Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est la meilleure publicité possible pour le blocage ou la fermeture des sites de piratage. Les chaînes de télévision, qui sont les principaux financeurs du cinéma en France, affirment que l'arrêt de MegaUpload a été très bénéfique pour leurs services de télévision de rattrapage. Samedi déjà, Canal+ annonçait que son service CanalPlay a connu un boost de 20 % depuis la fermeture de MegaUpload, en corrélant les deux évènements.

Aujourd'hui, c'est M6 et TF1 qui confirment la tendance. "Il semble que les utilisateurs de Megaupload sont venus voir les séries américaines sur nos offres gratuites et légales de TV replay. Depuis 15 jours, nous avons un trafic très important sur nos sites de TV replay", assure Nicolas de Tavernost, le patron du groupe M6. S'il n'indique rien des chiffres de la chaîne phare du groupe, il assure que les programmes de W9 ont connu un multiplicateur de quatre.

On remarque effectivement la tendance sur Alexa, mais elle apparaît très erratique et les choses semblent plutôt revenir à la normale :

Le discours est le même chez TF1. La chaîne du groupe Bouygues dit avoir constaté une augmentation de 40 % sur MyTF1.fr, qui propose les programmes gratuits de la chaîne en rediffusion à la demande, et sur MyTF1vod.fr, qui propose les programmes payants en VOD. "Concernant mytf1vod.fr, pendant les 15 jours suivant la fermeture de Megaupload (données Google Analytics), nous avons constaté une augmentation du trafic en nombre de visites, en visiteurs uniques et en pages vues qui a été multiplié par 2. Les actes d'achats ont également fortement progressé", assure la chaîne.

Mais là, tout est question de relativité. Sur Alexa, le trafic des deux services cités par TF1 est tellement faible que le site ne propose aucun graphique de leur fréquentation :

En tout cas, selon nos observations, les principaux sites de streaming illégal en France, Streamiz et DPStream, ont chuté de fréquentation depuis la fermeture de MegaUpload et de sa filiale MegaVideo.

source: Numerama

Tag(s) : #MEDIAS

Partager cet article