Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Le moment est grave.

Le false flag le plus évident de l'histoire est en train de se retourner contre ses auteurs.

 

 

 

Boston pourrait très mal tourner !

 

 

Un ami a appelé notre radio locale hier pour se plaindre: Un des hôtes de la radio soutenait l’histoire officielle de l’attentat de Boston et blâmait les “musulmans radicaux de Tchétchénie”. La réceptioniste fut choquée. “Notre hôte a vraiment dit çà ? C’est fou, tout le monde sait que c’est une attaque fausse-bannière.”


L’incident illustre parfaitement la nature schizoïde de la réponse américaine à l’attentat de Boston. De plus en plus, “tout le monde sait” que c’était une attaque fausse-bannière, incluant les gens ordinaires qui travaillent dans les stations de radio et de télé. Mais la petite clique de puissants qui contrôle les licenses de diffusion et impriment les nouvelles sur des arbres morts, sera la dernière à l’admettre. En ce moment, le scenario de l’attentat fausse-bannière vient juste d’entrer dans les médias de masse.

A ce train, la notion entière de “terrorisme” est en train d’être complètement repensée.

Le notion établie du “terrorisme” veut que des radicaux anti-gouvernement attaquent supposémenrt des civils. Mais attendez un peu, pourquoi ferait-il cela ? Pourquoi n’attaquerait-il pas les officiels du gouvenement, les gros cochons qui possèdent le gouvernement et les magnats des médias qui aident les gouvernements, qui sont les véritables objets de leur haine ?

Une manchette récente affichait en gros: “Karl Rove (NdT: l’ancien conseiller de Deubeuliou Bush, une ordure de la pire espèce…) agressivement interrompu à maintes reprises lors d’un de ses discours dans le Massachussetts, traité d’assassin et de terroriste”. Tapez “Karl Rove heckled” dans n’importe quel moteur de recherche et vous trouverez encore plus d’exemples…

S’il y avait vraiment des “terroristes” anti-gouvernement, Karl Rove serait mort depuis longtemps. Pour le meilleur ou pour le pire, il y a vraiment très très peu de terroristes anti-gouvernement. Virtuellement tous les actes de terrorisme sont commis par les gouvernements.

Prenons ceci depuis le haut et définissons nos termes. “Terrorisme” veut dire “utilisation de la violence contre des civils afin de créer une peur à des fins politiques”.

Qui fait cela ? Qui a une motivation à le faire ?

Seulement les gouvernements !

Il est de notoriété publique que les gouvernements terrorisent les citoyens des pays qu’ils envahissent et occupent. Les Etats-Unis par exemple, ont assassiné plusieurs millions de Vietnamiens dans une tentative vouée à l’échec d’emblée de les terroriser pour qu’ils se soumettent. Idem pour l’Indonésie, l’Irak, l’Afghanistan et bien d’autres endroits. C’est çà le vrai terrorisme, le terrorisme de masse à l’échelle génocidaire.

Il est bien connu que ces mêmes gouvernements terrorisent aussi leurs propres citoyens, de manière plus subtile et sur une plus petite échelle.

Aux Etats-Unis, des forces de police complètememt militarisées terrorisent les communautés afro-américaines. Presque chaque jour, un afro-américain est exécuté de manière extra-judicaire par la police.

Les Américains blancs sont terrorisés d’une manière mois brutale et plus fourbe: Ils sont gavés de propagande violente et de peur par les médias. Ceux qui brisent la bulle de la peur et vont dans des manifestations d’Occupy Wall Street par exemple, peuvent avoir leur crâne fracassé par les matraques de la police.

Comme le documentaire de la BBC “Le pouvoir des cauchemars” l’explique: les gouvernements occidentaux ont eu l’habitude de régner par la peur, saupoudrée d’espoir. Maintenant qu’il n’y a plus aucun espoir pour les économies occidentales, ces gouvernements ne règnent plus que presqu’exclusivement par la peur. Le Pouvoir des Cauchemars documente le fait que le concept même de “menace terroriste” a été totalement inventé par les gouvernements occidentaux: il n’y a pas de groupe appelé Al Qaïda et il n’y a pas de “terrorisme” anti-gouvernemental, du moins pas signifiant.

“Al Qaïda” est le nom d’un ramassis de traîne-savates dupes et de mercenaires. Ils terrorisent la Syrie pour le compte des  gouvernements des Etats-Unis et d’Israël. Ils terrorisent les Américains pour le compte des gouvernements des Etats-Unis et d’Israël.

Le terrorisme fausse-bannière est fait pour que les citoyens abandonnent volontairement leur liberté, leur argent, leur pouvoir et même la vie de leurs enfants.

L’attentat du marathon de Boston apparaît avoir été une autre opération fausse-bannière. Le gouvernement nous dit qu’aucun exercice anti-terrorisme n’avait lieu ce jour là. Mais des témoins occulaires et une source twitter du journal Boston Globe disant que la police faisait exploser une bombe à la bibliothèque, prouvent que le gouvernement nous ment. Pourquoi mentirait-il et nierait le fait évident que des exercices anti-terrorisme coïncidèrent avec l’explosion réelle des bombes?

Et que dire des éléments paramilitaires pris en photo sur les lieux de l’attentat ? Des hommes de la firme de sécurité Craft International, liée au DHS (Departement de la Sécurité de la Patrie), qui portaient des casquettes arborant le logo distinctif à tête de mort de la société Craft, furent photographiés portant de grands sacs à dos comme ceux qui ont servi à contenir les bombes. Les photos localisent des membres de cette équipe paramilitaire aux endroits précis des bombes peu avant les attaques. D’autres photos les montrent à un point de rendez-vous après l’opération.

La famille entière de l’accusé survivant de l’attentat, Dzohkar Tsamaev, hurlent sur les toits depuis lors à “l’attentat fausse-bannière”. Leur mère dit que des agents du FBI “contrôlaient chaque pas que ses fils faisaient” et a qualifié l’évènement de souricière. Leur père dit: “Quelqu’un les a manifestement piégé”. Leur tante (NdT: Avocate à Toronto) a dit que d’autres Tchétchènes avaient été piégés dans d’autres attentats fausse-bannière, ajoutant: “ Je ne fais aucune confiance au FBI. Je ne fais confiance à aucune agence gouvernementale.”

Et ce n’est pas que la famille Tsamaev. Quiconque connait les frères Tsamaev est d’accord. Comme Steve Watson l’a rapporté sur InfoWars.com “Les gens qui connaissent Dzhokar Tsamaev disent qu’il est impossible qu’il commette un acte terroriste.”

Même le suspect survivant apparait lui-même être conscient de l’ubiquité des attaques fausse-bannière. D’après un rapport, un de ses messages sur twtitter disait: “Je ne comprends pas pourquoi il est difficiel pour beaucoup d’entre vous d’accepter que le 11 Septembre soit un boulot fait de l’intérieur.”

S’il avait toujours accès à son compte twitter, il ferait sûrement cette remarque: “je ne comprends pas pourquoi il est difficiel pour beaucoup d’accepter que l’attentat de Boston est un boulot fait de l’intérieur.”

De plus en plus de gens acceptent que le 11 Septembre, et la vaste majorité d’attaques sans scrupules contre des civils, incluant l’attentat de Boston, soient des crimes perpétrés de l’intérieur.

L’éveil global de l’ubiquité de ce terrorisme fausse-bannière est une révolution copernicienne qui met sens-dessus-dessous les vieux paradigmes sur la façon dont les sociétés sont gouvernées.

Ce “grand réveil” nous offre une chance de renverser le vieux paradigme de la règle du règne de la peur et de travailler ensemble pour un monde meilleur, un monde sans peur, où des gens sans peur règneront par sagesse et compassion.

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/04/21/299396/global-awakening-to-falseflag-terrorism/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Tag(s) : #Philosophie-réflexion

Partager cet article