Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indémodable Big Mac !:

Aujourd’hui, nous vous proposons de passer en revue les différents ingrédients qui composent le célèbre sandwich de Mc Do et de voir ce qui se passe dans votre corps, minute par minute, une heure après l’avoir englouti.

 

 

Les 10 premières minutes : notre cerveau cherche des calories

Il faut savoir que nos cerveaux se sont développés à l’époque où la nourriture se faisait rare. L’homme de Cro Magnon devait se débrouiller pour trouver de quoi manger et il ne pouvait pas appeler la pizzeria du coin pour commander une 4 fromages. Du coup, nous avons développé une faculté à choisir des aliments très riches en calories.

Pour notre exemple, un Big Mac contient 498 calories. Ce burger qui fait le succès de l’entreprise augmente notre taux de sucre dans le sang à des niveaux vertigineux !

La junk-food déclenche alors un système de récompense dans notre cerveau et libère un neurotransmetteur appelé dopamine qui développe une sensation de plaisir. Ce mécanisme fonctionne de la même façon que lorsqu’un individu prend de la cocaïne. Ainsi, ce processus est certainement la cause de l’alimentation compulsive.

 

Ces substances que nous cache... le Big Mac ! | consoGlobe.com:

 

20 minutes après : les sucres addictifs agissent

Le Big Mac contient du sirop de maïs qui a la particularité d’avoir une haute teneur en fructose et du sodium. Le sirop de maïs est très utilisé dans l’industrie alimentaire car il est moins cher et beaucoup plus sucré que le sucre de canne ou de betterave. Ces deux ingrédients sont très addictifs et rendent votre corps dépendant. En plus de développer une certaine dépendance, ces deux produits sont nocifs pour notre santé et sont souvent la cause de l’obésité, du diabète ou des maladies cardiaques.

McDonald's Big Mac Sauce (copycat recipe):

 

30 minutes après : l’attaque du sodium

Comme nous vous le disions, on trouve pratiquement 1g de sodium dans un Big Mac. Cette quantité démesurée de sodium dans notre corps peut entraîner un AVC ou tout autre maladie cardiaque. On vous explique.

Consommer du sel en trop grande quantité peut entraîner une déshydratation. Les symptômes d’une déshydratation sont semblables à ceux de la faim (bouche sèche, soif, maux de tête, étourdissements, fatigue, …). Du coup, vos reins ont plus de mal pour évacuer le sel. Votre corps va puiser de l’eau à partir des tissus environnants ce qui implique que votre cœur va travailler nettement plus pour pomper le sang. La pression artérielle augmente et peut conduire à l’AVC.

Après 40 minutes : l’envie irrésistible !

N’avez-vous jamais ressenti une sensation de faim juste après avoir fini votre Big Mac ? C’est normal : votre corps n’arrive plus à réguler votre glycémie et forcément, cela vous rend encore plus accro aux fast food !

Lorsque vous mangez un repas très riche en calories, la sécrétion d’insuline peut réduire votre taux de glucose dans le sang et vous donner l’impression d’avoir encore faim. Souvenez-vous que le Big Mac contient du sirop de maïs dans son pain. Ce sirop à haute teneur en fructose est très vite absorbé dans votre tube digestif et va stimuler la sécrétion d’insuline provoquant des pics et par conséquent, vous donner une sensation de faim encore plus grande.

Après 60 minutes : la digestion lente (très lente !)

Savez-vous combien de temps il faut à notre corps pour digérer des aliments ? En règle générale, le processus de digestion prend entre 24 et 72 heures. Mais, pour digérer un hamburger c’est plus long. Beaucoup plus long ! Il faut compter plus de trois jours pour éliminer complètement un Big Mac. La raison est simple : les hamburgers sont très gras.

Dans l’industrie alimentaire, on a inventé les graisses trans. Pour donner plus de consistance aux huiles insaturées, les industriels ont inventé l’hydrogénation qui modifie les molécules d’acides gras insaturés. C’est à partir de là que l’on obtient les graisses trans qui permettent de produire des margarines solides, tolérant des hautes températures de cuisson et augmentent la durée de conservation.

Un Big Mac contient 1,35g de graisses trans : il faut environ 51 jours pour les digérer. Selon plusieurs études, les acides gras trans sont la cause des maladies cardiaques, de l’obésité, du diabète et de certains cancers.

Voilà, vous en savez un peu plus sur ce qui se passe dans votre corps après vous être fait plaisir en mangeant un Big Mac. Libre à vous de continuer à en manger, mais attention à la fréquence et à la quantité. On vous aura prévenu !

source via les M.E

Fried Pickle Double Cheeseburgers with Big Mac Sauce, doesnt look the slightest bit healthy but that's what makes it wonderful.:

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se passait dans votre corps après avoir mangé un Big Mac ? La restauration rapide est incroyablement pratique, et généralement très savoureuse aussi, mais ce n’est pas toujours la meilleure option pour ravitailler notre corps. Le site Fast food Menu Price, a créé une infographie détaillée (en anglais) qui montre l’effet de manger l’un des plus emblématiques burger de tous les temps, qu’il soit sur place ou à emporter: le Big Mac de chez McDonald’s. Lire ci-dessous les effets au fil des minutes. 1 heure après avoir mangé un big mac, corps, santé Pendant les 10 premières minutes Pendant les 10 premières minutes, tout se passe bien, du moins en apparence. Nos cerveaux préfèrent les aliments riches en calories et le Big Mac fournit ces calories en abondance (en moyenne, un Big Mac contient 540 calories). Ceci a pour effet de rehausser le niveau de sucre dans le sang. Des produits chimiques, comme le neurotransmetteur dopamine, sont libérés dans le cerveau, et vous pouvez alors vous surprendre à penser: « Il est vraiment bon cet hamburger ! » À lire aussi : Vidéo: ce qui arrive à un cheeseburger plongé dans de l’acide chlorhydrique 20-30 minutes C’est à partir de 20-30 minutes que cela se gâte. Les niveaux élevés de sirop de maïs, riche en fructose, et le sodium à l’intérieur du pain nous laissent avec la terrible envie de vouloir en manger plus encore (sur le long terme, cela conduit à l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques). Puis les 970 milligrammes de sodium contenus dans le Big Mac provoquent une déshydratation et commencent à faire travailler les reins et le cœur un peu plus vite. La pression artérielle augmente, et c’est à ce moment que vous pouvez être tenté par boire du coca ou commander un McFlurry. 40 minutes Selon l’infographie, c’est à partir de 40 minutes que votre corps va probablement redemander des aliments du même type: perdre le contrôle de votre taux de sucre dans le sang rend la malbouffe encore plus attrayante qu’elle ne l’est normalement. Le tube digestif absorbe très rapidement le volume élevé de sirop de maïs, ce qui provoque chez vous un sentiment de faim. 50-60 minutes De 50 à 60 minutes, la période de digestion lente commence pour de bon. Les aliments prennent généralement 24-72 heures pour être digérés, mais la graisse présente dans un Big Mac signifie que le temps de digestion du burger peut facilement aller au-delà de trois jours. « Si vous voulez profiter d’un Big Mac, essayez de le faire occasionnellement, » conseille le site Fast Food Menu Price. « Les ingrédients peuvent causer de sérieux dommages à votre corps, surtout si vous les consommez de façon régulière. » Sur quoi se base l’infographie ? L’infographie a été créée en utilisant les données du propre site web de McDonald’s, en plus d’articles publiés sur LiveStrong, Blood Pressure UK, et FoodMatters. McDonald’s lui-même ne recommande pas de « vivre » uniquement sur un régime à base de Big Mac et de frites, les présentant plutôt comme une « gâterie occasionnelle » plutôt qu’un repas normal. Au moins, à présent, que vous savez exactement ce que vous faites subir à votre corps en mangeant dans les fast-food en général.

En savoir plus sur : http://www.toolito.com/bio/effet-corps-sante-big-mac/
Tag(s) : #SANTE

Partager cet article