Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ÉPOQUE DES CHIMÈRES 2

 

Les scientifiques créent courageusement des hybrides bizarres humains/animaux.

Par Michael Snyder – Le 19 mai 2014

Savez-vous que les scientifiques créent des hybrides vaches/humains, des hybrides porcs/humains et même des hybrides souris/humains ?  Ceci se passe chaque jour dans les laboratoires partout dans le monde occidental, mais, la plupart des gens n’en ont même jamais entendu parler. 

 

Feu vert aux chimères

 

 

Alors, aimeriez-vous boire du lait d’un hybride vache/humain qui produit du lait qui est presque identique au lait maternel ?  Et, comment pourriez-vous interagir avec une souris qui a un cerveau presque entièrement humain? C’est ce genre de questions que nous devrons commencer à traiter comme société alors que les scientifiques créent de plus en plus d’hybrides bizarres humains/animaux.  Grâce aux progrès spectaculaires de la technologie génétique, nous sommes arrivés à un point où il est littéralement possible pour les étudiants de créer de nouvelles formes de vies hybrides dans leur sous-sol.  Bien sûr, nos lois n’ont pas suivi le rythme de ces progrès et, maintenant que la boîte de Pandore a été ouverte, elle va être presque impossible à fermer.

 


Les scientifiques tentent de justifier la création de ces hybrides humains/animaux en nous disant que çà aidera à « guérir les maladies » et que çà aidera à « mettre fin à la faim dans le monde », mais, que se passera-t-il si les scientifiques découvrent que la combinaison de l’ADN humain avec l’ADN animal peut nous donner de nouvelles capacités incroyables ou augmenter fortement notre espérance de vie ? L’humanité aura-t-elle vraiment assez de retenue pour éviter de s’engager dans cette voie ?

Dans un de mes articles précédents, j’ai exploré l’obsession que les transhumanistes ont avec l’amélioration humaine.  La tentation de « prendre le contrôle de notre propre évolution » sera sûrement trop grande pour de nombreux scientifiques pour qu’ils puissent y résister.  Et, même si certains pays interdisent la fusion complète des humains et des animaux, çà ne veut pas dire que tout le monde va le faire.

Et, lorsque l’ADN animal aura pénétré dans notre piscine génétique, comment pourrons-nous remettre le génie dans la bouteille ?  Quand l’ADN de la race humaine sera corrompu, il est facile d’imaginer un avenir où il y aura très peu « d’humains purs » restants.

Malheureusement, la plupart des scientifiques qui travaillent dans ce domaine expriment très peu d’intérêts pour ces types de considérations.  En fait, un généticien américain très éminent a dit que nous ne devrions même pas nous soucier de l’hybridation, parce qu’il croit que les humains étaient initialement des hybrides porcs/chimpanzés de toute façon …

« Un généticien américain a suggéré que l’espèce humaine a commencé comme la progéniture hybride d’un porc mâle et d’une femelle chimpanzé. »

« La revendication surprenante a été faite par Eugene McCarthy, qui est aussi une des principales autorités mondiales sur l’hybridation des animaux. »

« Il souligne que, bien que les humains ont de nombreuses caractéristiques en commun avec les chimpanzés, nous avons aussi un grand nombre de caractéristiques distinctives inexistantes avec tous les autres primates. »

Donc, si nous ne sommes que des créatures hybrides nous-mêmes, pourquoi devrions-nous avoir peur de faire encore plus d’hybrides ?

De leur point de vue, c’est tout à fait logique.

Et maintenant, des hybrides humains/animaux très étranges sont créés partout aux États-Unis.

Par exemple, lisez l’extrait suivant d’un article de NBC News sur ce qui se passe dans le Nevada …

« Dans une ferme à environ six miles à l’extérieur de cette ville du jeu, Jason Chamberlain regarde un troupeau d’environ 50 moutons malodorants, dont beaucoup possèdent des foies, des cœurs, des cerveaux et d’autres organes partiellement humains. »

« Un chercheur de l’Université du Nevada, à Reno, parle sur un ton neutre de ses plans pour euthanasier une des brebis enceintes dans un laboratoire à proximité.  Il ne peut pas attendre pour examiner les effets des cellules humaines qu’il avait injectées dans le cerveau du fœtus il y a environ deux mois. »

« C’est la souris sur une grande échelle, dit Chamberlain avec un haussement d’épaules. »

Lorsque cet article est arrivé sur mon bureau récemment, j’ai constaté qu’il datait de près de dix ans.

Au cours de la dernière décennie, les choses sont devenues beaucoup, beaucoup plus étranges.

Par exemple, les scientifiques ont maintenant créé des souris qui possèdent des chromosomes humains artificiels « dans chaque cellule de leur corps » …

« Les scientifiques ont créé des souris génétiquement modifiées avec des chromosomes humains artificiels dans chaque cellule de leur corps, dans le cadre d’une série d’études démontrant qu’il est possible de traiter les maladies génétiques avec une forme radicalement nouvelle de thérapie génique. »

« Dans une des études non publiées, les chercheurs ont fabriqué un chromosome humain artificiel en laboratoire à partir de blocs de constructions chimiques plutôt que de travailler sur un chromosome humain existant, démontrant ainsi une technologie de plus en plus puissante derrière le nouveau domaine de la biologie synthétique. »

Et, les chercheurs de l’Université du Wisconsin ont trouvé un moyen de transférer les cellules d’embryons humains dans les cerveaux des souris.  Lorsque ces cellules provenant d’embryons humains ont commencé à grandir et à se développer, les souris sont réellement devenues sensiblement plus intelligentes …

« Pourtant, des expériences comme celles-ci vont de l’avant tout de même.  Au cours des derniers mois, des scientifiques de l’Université du Wisconsin et de l’Université de Rochester ont publié des données sur leurs chimères neurales humaines-animales.  Pour l’étude du Wisconsin, les chercheurs ont injecté aux souris une immunotoxine afin de détruire une partie de leur cerveau, l’hippocampe, qui est associé à l’apprentissage, la mémoire et le raisonnement spatial.  Ensuite, les chercheurs ont remplacé les cellules endommagées par des cellules provenant d’embryons humains.  Les cellules se sont multipliées et les chimères de laboratoire ont récupéré leur capacité à naviguer dans un labyrinthe aquatique. »

« Pour l’étude de Rochester, les chercheurs ont implanté à des souriceaux des cellules gliales humaines naissantes, qui aident à soutenir et à nourrir les neurones dans le cerveau.  Six mois plus tard, les parties humaines avaient détruit leurs équivalents des souris, et les animaux avaient une meilleure capacité à résoudre un labyrinthe simple et à apprendre des indices conditionnés.  Ces protocoles pourraient aller à l’encontre des lois anti-hybrides, et ils devraient peut-être susciter quelques questions.  Ces souris chimériques peuvent ne pas être humaines, ni même vraiment humaines, mais, elles sont certainement un peu plus proches de la voie d’Algernon.  Ce ne sera peut-être pas très long avant que nous soyons confrontés à certaines formes de bioéthiques curieuses : Quels droits devrions-nous assigner à des souris avec des cerveaux humains ? »

Alors, quel nom devrions-nous donner à des souris qui ont des cerveaux qui sont presque totalement humains ?

Et, jusqu’à quel point nos relations avec ces créatures devraient fondamentalement changer ?

Quand elles apprendront à parler ?

Les scientifiques de partout sur la planète créent imprudemment ces chimères sans vraiment penser aux conséquences.

En Chine, les scientifiques ont effectivement inséré des gènes humains dans l’ADN des embryons de vaches laitières.

Maintenant, il y a des centaines d’hybrides humains/vaches qui produisent du lait qui est pratiquement identique au lait maternel humain.

Achèteriez-vous de ce lait s’il arrivait dans votre supermarché ?  Les scientifiques qui ont « conçus » ces vaches disent que c’est l’objectif.

Mais, bien sûr, ce n’est que la pointe de l’iceberg.  Un très bon article de Slate détaillait certaines autres expériences d’hybrides humains/animaux qui ont eu lieu un peu partout sur la planète …

« Il n’y a pas longtemps, les scientifiques chinois ont intégré les gènes des protéines du lait humain dans le génome d’une souris et ont depuis créé des troupeaux de chèvres produisant du lait humanisé.  Pendant ce temps, les chercheurs de l’Université du Michigan ont trouvé une méthode pour mettre un sphincter anal humain dans une souris comme moyen pour trouver de meilleurs traitements pour l’incontinence fécale, et les médecins construisent des animaux avec des systèmes immunitaires humanisés pour servir de sujets pour les nouveaux vaccins contre le VIH. »

 

hybrides mi homme mi animal Science : les hybrides sont des personnes mi homme mi animal !

 


Et, Discovery News a documenté des hybrides humains/animaux encore plus bizarres que les scientifiques ont mis au point …

  • Des œufs de lapins avec des cellules humaines
  • Des porcs avec du sang humain
  • Des moutons avec des foies humains
  • Des ovules de vaches avec des cellules humaines
  • Des protéines hybrides chats/humains

Alors que la technologie continue à progresser, les possibilités vont devenir infinies.

Un professeur à Harvard veut même créer un hybride Néandertal/humain.  Il dit qu’il a seulement besoin d’une « femme aventureuse » pour porter l’enfant …

« Le professeur George Church de la Harvard Medical School croit qu’il peut reconstruire l’ADN du Neandertal et ressusciter cette espèce qui s’est éteinte il y a 33000 ans. »

« Son plan n’est pas sans rappeler le Jurassic Park, mais, tandis que dans le film les dinosaures ont été créés dans un laboratoire, le plan ambitieux du professeur Church exige une volontaire humaine. »

« Il a déclaré que son analyse du code génétique d’un Neandertal en utilisant des échantillons d’ossements est suffisamment complète pour reconstituer leur ADN. »

« Il a dit qu’il avait maintenant besoin d’une humaine aventureuse. »

« Le tout dépend de beaucoup de choses, mais, je pense que cela peut être fait. »

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ceci semble être comme une très, très mauvaise idée.

Et maintenant, le gouvernement fédéral des États-Unis est en train de considérer un plan qui permettrait aux scientifiques de créer des bébés provenant du matériel génétique tiré de trois parents …

« Une nouvelle technologie visant à éliminer les maladies génétiques dans les nouveau-nés serait de combiner l’ADN de trois personnes, au lieu de deux, pour créer un enfant, avec le potentiel de redessiner les lignes éthiques pour les bébés de marque. »

« Le processus fonctionne en remplaçant l’ADN potentiellement variant dans les œufs non fécondés d’une mère pleine d’espoir avec des gènes exemptes de maladies provenant d’un donneur.  Les législateurs américains vont commencer aujourd’hui à examiner si la procédure, utilisée uniquement chez les singes jusqu’à maintenant, est suffisamment sûre pour être testée chez les humains. »

« Parce que le processus changerait seulement une petite partie spécifique du code génétique, les scientifiques disent qu’un bébé conserverait largement les mêmes caractéristiques physiques des parents.  Pourtant, l’ADN des trois, la mère, le père et le donateur, restera avec l’enfant tout au long de sa vie, ouvrant ainsi des questions sur les effets à long terme pour cette génération, et potentiellement la suivante.  Les éthiciens craignent que permettre la manipulation génétique avant la naissance pourrait conduire un jour à construire sur commande des bébés à la carte. »

De nombreux scientifiques pensent que ces types de technologies « changeront le monde ».

Ils pourraient bien être plus corrects que ce qu’ils pourraient imaginer.

Quand nous commençons à tripoter avec l’ADN humain, nous pourrions ouvrir des portes dont nous ne connaissons même pas l’existence.

Si nous n’apprenons pas de l’histoire, nous sommes condamnés à la répéter. Espérons que les scientifiques du monde entier vont comprendre les dangers de ces types d’expériences avant qu’il ne soit trop tard.


AJOUT DE PLEINS FEUX

LES ÉCRITURES BIBLIQUES AVAIENT PROPHÉTISÉ CES ÉVÉNEMENTS SOUS UN DES VERSETS SUIVANTS :

A) MARC 13:23

B) LUC 17:26

C) ECCLÉSIASTE 1: 9


Source :http://endoftheamericandream.com/archives/the-era-of-chimeras-scientists-fearlessly-create-bizarre-humananimal-hybrids

 


  Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

 

 

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article