Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIT DU JOUR:...la Seine Maritime est le département le plus endetté de France

1...la dette a bondi de plus d'un milliard d'euros entre 2004 et 2014

Le département de Seine-Maritime au bord de la faillite ?

7 mois après son élection, le président du conseil départemental de Seine-Maritime a présenté les conclusions d'un audit financier

512

"Une dette abyssale"
Pascal Martin n'y va pas par quatre chemins. En commentant la publication d'un audit sur les finances (lire son résumé en bas de page), le président (UDI-LR) de la nouvelle majorité départementale de Seine-Maritime, accuse directement la gestion de son prédécesseur socialiste.
Selon cet audit financier couvrant la période entre 2004 et 2014 (intitulé "Récit d'une catastrophe"), la dette a augmenté de 375% en 10 ans.

La masse salariale est aussi dans le collimateur : le rapport affirme qu'en 10 ans, les effectifs départementaux ont augmenté de 1911 agents et que "478 agents sont venus grossir l'effectif départemental sans aucune justification autre que le bon vouloir d’une majorité qui, multipliant les politiques facultatives, a ainsi procédé à des recrutements massifs de pure complaisance".

Dans les rangs de l'opposition (qui craint de prochaines mesures d'austérité), Nicolas Rouly, l'ancien président (PS) du conseil général dénonce la commande de cet audit financier :
"On est en train de faire la mousse habituelle autour d'un audit, le vrai sujet c'est que cette majorité a été élue sans aucune vision, sans aucun projet ; elle doit maintenant dire concrètement ce qu'elle veut faire ; elle ne pourra pas éternellement s'appuyer derrière des commandes de cette nature, qui je le répète, n'apportent rien au débat. Le débat, aujourd'hui c'est de savoir ce que va faire cette majorité".

suite et source

2...conséquence immédiate, pas de colis Noel à Rouen cette année

Suppression des colis de Noël, à Rouen, pour les personnes âgées. Tollé et mobilisation

....avant la faillite totale du département à la mode grecque = privatisation des Service Publics + baisse salaires + licenciements + coupes de aides + hausses massives d'impôts

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article