Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Journalisme : Macron annonce un projet de loi pour lutter contre la «propagande» et les «fake news»

Publié par Brujitafr sur 4 Janvier 2018, 16:27pm

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #MEDIAS

Ce projet de loi liberticide est une grave atteinte à la liberté d'expression et aux droits constitutionnels et une avancée de plus vers la dictature et le fascisme néolibéral au profit de l'oligarchie qui craint la divulgation de ses manipulations.

La censure d'Etat et le ministère de l'information/de la vérité (le decodex d'Etat) détermineront ce que nous devons dire, lire, penser et écrire dans le sens des idées du parti unique . Toute transgression sera sanctionnée, les chaînes cadenassées et imaginons des camps de rééducation organisés pour formater dans le bon sens, celui de la vérité macronesque, tout cerveau à la pensée déclarée dissidente.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Journalisme : Macron annonce un projet de loi pour lutter contre la «propagande» et les «fake news»
Macron montre de plus en plus au monde son mépris pour la presse libre. Pour lui qu'est-ce qu'un média de propagande? Tout simplement, celle qui n'est pas disposée à lui lécher les bottes, comme c'est le cas des médias russes RT et Sputnik qui se sont vu traiter comme des malpropres maintes fois par le candidat des banques. D'ailleurs, dans l'imaginaire collectif des médias héxagonaux, eux font de l'information belle et juste et les russes...de l'odieuse propagande rouge

 

 
Non, il conviendrait plutôt de dire que tout le monde fait la propagande qui lui convient. Chaque média a sa vue de l'actualité, défends les intérêts de ses actionnaires et publie sa propagande en conséquence. France 2, chaîne d'Etat, fait-elle moins de la propagande lorsqu'elle met avantageusement en avant la puce RFID, la théorie du genre, le transhumanisme ou les chemtrails? Et lorsque nos médias inventent des complots russes? Mais il s'agit de propagande acceptable pour le sieur Macron donc tout va bien. Par contre, mettez en avant les mensonges de sa majesté ou démasquez la propagande bidon de son propre cru, il faudra s'attendre à des retombées radioactives du service anti-propagande de l'Elysée? La Pravda macronienne veille au grain. Fawkes
-------
 
Dans ses vœux à la presse, le président de la République a annoncé un projet de loi visant à «protéger la vie démocratique», avec notamment les médias étrangers dans le collimateur. Les autorités pourront ainsi bloquer certains sites internet.
 
«Toutes les paroles ne se valent pas» : c'est le postulat qu'Emmanuel Macron a posé ce 3 janvier 2018 lors de ses vœux à la presse. Face à une profession en crise, et alors que les médias classiques souffrent de l'émergence de canaux d'information alternatifs, le président de la République a, de nouveau, regretté cette concurrence faite à la presse historique.
 
Evoquant la notion de «vérité», et de «liberté d'expression», le président de la République a annoncé la volonté de l'Etat d'intervenir et de contrôler la façon dont les informations sont produites, au nom de la «vitalité démocratique». «Entre complotisme et populisme, le combat est en effet commun», a-t-il jugé, avant de consacrer son propos aux «fake news». «En cas de propagation d'une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge [afin] de supprimer le contenu mis en cause, de dé-référencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l'accès au site internet», a ainsi annoncé le chef de l'Etat.
 
Les médias étrangers dans le viseur de l'Etat
 
Emmanuel Macron a également annoncé de nouvelles mesures visant les médias étrangers, affirmant : «Les pouvoirs du régulateur qui seront par ailleurs profondément repensés durant l'année 2018, seront accrus pour lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers.»
Et d'ajouter : «Cela permettra au CSA [Conseil supérieur de l'audiovisuel] repensé, notamment de refuser de conclure des conventions avec de tels services.»
 
D'après l'annonce faite ce 3 décembre devant la profession, le CSA pourra suspendre ou annuler toute convention de diffusion. «En cas d'agissements de nature à affecter l'issue du scrutin que cela soit en période pré-électorale ou électorale», a-t-il souligné. En clair : tout le temps. «Vous aurez de quoi exercer votre métier», a-t-il ajouté.
 
Source: RT
Journalisme : Macron annonce un projet de loi pour lutter contre la «propagande» et les «fake news»

Commenter cet article

zelectron 04/01/2018 14:50

les vérités d'état sont des absconneries macronnienes?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs