôts, 66% la sécurité sociale, 57% l'environnement, 52% le logement et 50% l'Education nationale. Ils sont aussi 47% à dire de même en ce qui concerne l'emploi et la lutte contre le chômage.

Le sondage a été mené par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1.201 Français et auprès d'échantillons d'usagers pour chacun des services publics considérés par les Français comme les plus importants (4.600 usagers au total). Tous ont été interrogés du 5 au 20 décembre.

 

Source via Maître Confucius

 


Commenter cet article

ummite 24/01/2014 11:13


re zelectron


il en sera rien de tout cela , il y aura la robotique qui remplacera le personnel , l'indexation du service au CAC 40
.


vous paierez 3fois plus cher chez le privé et aurez 2 fois moins de remboursement avec moins de soin en supplèment .


non les services sociaux doivent impératvement restés dans le service publique national .

zelectron 24/01/2014 11:07


C'est pour ça qu'il faudra toujours trois fonctionnaires pour effectuer le travail d'un seul "privé" ?


remarque: la différence étant empochée par le patron du privé ... d'où impôts à bien meilleur rendement, investissement rentables augmentés, usines tournant à fond (en FRANCE ! )

ummite 24/01/2014 10:47


bonjour brujitaf


 


voyez donc que j'ai raison! ( enfin presque toujours raison )

Brujitafr 24/01/2014 10:59







ummite 24/01/2014 10:36


comment peut-on être aussi bête ? comment peuvent-ils penser qu'en ayant moins de service publique , ils paieraient
moins d'impôts ? cela me fais mourir de rire , ahhh j'en pleure !


m'enfin!! avec moins de rentrés fiscale par les entreprises , moins de rentrés fiscales par le manque de revenu par
personne  pour cause de chômage , ils sont obliger pour honnorer la dette sans cesse grandissante de faire payer des impôts à ceux qui en étaient exonérés ! ils seront dans l'obligation de
trouver à faire payer le moindre petit sous de gagner .


de plus , et en sus les gens paierons un service publique qui était gratuit . car n'en doutez pas : le privé achète uniquement ce qui est rentable , hors le service publique est rentable , d'où
les visées de tout privatiser et faire payer ce qui était auparavant gratuit .

Brujitafr 24/01/2014 10:39






France - santé : les remboursements des mutuelles seront plafonnés






Bruxelles veut ouvrir la sécurité sociale au privé





 


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<