Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© photo news.

MISE À JOUR Deux activistes du Collectif anonyme, un groupe se présentant comme anarcho-poétique, sont entrées mardi après-midi dans la crèche de la Grand-Place de Bruxelles pour en "expulser" symboliquement ses occupants. Déguisées en policiers, elles souhaitaient par cette action dénoncer la politique du gouvernement Michel.

© photo news.
© photo news.
© photo news.
© photo news.

Au moins deux membres des Femen ont mené une action sur la Grand-Place de Bruxelles où elles ont déplacé les personnages de la crèche de Noël, en début d'après-midi, devant des témoins médusés. Elles ont également emporté le petit Jésus et ont mimé des coups de bâton aux autres mannequins.

Enfin, elles ont suspendu à l'étable une banderole où on pouvait lire "Nique les pauvres", vraisemblablement en réaction à la politique gouvernementale. Les jeunes femmes, rapidement interpellées et actuellement en garde à vue, auront le temps de s'expliquer auprès des forces de l'ordre.

"Nous avons 'expulsé' Jésus"
"Nous avons procédé à l'expulsion d'une famille de gens pauvres et même probablement des réfugiés illégaux, qui était venus insolemment squatter notre chère Grand-Place. Par ce geste ironique, nous entendons apporter notre soutien au gouvernement Michel et à ses nouvelles mesures pour que les vrais responsables de la crise soient enfin poursuivis", a indiqué une activiste du Collectif Anonyme.

"Nous approuvons également l'acharnement très thérapeutique du gouvernement sur les chômeurs car bien qu'il n'y ait qu'un emploi pour 60 chômeurs, nous savons tous qu'ils le font exprès car quand on veut, on peut. Nous applaudissons aussi la criminalisation des mouvements sociaux", a-t-elle ajouté.

"Nous sommes pour un gouvernement moderne qui n'a pas peur de dire qu'il est bien de droite, que ce sera tous contre tous, que les derniers seront les derniers, que la solidarité et l'artisanat c'est fini, qui tend l'oreille aux plans des multinationales pour la construction d'une ville toujours plus marchande et désocialisée et l'élargissement de ce merveilleux marché européen globalisé. Et qui pour finir laisse les riches se prélasser tranquillement dans leurs paradis fiscaux. Il était temps", a-t-elle conclu.

La crèche a par ailleurs aussitôt été remise en état, rapporte la Dernière Heure.

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article