Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les plaintes au sujet des petits rongeurs indésirables ont augmenté l'an dernier de près de 10% dans la Grosse Pomme. Les autorités sanitaires ne font pas assez pour lutter contre, dénonce un responsable de la ville.

«Tous les jours, les rats sont une insulte aux New-Yorkais, qui donne envie de vomir», a martelé le contrôleur financier de la ville Scott Stringer, après avoir rendu public ce week-end un audit sur la façon dont ce problème était géré par les services municipaux de la santé et de l'hygiène (DOHMH). «Nous perdons la course contre les rats», s'est-il inquiété. «Ils sont trop nombreux et nous avons besoin d'un vrai plan d'action pour régler ce problème».

Selon cet audit, un quart des plaintes reçues au 311 (numéro public pour les plaintes non urgentes) pour l'année fiscale 2013 n'ont pas été suivies d'inspection dans un délai réglementaire de 10 jours. Et quelque 160 n'ont fait l'objet d'aucun suivi. Et dans 30% des cas, les opérations de nettoyage ordonnées n'ont pas été menées.

Un problème qui ne date pas d'aujourd'hui

Le problème des rats n'est pas nouveau à New York, puisqu'ils y étaient déjà signalés à l'époque coloniale. Aucune estimation officielle n'existe sur leur nombre. Mais des chiffres officieux estiment qu'il y aurait au moins autant de rats à New York que d'habitants (8,4 millions). Il est fréquent d'en voir dans le métro, ou farfouillant dans les sacs-poubelles déposés à l'extérieur des restaurants.

Source


JEREMY WORST Conjure Original Sexy African American by JeremyWorst

Tag(s) : #USA

Partager cet article