Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chine arme l'Afrique en toute opacité

35 pays africains utilisent des EQUIPEMENTS militaires chinois, selon un think tank londonien

35 pays africains utilisent actuellement des équipements militaires chinois, selon un rapport sur les capacités des diverses puissances militaires dans le monde publié le 2 mars par l’Institut international des études stratégiques (IISS). Le think-tank basé à Londres et qui se présente comme étant «une référence majeure en matière de conflits politico-militaires» a précisé avoir analysé les exportations d’armes et de matériel militaire vers 51 pays africains. «La Chine a réalisé des percées importantes sur le marché africain de la défense, ce qui reflète plus largement l’augmentation l’influence de Pékin sur le continent», a souligné le rapport intitulé «La balance militaire» (The Military Balance).

Cité par le quotidien britannique The Independant, l’auteur de ce rapport, Joseph Dempsey, a révélé que dix nouveaux pays africains sont devenus des «clients émergents» de l’industrie de l’armement chinoise depuis 2005 : l’Algérie, l’Angola, le Cap-Vert, le Nigeria, le Tchad, Djibouti, la Guinée équatoriale, le Gabon, l’Ouganda et le Ghana. M. Dempsey a également fait remarquer que plusieurs pays africains choisissent de s’approvisionnent en équipements militaires auprès de la Chine pour obtenir des armes qu’ils n’ont pas les moyens d’acquérir auprès d’autres pays exportateurs, citant notamment l’exemple des drones armés livrés par Pékin au Nigeria et dont les prix défient toute concurrence.

Le rapport souligne par ailleurs qu’il est très difficile de déterminer la valeur des importations africaines d’équipements militaires chinois en raison de l’opacité qui entoure les contrats d’armement conclus entre les deux parties. «Les équipements militaires chinois sont majoritairement importés par les pays africains dans le cadre d’accords entre gouvernements, et financés par des prêts chinois ou inclus dans de plus larges programmes d’investissement dans les infrastructures», a fait remarquer M. Dempsey.

Source : senegalinfos.com avec Agence Ecofin

Sans doute par gentillesse....

Publié par wendy

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article