Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement a publié, mardi 25 octobre 2016, les chiffres du chômage pour le mois de septembre 2016 et, surprise : il y a eu une baisse de 1,7 % du nombre de chômeurs de catégorie A. Une baisse qui n'a pas manqué d'être commentée, analysée et critiquée. Avec, en toile de fond, toujours le même problème : celui de la fiabilité des chiffres du chômage de Pôle Emploi.

FRANCE: Chômage : pourquoi les méthodes de calcul ne sont pas bonnes ?

Les chiffres du chômage de Pôle Emploi ne sont pas fiables

La critique est récurrente et n'a pas manqué d'être soulevée lors de la dernière publication des chiffres du chômage en France : ils ne sont pas fiables. Le calcul en termes de catégories, la catégorisation même et les erreurs déjà connues dans le passé font qu'on ne peut s'y fier. Il suffit de se rappeler du bug de SFR et de la non actualisation de milliers de chômeurs en 2013 pour s'en rendre compte.

Régulièrement, donc, il y a des couacs. Une commission d'enquête du Sénat a donc épluché le mode de calcul pour les données de Pôle Emploi et a conclu que ces chiffres ne sont ni fiables, ni pertinents. Pour les sénateurs, il vaudrait mieux utiliser les chiffres du chômage selon la définition du Bureau International du Travail (BIT), qui sont des chiffres internationaux utilisés pour comparer les taux de chômages de pays différents.

 

Et si on fusionnait les deux formes de calcul ?

Pour le sénat, toutefois, même les chiffres du chômage selon les termes du BIT ne sont pas exempts d'erreurs. Publiés par l'Insee, ils éliminent toutefois une certaine part de la population des chômeurs comme ceux qui cherchent un emploi, mais ne sont pas disponibles sous 15 jours, ou encore les chômeurs proches de la retraite. Pas étonnant que les chiffres de l'Insee soient toujours inférieurs à ceux de Pôle Emploi.

Du coup, pour le Sénat, il faudrait refondre le système de calcul, pour prendre en compte les deux versions des chiffres du chômage dans un nouveau mode de calcul, qui serait plus indépendant que celui de Pôle Emploi (donc plus proche de celui de l'Insee), mais tout aussi inclusif que ce dernier.

Source

Pour en savoir plus Pourquoi les chiffres du chômage ne sont pas fiables ?

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article