Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

non aux OGM

Vincent Wermeille Zoom sur « Vincent Wermeille » (touche ESC pour fermer)
Vincent Wermeille à la tribune du Parlement

 


Le Parlement jurassien ne veut plus d’OGM -

 

d’organismes génétiquement modifiés - dans son

 

agriculture.

 

 

 

Les OGM dans le monde 

 

 

Le législatif a largement accepté une initiative parlementaire qui va dans ce sens vendredi, avec 49 voix pour, 0 contre et 9 abstentions. Elle avait été déposée par le député PCSI, Vincent Wermeille. Une commission va désormais devoir statuer sur la question.

Dans le détail, l’initiative invite le Parlement jurassien à modifier le décret sur le développement rural en introduisant un nouvel article. Cette mesure est nécessaire, selon Vincent Wermeille, à l’heure où il est question de modifier la loi fédérale sur le génie génétique et avec l’entrée en vigueur le 1er janvier de la réforme de la politique agricole fédérale.

De son côté, le Gouvernement jurassien avait proposé aux députés de refuser cette mesure. Selon le ministre de l’économie rurale, Michel Probst, il faut interdire la culture d’OGM non pas seulement au niveau cantonal mais sur l’ensemble du territoire suisse. Il n’y a pas d’urgence, selon lui, à modifier la législation cantonale puisque le moratoire fédéral interdisant la culture d’OGM court jusqu’à fin 2017. « La base légale que souhaite introduire le motionnaire ne servira à rien puisqu’un recours au Tribunal fédéral suffirait à la rendre inopérante. »

Quoi qu’il en soit, l’initiative parlementaire « interdiction des organismes génétiquement modifiés dans l’agriculture jurassienne » sera donc maintenant transmise à une commission. /jsr

 

source

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article