Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

i.

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, le 14 mai 2013 au palais de l'Elysée, à Paris. La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, le 14 mai 2013 au palais de l'Elysée, à Paris. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a confirmé sur France Info mardi 18 juin que le gel du point d'indice des fonctionnaires est reconduit en 2014. Ce point d'indice, qui n'a pas été augmenté depuis 2010, sert à calculer le salaire des fonctionnaires. Une hausse de 1% augmenterait la masse salariale de l'Etat de 800 millions d'euros.

"Il y a beaucoup de négociations en cours avec la fonction publique, mais pour l'instant, dans la préparation du budget 2014, nous n'avons pas pris le choix de dégeler", a indiqué la ministre. Une annonce faite à deux jours d'une conférence sociale réunissant ministres, patronat et syndicats, et où devrait être abordée la question du calcul des retraites des fonctionnaires. 

Vers une journée d'action "au plus tard début octobre"

Marylise Lebranchu a justifié ce gel par un "déficit public extrêmement important" "C'est une grande difficulté pour la France, une grande difficulté pour les comptes de l'Etat""Tout le monde doit participer [à sa résorption], surtout en période de crise, et en particulier nos fonctionnaires. Je comprends qu'ils aient une impression d'injustice", a-t-elle toutefois ajouté.

Ce point d'indice a été revalorisé pour la dernière fois en 2010, de 0,5%. Début juin, six syndicats de la fonction publique (CGT, FO, FSU, Solidaires, CFTC et CGC) ont à nouveau dénoncé ce statu quo sur les salaires des 5,2 millions d'agents. Ils prévoient une éventuelle journée d'action "au plus tard début octobre". Ils se disent "en complet désaccord" avec la volonté des autorités "de ne pas aborder la question de la valeur du point d'indice avant mi-2014" et "exigent l'ouverture de réelles négociations sur les rémunérations".

source

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article