Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Bergé, nouveau polémiste de "On refait le monde"

Pierre Bergé s'est dit, jeudi, favorable à la suppression des fêtes chrétiennes en France, au nom de la séparation de l'Église et de l'État.

 

 

FRANCE : Les petits Brestois privés de couronne des rois


La référence serait trop chrétienne !


France : les petits brestois privés de couronne des rois

 

Jacques Attali propose de laïciser "noël" en "fête des enfants"

Jacques attali propose de laïciser "noël" en "fête des enfants"

 


Le ministre de l’intérieur français : « porter avec fierté la kippa » + màj: video

Le ministre de l’intérieur français : « porter avec fierté la kippa » + màj: video

 

Valls remet des "diplômes de la laïcité" pour les religieux français !

 

Belgique : Noël et Pâques éjectés du calendrier scolaire

 

Nouveau polémiste de l'émission On refait le monde, sur RTLPierre Bergé a d'emblée lancé la polémique en réagissant à la proposition de l'anthropologue spécialiste des faits religieux, Dounia Bouzar. Nommée dimanche à l'observatoire de la laïcité, elle s'est dite favorable à la suppression de deux jours fériés chrétiens pour être remplacés par l'Aïd et Kippour.

Nous ne sommes pas que des chrétiens en France.

Pourquoi ne pas en tenir compte ?

Pierre Bergé

Pierre Bergé est allé encore plus loin. "Je suis pour la suppression intégrale de toutes les fêtes chrétiennes", a-t-il dit jeudi. "Nous vivons sous le régime de la séparation de l'Église et de l'État. Nous ne sommes pas que des chrétiens en France. Il y a une grande partie de musulmans. Il y a beaucoup d'autres religions. Pourquoi ne pas en tenir compte ? Je préférerais qu'on soit laïcs jusqu'au bout et qu'à l'exception de Noël, qui est devenu une fête chrétienne et qui était une fête païenne, on supprime toutes les autres", a ajouté l'homme d'affaires.

Allons jusqu’au bout de la séparation de l'Église et de l'État

Pierre Bergé

"La France n'a pas beaucoup de courage. Allons jusqu’au bout de la séparation (de l'Église et de l'État). Les religions existent, les églises existent. Je trouve normal qu'elles existent, ainsi que les mosquées. Mais c'est incroyable que l'on soit dans un régime où il y a des fêtes chrétiennes tous les 15 jours", a conclu Pierre Bergé. 

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article