Traduire ce site:

Recherche

Nous contacter :

Visiteurs


sonneries

Texte libre

         

     

 

bonial – catalogues, promos en ligne sans papier

Ebuzzing - Top des blogs - Société

2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 07:37

Avant-propos:


Le site voltairenet.org lance de graves accusations contre l’ex-président français Nicolas Sarkozy. D’après leurs informations, l’ancien locataire de l’Elysée aurait donné son feu vert à l’assassinat de Hugo Chavez, l’actuel président Vénézuélien.

 

 

 

Capture d’écran 2013-01-01 à 20.07.48

 

 

La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.

M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.

Durant son procès, M. Bouquet a admis avoir été formé en Israël et être un agent des services secrets militaires français (DGSE). Il a reconnu préparer un attentat pour assassiner le président constitutionnel Hugo Chavez.

M. Bouquet avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour « détention illégale d’armes ». Il a purgé sa peine. Il a été extrait de sa cellule par ordonnance N° 096-12 du premier juge Yulismar Jaime, puis a été expulsé pour « atteinte à la sécurité nationale », en vertu de l’article 39 alinéa 4 de la Loi sur les migrations et les étrangers.


 

Capture d’écran 2013-01-01 à 20.28.13

Les autorités vénézuéliennes s’étaient jusqu’à présent abstenues de communiquer sur ce sujet. Les faits ont été confirmés par le porte-parole du quai d’Orsay, Philippe Lalliot. L’ambassade de France à Caracas a décliné tout commentaire.

 

De notre enquête nous pouvons conclure :

(1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez

(2) l’opération fut un fiasco

(3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M. Sarkozy.

 

source : www.voltairenet.org

 

VENEZUELA : Nouvelles complications post-opératoires pour Chavez

Partager cet article

Published by Brujitafr - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

ummite 19/01/2014


venant de ce type qui a commandité l'assassinat de kadhafi aussitôt que celui-ci lui ait prêté 500 millions d'euro pour
sa campagne électorale !


depuis lors , ce qui arrive au moyen-orient sert ses amis de la maison blanche , et la france y a tout perdu aux profits des américains .

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog