Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'après une nouvelle étude, la junk food tuerait les bactéries de l'estomac qui nous protègent contre l'obésité, le diabète ou encore les maladies cardiaques. La recherche a été menée par Tim Spector, un professeur d'épidémiologie génétique au King's College de Londres.

Pourquoi certaines personnes prennent du poids et d'autres pas alors qu'elles mangent la même chose ? D'après une nouvelle étude, les aliments transformés affecteraient les microbes qui nous aident à digérer et à synthétiser les nutriments et les vitamines. La junk food tuerait ainsi les "bonnes" bactéries de l'estomac, celles qui nous protègent contre l'obésité, le diabète, l'inflammation de l'intestin, les maladies cardiaques ou encore l'autisme.

C'est le professeur d'épidémiologie génétique Tim Spector qui a mené cette recherche au King's College de Londres. Pour réaliser son étude, il a demandé de l'aide à son fils de 23 ans, un étudiant en génétique. Celui-ci a accepté de suivre un régime à base de fast-food pendant dix jours. Son alimentation était composée uniquement d'hamburgers McDonald's, de frites, de nuggets de poulet et de Coca-Cola.

"Avant de commencer le régime de mon père, j'avais environ 3500 espèces de bactéries dans mon intestin. Après avoir débuté le régime, j'en ai rapidement perdu 1300", explique le fils de Tim Spector au Telegraph. "Les microbes ont mauvaise presse mais seulement une petite partie des millions d'espèces existantes est nuisible. Beaucoup d'entre eux sont essentiels pour notre santé", a expliqué le professeur à The Australian.

Laurence Donis
7 sur 7

via Sott

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article