Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Aux Etats-Unis, l'insécurité alimentaire touche de plus en plus de ménages. Près de 6,4 millions d'entre eux ont vu leur habitude alimentaire bousculée en raison d'un budget trop serré. Les enfants en sont particulièrement touchés. Les initiatives se multiplient. A lire sur CNN.

Communautés touchées

Le nombre de familles américaines en manque de ressource alimentaire a augmenté ces dernières années. Selon le département américain de l'Agriculture (USDA), en 2010, 14,5% des ménages américains -soit 17,2 millions de personnes- se montrent incapables de nourrir toutes les bouches qui le composent. L'association "Feeding America", qui comporte un réseau de plus de 200 banques alimentaires à travers le pays, révèle que près d'un enfant sur cinq ne mangerait pas à sa faim. Un ratio qui passe à un sur trois dans les communautés afro-américaines et latinos.

Quid en dehors de l'école?
Une situation qui a un impact sur la scolarité, la santé et le stress des enfants. Et qui s'aggrave en dehors des heures d'écoles, où ils ne peuvent compter sur la nourriture gratuite ou à prix réduit. Si ce problème concernait principalement les familles monoparentales ou vivant sous le seuil de pauvreté, un rapport de l'USDA informe qu'il touche désormais des foyers jusqu'alors préservés et qui, désormais, profitent de coupons alimentaires, de repas scolaires gratuits ou à prix réduits. "Nous voyons de plus en plus de familles de tous horizons se tourner vers une assistance pour répondre à ses besoins alimentaires", remarque Paula Thornton-Greear, porte-parole de "Feeding America".

Programmes télé

Une démarche pas toujours facile à entreprendre pour les adultes, qui mettent parfois du temps à accepter cet état de fait. "Nous sommes tous dans le besoin", rassure Paula. "C'est le reflet d'une société qui connaît un ralentissement énorme. Ils ne doivent pas se sentir isolés". Pour faire face, de nombreuses initiatives ont vu le jour. Outre des programmes télévisés pour enfants qui ont intégré un personnage qui aborde le problème de l'insécurité alimentaire, d'autres, plus concrètes, naissent dans les différents établissements scolaires du pays. À Orange County (sud de Los Angeles), le restaurateur Bruno Serato prépare tous les soirs environ 300 assiettes de pâtes pour les enfants à qui les portes de son restaurant Anaheim sont ouvertes. "Ils sont des clients. Ceux que je préfère", confie-t-il.

Manger sain et à moindre coût
Dans une école de Brooklyn, à New York, un autre chef participe à un programme qui enseigne aux parents et aux enfants comment manger sainement à moindre coût. Lancé il y a vingt ans, "Cooking Matters" sert aujourd'hui des repas complets à deux dollars la portion à plus de 11 000 familles à travers le pays. Et est ouvert aux personnes aux budgets limités, qui viennent de perdre leur emploi ou qui font appel aux banques alimentaires. Outre la dimension économique, "Cooking Matters" rassemble parents et enfants autour d'une activité commune et sensibilise tout un chacun sur l'importance du shopping intelligent et de la nourriture saine.

Et quand les parents travaillent, les enfants sont les bienvenus. Seuls. "Les parents sont occupés, ont souvent deux emplois", constate Aliyah Rowe, coordinatrice de "Cooking Matters" d'Harvest City à New York. "Les enfants qui suivent le cours sont tellement excités quand ils rentrent chez eux qu'ils inspirent les parents à passer du temps en cuisine en leur compagnie". (LS)

source: 7sur7.be

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article