Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

liberte-de-la-presse-lot-en-action-2

 

Les turpitudes du ministre du Budget Jérôme Cahuzac, que le site d’information Mediapart accuse d’avoir détenu un compte en Suisse, ne traduisent pas la liberté de la presse et des règles de la démocratie s’exprimant contre un politicien servile du système qui aurait été pris la main dans le sac, mais l’illusion que les règles de la démocratie fonctionnent merveilleusement. Car Mediapart (ou d’autres) par exemple se garde bien de s’en prendre à quelques puissants dans les mains desquels mangent sempiternellement quelques politiques. Bien au contraire, on voit la ligne éditoriale de ce journal soutenir les projets les plus vils et contre nature et là, il s’agit bien de flagorner des puissants soucieux de détruire les derniers remparts de notre civilisation pour lui suppléer l’ordre des barbares.

De temps en temps, une victime est désignée pour cautionner l’illusion que le monde ne change pas et que la liberté de la presse existe réellement. En l’espèce, Jérôme Cahuzac est-il près de la porte de sortie ? Le magazine LyonMag le pense. Peu importe finalement

 

2006-10-31_Hillary_Clinton_CFR_Big

 

Une personne plus influente que notre politicien français, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, plus élevée que son mari dans le sérail des sociétés secrètes américaines conspirant pour un Nouvel Ordre Mondial communiste, vient de subir une commotion cérébrale après un évanouissement. Les spécialistes de la communication américaine trouveront toujours les explications à donner, souhaitons que ces accidents de la vie, permettent à ces puissants de méditer sur le fait qu’ils ne sont finalement pas maîtres de grand-chose.

Officiellement, Hillary Clinton, âgée de 65 ans, doit quitter son poste dans un mois. Juste avant Mario Monti. Faut-il voir dans ces départs un hasard du calendrier ? Nous verrons bien.

Ces deux personnages, bien que pantins d’une technocratie qu’ils respectent et craignent certainement, ne sont probablement pas dupes du fait que les prolongations orchestrées par les politiques monétaires des banquiers centraux auront un terme. Il semble assez évident que les oligarques actionnaires de la Fed, véritables propriétaires de plusieurs grandes firmes bancaires de Wall Street, jouent les prolongations. L’argent créé à partir de rien ne sert qu’à entretenir la vitrine. source

Pour quelles raisons ?

Les réponses à cette question sont les plus déterminantes pour l’avenir de notre humanité.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article