Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


"Cinq jours après la vaccination Cervarix, la vie de Paige, 14 ans, s’est transformée en véritable cauchemar. Paige était comme d’habitude en train de travailler à son ordinateur. A un moment donné, sa sœur dégringola les escaliers en hurlant que Paige faisait une convulsion. On appela une ambulance et Paige fut conduite à l’hôpital aux soins intensifs.
Après avoir séjourné un certain temps aux soins intensifs, elle fut transportée dans un autre service où elle est restée 9 mois. Les crises ont continué et la situation ne cessait de se dégrader au point qu’elle ne voyait plus rien, éprouvait d’énormes difficultés à s’exprimer ; au début elle parvenir tout juste à dire un mot, par après, elle devait terriblement lutter pour pouvoir formuler ses phrases.

Son état mental n’est pas encore tout à fait normal ; elle éprouve beaucoup de difficultés d’apprentissage. Elle doit littéralement se battre pour pouvoir faire ce qu’une fille de 14 ans ferait sans aucune difficulté. Avant son vaccin, elle était une des filles les plus brillantes de sa classe à l’école Thomas Telford, une très bonne école. Elle avait beaucoup d’amis et était très sociable. Aujourd’hui, elle n’a plus d’amis, n’a plus la capacité de véritablement communiquer, elle est comme un petit enfant.

Deux semaines après le vaccin, elle était incapable de vous voir, de vous entendre, incapable d’avaler quoi que ce soit. Elle devait être nourrie artificiellement. Son système immunitaire s’est retourné contre elle. L’état de Paige a évidemment terrifié ses copines. Pourrait-on dire qu’il est sage d’utiliser ce vaccin pour vacciner des jeunes-filles ? Sûrement pas. Le seul regret que j’ai est de n’avoir pas approfondi ma recherche avant de la faire vacciner.

J’ai perdu énormément de temps, ce fut une terrible erreur. Ce que Page vit n’est plus une vie ! Les mois qu’elle a dû passer à l’hôpital ont bouleversé toute la vie de famille. Après le vaccin HPV, on a diagnostiqué chez Paige une encéphalite (anti-NMDA encephalitis), une maladie auto-immune récemment découverte et qui provoque de graves symptômes neurologiques."

Voir l’interview (vidéo) de la maman de Paige qui avait cru pouvoir protéger sa fille du cancer du col de l’utérus grâce à la vaccination.

Margaret n’exprime qu’un seul regret : « Pourquoi n’ai-je pas approfondi mes recherches ? »

http://www.initiativecitoyenne.be/article-cervarix-temoignage-d-une-maman-sur-le-cauchemar-vecu-par-sa-fille-114611449.html

5 commentaires:

crash2012 a dit…

Jamais de la vie ce vaccin même mon toubib est contre.
Peut être un jour nous serons conduits dans de grands gymnases par des forces de police afin de se faire injecter ces fameux vaccins fais pourquoi notre plus grand mal.

A l époque de l hépatite B on avait au début 3 infections. J en ai fais deux et loupé la dernière j'ai refais deux injections et loupé la troisième. J en ai refait une, soit 6 injections en moins de un an. On est. "immunisé " au seuil de 50 miu/ml moi je suis à 25.000 miu/ml ....je sais pas s'il va me tomber un truc sur la tête mais depuis 25 ans de ce côté ça va. Par contre je ne ferai plus le dtp au pire le tétanos et encore faut que je me renseigne. Mes vaccins sont passés depuis un an. C'est le tétanos qui me tracasse le plus. Je travaille dans un domaine où je peux facilement me couper.

Guy Fawkes a dit…

Pour info, le tétanos n'est pas une maladie immunisante. Renseigne toi. Le vaccin contre le tétanos est une vaste fraude: comment espérer immuniser artificiellement alors qu'un tétanos contracter de manière naturelle ne prémunis pas contre une infection ultérieure. C'est une hérésie scientifique...

Droséra rotundifolia a dit…

encore une clownerie médicale.
150E/ dose :3 injections nécessaires a renouveler ts les 5 ans efficace sur nada, le développement néoplasique peut prendre DES années pour moins de 1 % des cas !!
la prévention par frottis vous protège, pas le vaccin.
on marche sur la tête ça me révolte

crash2012 a dit…

@ Guy Fawkes, oui je pense très certainement que le vaccin du tétanos est une hérésie mais je ne connais pas tous les tenants et aboutissants. En fait j aimerais avoir un plan B car il me reste encore des molécules d hypocondriaque.

Des vaccins, les labos nous en concoctent tous les jours. Certainement pas d injection pour aller mieux.

raffi henry a dit…

La pédiatre de mon fils a contacté la DDass parce que j'avais refusé le vaccin PREVENAR. J'ai été convoqué pour "soupçon de négligence". Je remercie le web et les sites comme le votre qui m'ont permis de constituer un bon dossier de défense. (l'assistante sociale qui me recevait a, elle, fait vacciner son fils au PREVENAR. Quand elle a lu mon dossier, elle était verte de trouille). Dossier classé, tout va bien.

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article