Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hiérarchie de l’information: le Parlement européen va élire son nouveau président mais personne ne le sait

Le man­dat représen­tatif des députés européens est de 5 ans. Une fois à Stras­bourg, ils élisent le prési­dent, les vice-présidents, les ques­teurs, les prési­dents et les vice– prési­dents de com­mis­sions et de délé­ga­tions. Ces man­dats élec­tifs du Par­lement européen sont renou­velés une fois par man­da­ture, soit, en ce qui con­cerne l’actuelle, cette semaine. Mais ça, outre les spé­cial­istes, per­sonne ne le sait…

Après deux ans et demi de bons et loy­aux ser­vices, Jerzy Buzek quitte la prési­dence du Par­lement européen cette semaine. L’ancien chef du gou­verne­ment polon­ais, pre­mière per­sonne en prove­nance des pays d’Europe cen­trale à occu­per cette fonc­tion, a trois suc­cesseurs poten­tiels : Mar­tin Schulz, Diana Wal­lis et Nirj Deva.

Le pre­mier fait fig­ure de grand favori. Il pré­side le groupe social­iste au Par­lement européen depuis 2004 et les par­lemen­taires lui con­fieraient l’alternance à la suite des négo­ci­a­tions de 2009 qui avaient vu Jerzy Buzek, mem­bre du Parti pop­u­laire européen sans majorité pour imposer son can­di­dat, pren­dre la tête de l’institution. Diana Wal­lis est, elle, eurodéputée libérale et Nirj Deva fait par­tie des Con­ser­va­teurs et réformistes européens.

500 mil­lions de citoyens qui ne con­naîtront pas le prési­dent de l’institution cen­sée les représen­ter.

Les choses sont main­tenant écrites ici, tout comme elles le sont ou seront sur la plu­part des médias trai­tant des ques­tions européennes. En ce qui con­cerne les médias général­istes, c’est une tout autre ques­tion. Exem­ple sur le site d’information de la pre­mière chaîne de télé française, TF1 : la dernière info sur le Par­lement européen date* de juin 2011…

Pour­tant, quand il s’agit de par­ler de rigueur, de tech­nocratie, de pres­sion des marchés, les rédac­tions savent trou­ver le chemin des som­mets européens à Brux­elles. Pour le reste, le citoyen n’a qu’à con­sul­ter l’information spé­cial­isée s’il veut savoir qu’un nou­veau prési­dent du Par­lement européen va être élu. On ne va quand même pas tout lui fournir sur un plateau (télé).

La grande majorité de la pop­u­la­tion de l’Union européenne ignor­era donc cer­taine­ment que le prob­a­ble prochain prési­dent du PE — c’est-à-dire, Mar­tin Schulz — est en passe d’être élu grâce à un jeu de coulisses et non pas à la suite de débats au cœur de l’hémicycle stras­bour­geois. Ce même jeu des par­tis juste­ment dénoncé comme anti­dé­moc­ra­tique par les deux out­siders britanniques.

http://socialeuropeanjournalism.com

Tag(s) : #EUROPE

Partager cet article