Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonde russe Phobos Grunt

L'USSTRATCOM publie régulièrement en ligne des données sur les paramètres d'orbite, les dates de lancement et d'entrée dans l'atmosphère des engins spatiaux, ainsi que des prévisions concernant le lieu et l'heure possibles de leur chute. Le commandement a retiré des données de son site pour la première fois de son histoire, suscitant l'étonnement des experts.
"Nous avons retiré ces informations sur décision de nos responsables", a déclaré à RIA Novosti l'administration du site SpaceTrack.
A l'heure actuelle, le site indique seulement que la sonde Phobos Grunt est tombée le 15 janvier et précise les derniers paramètres connus de son orbite. Dans le même temps, le site fournit des informations précises sur l'heure et la zone de la chute d'autres engins spatiaux, notamment du satellite russe Kosmos-2176.
"C'est contraire à la politique d'échange des données spatiales annoncée par le gouvernement américain. Cela nuit aux efforts d'autres agences gouvernementales, notamment de la NASA et du Département d''Etat américain, qui cherchent à coopérer avec la société et les pays étrangers sur la chute des engins spatiaux", a indiqué Brian Weede, expert de la fondation Safer World Foundation (Washington) cité par l'hebdomadaire Aviation Week.
La sonde Phobos-Grunt ("Grunt" signifiant "sol" en russe), avec à son bord de nombreux instruments européens, devait prélever des échantillons de sol sur Phobos, une lune de Mars, et les ramener sur Terre dans trois ans. Lancé depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, le 9 novembre 2011, l'appareil s'est séparé de son lanceur Zenit-2SB, mais une panne du propulseur l'a empêché de prendre la direction de Mars. Selon les militaires russes, la sonde a fini ses jours dans le Pacifique le 15 janvier, vers 17h45 UTC.

Ria Novosti
Tag(s) : #CIEL et ESPACE

Partager cet article