Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jewish Kippa beaded-Star of David designkippa-flickr

 

   Les juifs de France « peuvent porter avec fierté leur kippa! », a affirmé avec force le ministre Français de l’Intérieur Manuel Valls, en pourfendant le « discours de haine et de rejet » porté selon lui par le Front national et sa présidente Marine Le Pen. Très applaudi, il était lui-même coiffé d’une kippa pour participer à la traditionnelle cérémonie des voeux à la communauté juive de France, organisée à la Grande synagogue de la Victoire à Paris.

 

 


 

 

 

Au début de son allocution, le ministre de l’Intérieur, chargé des cultes, a souhaité à l’assistance « un amical, chaleureux, laïc et républicain Chana Tova » (bonne année, en hébreu). Les juifs sont entrés dans l’année 5773 de leur calendrier. La veille, Manuel Valls assistait à la cathédrale de Troyes à la béatification d’un prêtre catholique. Dimanche, « je suis ici avec vous », a-t-il dit. Et jeudi, le ministre assistera à l’inauguration de la nouvelle Grande mosquée de Strasbourg. « C’est ça, la France! », a-t-il lancé.

La France « doit se nourrir de diversité et de tolérance » et « la laïcité est un cadre pour cela », a poursuivi Manuel Valls. La laïcité, a-t-il insisté, « est faite pour apaiser, pour protéger, pas pour jeter les uns contre les autres ni pour nier le fait religieux ». « La République ne reconnaît aucune religion et en même temps elle les accepte », a poursuivi le ministre, en défendant « la liberté de la pratique religieuse ». Alors « oui, les juifs de France, comme le fait aujourd’hui le ministre de l’Intérieur, peuvent porter avec fierté leur kippa! », a-t-il martelé.

« Fermeté envers les prédicateurs »

« Le discours de haine, de rejet ne peut pas être accepté, et renvoie à ce que sont Mme Le Pen et le Front national, un parti qui est très loin, tellement loin, des valeurs de la République », a estimé le ministre. Interrogé par le JDD sur la demande de Marine Le Pen d’interdire le voile et la kippa dans la rue, Manuel Valls avait déjà qualifié la présidente du FN d’ »incendiaire du débat public ».

Le ministre a réaffirmé aussi sa détermination à « faire preuve de fermeté » face aux « prédicateurs qui veulent s’en prendre à nos valeurs et à nos institutions », répétant que des manifestations où « on hurle la haine à l’égard des valeurs de la République (…), la haine à l’égard des juifs », étaient inacceptables.

Il a de nouveau salué « la sagesse » des responsables musulmans de France, qui avaient appelé vendredi leur communauté au calme face aux « provocations » que représentent pour eux le film anti-islam « L’innocence des musulmans » et la publication de caricatures du prophète Mohamed.(Afp) 

source

 

à lire aussi : Les allégeances du gouvernement français

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article