Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avons tendance à l’oublier, le but de ce type de blog est d’éveiller les personnes et de les informer de la situation réelle sur la planète, donc un rappel de la situation actuelle s’impose avec liens et explications à la clé. Attention, même en faisant court, cela risque d’être chargé? Alors attaquons, utilisons des termes simples, et comprenez bien ce qu’il se passe.

caricature-mouton018

Les médias en général ne sont pas là pour vous expliquer en détail l’actualité, non seulement ils sont limités par les enjeux et intérêts politico-géopolitico-financiers, mais ils risquent par la même occasion de voir leurs journalistes poussés vers la sortie ou de perdre certaines subventions ou quelques budgets publicitaires, ces médias ne sont donc pas libres, et ne peuvent tout vous dire, rien de bien nouveau sous le soleil. Ce n’est pas pour rien que les licenciements se multiplient et que la liberté de la presse dégringole dans le classement mondial, elle n’est qu’une illusion. Juste pour le petit exemple, sans citer les journalistes mis sur écoute, les rédactions fouillées, au matériel parfois confisqué:

  • Pierre Salviac viré de RTL pour avoir tweeté que Valérie Trierweiler « b… utile » (L’Express)
  • Affaire Charlie Hebdo: Un journaliste de Sudpresse viré après avoir signalé son désaccord (7sur7.be)
  • Lifting politique au quotidien La Provence : des journalistes virés (Rue89)
  • Eric Zemmour viré de Itélé (Le Point)
  • France Inter: Didier Adès et Dominique Dambert virés (Le Figaro)
  • Europe 1 des journalistes virés à tour de bras (Libération)
  • Le dessinateur Siné viré de Charlie Hebdo (l’Express)

     

  • Claude Sérillon, viré de France suite à des questions « trop dures » (Agoravox.tv)
  • Alain Genestar, viré de Paris-Macth pour des photos « agaçantes » (Actualitte.com)
  • Richard Labévière viré de RFI (Bakchich Info)
  • Philippe Tesson viré du journal Le Point (20 minutes)
  • Etc… La liste est longue…

De ce fait, si vous accédez à une information dans un article, sachez qu’il faudra en lire d’autres pour pouvoir compléter cette information, voire lire entre les lignes, c’est en reliant les points, en recoupant les informations, et en multipliant les sources que vous pourrez avoir une vue d’ensemble, ce qui est le cas par exemple avec cette crise des migrants qui n’a rien de nouveau mais qui a un but bien établi. Cette crise migratoire est organisée par les États-Unis comme l’a expliqué la gauche allemande dans le journal Die Linke (source: Russia Today), ce qui au final n’est pas nouveau puisque depuis des années, l’ONU (et donc les USA) organise ces mouvements migratoires (Source: Sputnik News) dans des buts bien précis, dont l’affaiblissement économique de l’Union Européenne qui aurait pu être un grand rival économique des États-Unis. Et pendant que cette crise est entretenue et très largement plébiscitée par l’ensemble des bien-pensants qui nous expliquent que c’est une chance pour les pays européens, pour nos économies, pour  l’avenir, il n’est pas expliqué que c’est également une main d’œuvre à très bas prix qui risque d’accepter le statut d’esclave pour rester dans nos pays. En Allemagne, c’est annoncé (Source: la RTBF) avec de fortes chances que cela soit appliqué à la France (Article LME) puisque la loi Macron est passée de force (voir sur LME), et le pays veut réformer le code du travail (Article LME). Soit-dit en passant, la loi liberticide et extrêmement libérale Macron ne suffit pas au FMI qui trouverait souhaitable qu’il y ait par la suite une loi Macron 2 et une loi Macron 3, dixit Christine Lagarde (source: 20 minutes).

Ce que vous ne savez pas par contre, c’est que pendant que nous regardons ailleurs, il n’y a pas une chaine de télévision ni le moindre politique qui a prévenu les français de la situation réelle, à savoir une guerre économique colossale une guerre mondiale qui se rapproche, un effondrement total, une série d’éclatement de bulles apocalyptique, et tout cela, nous allons vous le démontrer liens à l’appui.

Commençons par l’état de la France, puisque nos politiques nous parlent de la pluie et du beau temps, que la reprise est là et que le chômage doit être combattu, chose qu’ils font de manière tellement talentueuse… La France est très loin d’aller bien, preuves à l’appui. Savez-vous que:

  • Entre Juin 2014 et Juin 2015, il y a eu 63 202 faillites d’entreprises (source Le Figaro), pratiquement autant qu’entre Juin 2013 et Juin 2014, cela entre autres causes par ce que le RSI qui est une entreprise en faillite est considéré comme étant un véritable désastre brillant par son incompétence (source: La tribune). Du coup, pour masquer toutes ces faillites, elles ne seront plus fichées à la Banque de France (source: BFM Business).
  • Même les prisons sont en faillites (source: Le Parisien).
  • La dette publique atteint officiellement 97,5% du PIB, soit 2 089,4 milliards d’euros, avec une forte augmentation grâce au duo comique Sarkozy-Hollande (Source: Journal du net). Mais attention, c’est là que l’ampleur de la catastrophe saute aux yeux, car les 97,5%, c’est au sens de Maastrich, mais en tenant compte des engagements hors bilan, la dette de la France atteindrait près de 260% (source: Les échos)

2601130-dette-publique-de-la-france-nouveau-record-au-1er-trimestre-2015

dette_de_la_franceSource et info complète sur France-inflation.com

  • Et si la loi dite « Pompidou-Rotschild » n’était pas passée en 1973 (ensuite relayée par les accords de Maastrich), la courbe de la dette française aurait ressemblé à cela:

Dette_evolution_avec_et_sans_interets_G

  • L’ensemble des collectivités sont touchées et ruinées par des emprunts toxiques reconnus comme étant illégaux (source: Rue89lyon.fr), et pour ne pas que ces collectivités puissent se retourner contre les banques incriminées, le gouvernement a fait passer une loi pour protéger les banques, condamnant au passage l’ensemble des collectivités à rembourser des emprunts illégaux  (source: Le Monde).  Les banques ainsi protégées sont entre autres noms la Dexia crédit local (DCL), la JP Morgan, la Goldman Sachs et la Royal Bank of Scotland (source: Lepost.huffingtonpost.fr). Un rappel en détail est proposé ici.
  • Le secteur du bâtiment est ravagé, et si les gens ne peuvent plus acheter, le bâtiment en souffre directement puisqu’il n’y a plus de vente. En 2013, ce sont 25 000 emplois qui ont été détruits dans le secteur (source: Le monde), pour 2015 cela devrait montrer à 30 000 emplois (source: Usinenouvelle.com). 2014, c’était 180 défaillances d’entreprises par mois (source: Batiweb.com). Il n’y a plus de sous, en 2013, 55 % éprouvaient des difficultés pour payer leur loyer ou remboursement d’emprunt (source: 20minutes).
  • Les banques sont considérées comme étant systémiques (source: Olivierdemeulenaere.wordpress.com), c’est à dire en danger réel de ne pas survivre à la crise, nombre d’entre elles sont déjà en faillite en Europe (source: Independancefinanciere.fr), et du coup, ce sont toutes vos économies qui disparaîtraient, si vous ne les avez pas chez vous, alors elles disparaîtraient en cas d’effondrement, et celui-ci n’est pas loin. En cas d’effondrement, elles pourront puiser directement sur vos comptes (source: Challenges.fr), c’est maintenant légal, la même technique a été utilisée avec succès à Chypre!
  • La retraite de 340 000 fonctionnaires a été baissée pour faire des économies (source: France transactions).
  • La France lutte contre les fraudeurs, quand ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais quand il s’agit de s’attaquer aux multinationales qui fraudent et payent leurs impôts au Luxembourg, il n’y a plus de lutte, le scandale Luxleaks a fait perdre des sommes colossales à la France (Source: Lepoint.fr) sans que rien ne soit vraiment fait, pas même une condamnation. La condamnation, elle est pour le journaliste qui a fait éclater le scandale, il est parti en prison (source: Libération).
  • Quand au chômage, il atteint les 10% en métropole (source: Journaldunet.com), officiellement, mais officieusement, cela dépasserait même les 25% (source: Hiver-fiscal.com). Quand à la lutte contre le chômage, il n’existe pas, ce n’est que du bluff (Enquête sur LME). Le meilleur reste à venir, puisque pour lutter contre le chômage, il faut lutter contre « l’accord TISA », un accord faisant partie intégrante de la mise en place du traité transatlantique que nous allons voir plus bas. Cet accord TISA pousse les états européens à privatiser tout ce qui est publique (source: Le Monde), et qui dit privatisation dit plans sociaux pour plus d’économies, et concurrence étrangère (et surtout américaine) affaiblissant les entreprises qui pourront être rachetées encore moins chères. 230 000 travailleurs détachés ont été déclarés aux autorités en 2014 (source: Lemonde.fr), ce sont peut-être 230 000 emplois que d’autres auraient bien aimé avoir dans le pays…
  • Le nombre de SDF au augmenté de 44% entre 2001 et 2012, que l’on peut dénombrer 31 000 enfants, et que 24% des SDF sur le territoire français ont un travail (source: Huffingtonpost.fr).
  • Et s’il y a autant de chômeurs dans le pays, cela n’empêche pas pour autant l’embauche de main-d’oeuvre étrangère payée à moindre prix en toute légalité…
  • Même certains partis sont extrêmement endettés. Petite réflexion, s’ils ne savent pas gérer leurs comptes, comment voulez-vous qu’ils gèrent un pays dans son ensemble? Si beaucoup d’informations (réellement beaucoup) sont disponibles sur l’ensemble des partis et mouvement politiques en France, c’est à dire 408 en tout (voir sur Cnccfp.fr), quand il s’agit de l’endettement, c’est plus délicat… Rien que le parti de Sarkozy, l’UMP, est dans une situation apocalyptique: 69 millions d’euros (source: Europe1). Ils ont beau avoir changé de nom pour « Les républicains », la dette reste, et ils ont bien fait un appel aux dons, cela n’a rien sauvé, au contraire, ont suivit des scandales financiers, au moins, ils restent fidèles à eux-même… Mais voici quels étaient les partis les plus populaires fin 2014, je vous laisse imaginer l’évolution… Ci-joint, des données proposées par Le salon beige:
  1. UMP: 268 336 adhérents
  2. Front National: 83 000 adhérents
  3. Parti Socialiste: 60 000 militants « à jour de cotisation »
  4. Parti communiste: 70 000 adhérents à jour de cotisation
  5. Le Parti des Radicaux de Gauche: 10 000 adhérents.
  6. Europe Ecologie-Les Verts: 10 000 adhérants
  7. Le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon : 9000 adhérents
  8. L’UPR de François Asselineau : 6200 adhérents

Maintenant, combien de partis politiques mettent en avant le dixième de toutes les infos relayées dans cet article? Combien assument leur manque de crédibilité? Combien n’ont aucun dossier louche ou une grosse casserole qui pourrait mener devant un tribunal voire jusqu’à la prison? Combien travaillent réellement pour défendre la France, ses intérêts et pour les français? Combien sont réellement irréprochables? Combien n’ont aucun lien ni conflit d’intérêt avec une puissance étrangère? Combien de ces partis vous ont expliqué « attention, il se passe cela et cela, nous sommes confrontés à cela, il va falloir se préparer à nous prendre une claque à moins de réagir vite fait! ». Moins de trois? Sérieusement, en toute honnêteté…

Et ceci n’est qu’un petit aperçu de la situation réelle du pays, si nous devions énumérer l’ensemble des domaines, nous retomberions inlassablement dans le négatif, mais cela ne doit pas être important puisque nos politiques n’en font pas cas et ne nous informent pas de tout cela. La priorité serait les migrants à les écouter, migrants qui seraient une grande chance pour nous, c’est bien pour cela que la Serbie, l’Italie, l’Allemagne ou l’Autriche paniquent et ferment leurs frontières, par ce que justement ils ne souhaitent pas souhaiter profiter de cette manne financière… Il y a également le climat et la météo, les reformes scolaires qui présentent plus d’inconvénients que d’avantages, les radars qui ne sont qu’une manière de faire cracher plus les vaches à lait…. Bref, la priorité n’est en aucun cas l’économie ni notre argent, sinon ils nous alerteraient de cette situation, vous ne pensez pas?

Nos politiques nous disent par contre que pour faire face à la crise, il faut plus d’Europe et surtout mettre en place le traité de libre-échange avec les États-Unis, cela pourrit passer pour une mode, mettre en place des accords de libre-échange un peu de partout sur la planète qui au final ne profite qu’aux Etats-Unis, comme c’est bizarre. Mais regardons celui qui nous intéresse, le TAFTA, également appelé TTIP, Traité de libre-échange, voire même « Nouvel Ordre Mondial », terme souvent utilisé par Nicolas Sarkozy (Discours disponible sur Youtube), mais pas que lui, cherchez un peu vous-même sur internet…

Le souci, c’est que l’ensemble des décisions politiques françaises sont prises de gré ou de force pour mettre en place le TAFTA dont vous avez une description détaillée et démontrée sur cette page du blog, et que derrière cela, une seule nation, dois-je rappeler le nom? Les Etats-Unis. Si au moins il s’agissait d’une théorie du complot, il y aurait un espoir que cela soit faux, mais malheureusement, il y a tant d’articles sur le sujet que nous ne pouvons plus nier l’horreur économique à venir. Jetez juste un oeil à ces résultats, en regardant sur Google Actualité suivant différents termes:

On a pas simplement cherché sur le web parmi les blogs anonymes ou « conspis », mais en regardant les articles de journaux, l’actualité officielle, les grands médias reconnus et subventionnés. Il manque encore des preuves de cette réalité économique à venir? Le danger est réel, et rien n’est fait pour empêcher cela car nos politiques n’obéissent plus aux français, mais à la finance et à des nations qui n’ont rien de bienveillantes.

Certains vont dire que si, les Etats-Unis sont une chance pour notre économie, que cela peut sauver l’Europe, ils ont les dollars, ils ont le pétrole, ils sont puissants, sauf que les USA sont dans un état financier pire que la Grèce, et que leurs dollars ne sont plus qu’un souvenir.

  • 80 % de la population des Etats-Unis est pauvre ou en passe de le devenir (source: Countercurrentnews.com)
  • 20.000 entreprises américaines en rapport avec le gaz de schiste risquent la faillite (Source: RTL), faits confirmés dernièrement de la plus belle manière (source: insolentiae)
  • La dette du pays est de 60 000 milliards de dollars (la France 2 000 milliards à peine) (source: Business bourse)
  • La valeur du dollar s’est effondrée et il ne vaut plus grand chose (source: Research.stlouisfed.org)
  • La vélocité de cette monnaie est en chute libre. Comprennez par-là que de plus en plus de pays abandonne cette monnaie pour faire des affaires au niveau international (source: Seekingalpha.com), d’ailleurs, la Chine a récemment laissé tomber le dollar pour ses transactions quand au pétrole (source: insolentiae)
  • 72 % des travailleurs américains gagnent moins de 5000 $ par an, soit moins de 416$ par mois (soit 373 euros) (source: Richesinresources.com)
  • Depuis l’an 2000, l’inflation a dépassé les 50% (source: Tradingeconomics.com)
  • En 2014, 46 millions d’américains bénéficiaient de bons d’alimentation (source: Statisticbrain.com)
  • 93,77 millions d’américains sont en dehors de la population active (source: Businessbourse.com)
  • Une des dernières armes de menace de masse des américains restait le réseau SWIFT, plus pour longtemps, les chinois viennent de lancer une alternative (source: Sputniknews.com)
  • Les stocks d’or de la Comex sont au plus bas, ce qui est très mauvais signe… (source: Goldbroker.fr)
  • Les pays n’ont plus confiance et récupèrent leur or stocké aux Etats-Unis (source: Sputniknews.com)
  • Les Etats-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de leur existence (source: Reseauinternational.net), et ils s’apprêtent à recommencer avec un troisième conflit mondial, car si un tel conflit éclatait, ils n’auraient plus à payer leurs dettes. D’ailleurs, cela parle de confisquer de nouveau l’or des américains, exactement comme en 1933 juste avant la seconde guerre mondiale (source: 24hgold.com).

N’oubliez pas non plus que les États-Unis ne reconnaissent pas le plus gros génocide de la planète qu’est celui des amérindiens avec 80 à 100 millions de victimes parfois tués de la pire des manières (source: Marianne), qu’ils ont espionné l’ensemble de la planète dont des chefs d’états, des gouvernements, bref, le maximum de personnes. N’oubliez pas non plus que sans la finance américaine, Hitler n’aurait pas été ce qu’il fut, et que les nazis auraient peut-être disparus:

  • Les États-Unis ont accueilli quelque 10 000 nazis (source: Letemps.blogs.com)
  • Les criminels de guerre nazis ont coûté des millions de dollars en pension de retraite aux Etats-Unis (Source: Slate)
  • 1000 d’entre eux ont travaillé pour la CIA et ont bénéficié d’une totale impunité (source: Metronews)
  • Le constructeur automobile américain Ford employait prisonniers et déportés en produisant pour la Wehrmacht (source: Libération)
  • La banque américaine Chase aujourd’hui devenue JPMorgan-Chase finançait le régime d’Hitler (source: Le monde)
  • Le grand-père de Georges Bush a aidé Hitler à accéder au pouvoir (source: The guardian)

C’est ça nos alliés? C’est cette nation qui doit aider l’Europe et nos pays? Et n’oubliez pas que pour que cette troisième guerre mondiale puisse commencer, ils le font en provoquant inlassablement la Russie en la sanctionnant à tout va sur de faux prétextes, principale raison évoquée: la Russie serait responsable de la guerre actuelle en Ukraine, pourtant, les preuves sont là, et je vous invite fortement à suivre chacun des liens, vous ne serz pas déçu, tout est officiel:

  • Le 20 novembre 2013, la veille du refus par le gouvernement ukrainien de signer l’accord d’association avec l’Union Européenne, le député Oleg Tsarov dénonçait à la Rada (le Parlement ukrainien) l’ingérence des États-Unis via leur ambassade à Kiev, les accusant de travailler au déclenchement d’une guerre civile en Ukraine, notamment par le biais des TechCamps. Les TechCamps sont « des sessions de formation à l’utilisation de réseaux sociaux au service de l’action, autrement dit d’agitprop, en faveur du déclenchement de révolutions colorées. Elles font partie de l’initiative “Société Civile 2.0” du Département d’État américain qui en finance une grande partie« . La même technique a été utilisée pour le déclenchement des printemps arabes organisés par les Etats-Unis suivant un article du New York Times.

 

Les actualités données de manière officielle ne sont pas celles qu’il faut suivre, si nos politiques comme nos médias vous montrent avec insistance la lune, ne regardez pas celle-ci, ne regardez pas le doigt non plus, regardez ailleurs pour bien comprendre pourquoi ce n’est pas la lune qu’il faut regarder. Demandez-vous qui vous dit la vérité et qui vous ment, et comprenez bien que ce n’est pas la télévision qui va vous guider, ni le moindre parti politique, il faut nous unir et oublier nos différences pour regarder dans une seule et unique direction, mais qui le fera?

Vous voulez que cela change? Alors qu’attendez-vous? Si personne ne tente rien, rien ne changera! Agissons, et tout de suite, sans armes, ni haine, ni violence, simplement en retournant contre eux l’arme financière qu’ils utilisent généralement contre nous!

Le krach financier, les accords de libre-échange, les mesures d’austérité, et l’ensemble des événements à venir toucheront tous le monde, sans aucune distinction de race, de religion, d’orientation sexuelle ou politique. Gays comme hétéros, chômeurs comme travailleurs, fachos comme antifas, musulmans comme bouddhistes, nous sommes tous concernés. Arrêtons la division qui arrange si bien nos « représentants » et allons tous dans le même sens, unis dans un même mouvement! Unissons-nous, respectons_nous, et ne soyons plus divisés pour réduire le pouvoir que ces dirigeants fantoches pensent avoir sur nous!

Que cet appel tourne, soit relayé, circule au maximum, et que ceux qui souhaitent réellement une évolution dans le bon sens participent! Quand aux autres, nous ne pourrons plus rien pour eux, s’ils se complaisent dans le chaos à venir…..

Ceux qui souhaitent adapter et traduire cet appel pour qu’il puisse circuler, libre à eux, liberté totale, car nous sommes tous concernés!

Et si vous souhaitez lire cet appel en intégralité, retrouvez-le ici.

 

Je vous invite à faire tourner cet article de partout, par e-mail, sur l’ensemble des réseaux sociaux, notre devoir est d’informer et de faire connaître la vérité, notre devoir est de faire notre part du colibri, et vous, allez-vous faire la votre?

 

via les M.E.

Tag(s) : #ALTER

Partager cet article