Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D’après les confidences faites à la rédaction de LIESI, il n’y a pas qu’un scénario dramatique sur les marchés financiers qui s’esquisse et se réalisera indubitablement. Des sources évoquent également un réel effondrement de l’immobilier dans les grandes villes françaises. Bien sûr, d’aucuns tournent ces informations en dérision et nous avons d’ailleurs préféré ne rien publier sur le blog de ce point de vue. Voilà une traduction qu’un lecteur nous communique pour en faire profiter les visiteurs du blog.

HONG KONG (MarketWatch) — Le prix des maisons chinoises a baissé en septembre, première chute d’une telle ampleur cette année, tandis que les ventes ont fortement chuté pendant le congé de la Semaine Dorée, la semaine dernière, une période qui représente traditionnellement un pic dans les ventes immobilières. La région a émis des rapports citant les données de l’Indice Immobilier Chinois, qui suit les prix des maisons de 100 villes. Ils indiquent que le marché a baissé de 0,03% en septembre. En revanche, si on se réfère à l’évolution sur l’année, le prix des maisons neuves a augmenté de 6,2% en septembre, comparés à la hausse de 6,9% en août, selon l’Indice. Pendant ce temps, les transactions de la Semaine Dorée ont fortement chuté par rapport à l’an dernier, selon le suivi de 20 villes par l’Académie de l’Indice Chinois, citée dans les recherches de Merril Lynch, et de Bank of America. Les ventes ont baissé de 44% par rapport à l’an dernier, tandis que l’ex-hot spot immobilier Shenzhen a enregistré une chute d’activité de 90%, et que Ningbo et Shanghaï ont vu leurs ventes baisser respectivement de 78 et 73%. Cependant, Merril Lynch a mis en garde contre le fait d’accorder trop de crédit à ces chiffres, en disant que « les données ont été clairement déformées, car les ventes de maisons ont explosé en octobre l’année dernière par crainte de l’inflation ».

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article