Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé le 16/11/2011 à 15h34 -- Mis à jour le 16/11/2011 à 17h43
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé à l'Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, le 15 novembre 2011

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé à l'Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, le 15 novembre 2011 SIPA/ WITT

MONDE - Paris entend par là protester contre les nouvelles violences commises par le régime de Damas...

La France a rappelé Eric Chevallier, son ambassadeur en Syrie, a annoncé ce mercredi le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé. Paris entend ainsi protester contre les nouvelles violences commises par le régime de Bachar al-Assad.

«De nouvelles violences ont eu lieu en Syrie, ce qui m'a amené à fermer nos agences consulaires d'Alep et de Lattaquié, nos instituts culturels et à rappeler notre ambassadeur», a déclaré Alain Juppé, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Excuses de Damas

Ce week-end, le consulat honoraire de France à Lattaquié et la chancellerie détachée à Alep avaient été la cible d'attaques. Alain Juppé n'a pas précisé si le rappel de l'ambassadeur était lié à ces violences, ou si d'autres actes ont été commis depuis.

Lundi, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, avait présenté les excuses de son pays pour les attaques menées contre les missions diplomatiques.

«L'étau se resserre autour de ce régime autiste»

La France travaille avec la Ligue arabe pour faire adopter par les Nations unies un nouveau projet de résolution contre une répression qui a fait, selon l'ONU, plus de 3.500 morts depuis la mi-mars, a-t-il ajouté. Un premier projet de résolution a été rejeté le mois dernier par l'ONU à cause d'un veto opposé par la Russie et la Chine.

La Syrie est de plus en plus isolée sur la scène internationale. Samedi dernier, la Ligue arabe l'a suspendue et l'a menacée de sanctions. Mardi soir, Damas a annoncé renoncer à participer à une réunion organisée par cette même Ligue arabe, prévue ce mercredi à Rabat, au Maroc.

«L'étau se resserre autour de ce régime complètement autiste qui continue à pratiquer une répression sanglante», a estimé Alain Juppé. «Le peuple syrien, j'en suis convaincu, va gagner son combat et la France continuera à tout faire pour l'y aider.» http://www.20minutes.fr/

E.O.
Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article