Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Cette semaine, 2 volcans sont entrés en éruption respectivement au Kamtchatka (Sibérie), et en Indonésie . En outre, on signale un regain d'activité sismique au niveau du parc de Yellowstone, en Californie ainsi qu'en méditerranée ou un séisme modéré a secoué la ville de Bejaïa en Algérie.
Alors qu'à la date du 2 décembre, la Terre se trouve alignée avec le soleil et Jupiter, elle se comporte comme une cocotte minute sous pression. Ce regain de tension devrait durer jusqu'à la fin de l'alignement d'ici quelques jours.

Le volcan Ploski Tolbatchik, au Kamtchatka

Les lectures des données sismologiques du supervolcan Yellowstone situées dans la zone de Norris Junction révèle une activité hors des diagrammes habituels. Tout à coup, le 28 novembre à 18 heures, heure locale des Rocheuses, les relevés sismologiques se sont affolés, comme l'indique le graphique plus bas.



Alors que le Volcano Hazards Program sur le site officiel de l'USGS annonce un niveau d'alerte normal pour le site du Yellowstone (lien), les graphiques sismiques de la zone de Norris Junction n'ont pas baissé en intensité et continuent d'être inquiétants par rapport à la norme habituelle. Vous pouvez apercevoir ci-dessous les relevés graphiques pour les dates du 28 novembre au 1er décembre :

Relevé sismique du 28/11/2012
Relevé sismique du 29/11/2012
Relevé sismique du 30/11/2012
Relevé sismique du 01/12/2012

Comme vous pouvez le constater, aucune baisse d'activité n'est à constater au 1er décembre ! Certains sites comme beforeitsnews (lien) évoquent l'alignement cosmique imminent qui serait sensé se produire le 3 décembre 2012. Selon le site Bad Astronomy, Mercure, Vénus et Saturne devraient être alignées sur les pyramides de Gizeh le 3 décembre 2012. Etant donné qu'aucun élément sérieux à l'heure actuelle ne vient prouver une corrélation entre alignements planétaires et activités sismiques et/ou volcanologiques, le veilleur n'apportera aucun crédit à cette hypothèse.

Le site haarpstatus.com (lien) qui est en charge d'observer par de nombreux capteurs les activités des ondes VLF (very low frequency) générées par l'installation HAARP nous indique de son coté une forte activité sur la côte ouest des États-Unis, les mesures ayant atteint un sommet de magnitude 9.0. Ce sommet vient après une semaine de signaux en forte hausse dans la région (lien). Je ne met aucunement en doute l'exactitude de ces relevés troublants, mais je suis assez dubitatif quand aux raisons que pourraient avoir les Etats-unis à déclencher un évènement qui pourrait s'avérer apocalyptique, ce qui reviendrait à se tirer une balle dans le pied !

Plus tôt en octobre, le volcan Yellowstone a été placé en vigilance jaune (lien) suite à des évènements inhabituels survenus dans la zone de Mary lake, alors qu'un essaim sismique notable avait été enregistré le 26 octobre. L'alerte jaune avait duré environs une semaine avant d'être levée, et aucune explication n'avait été donnée officiellement. La zone de Norris Junction ou les nouvelles activités ont été constatées est la plus proche de celle de Mary lake, et se situe au nord ouest de cette dernière.

De long Valley à Mammoth Mountain

Une information de TheWeatherSpace.com en date du 28 novembre (lien) nous indique une reprise de tremblements de terre en Californie, de long Valley à Mammoth Mountain dans le même laps de temps. Les tremblements de terre sont courants en Californie, mais dans la dernière semaine une hausse de l'activité a été notée. La caldeira de Long Valley montre des signes que le magma est en effet en mouvement, et il y a fort à parier que ce n'est pas une coincidence étant donné la proximité de ces deux zones par rapport à la ligne de faille de la côte ouest des Etats-unis.

alors que personne ne peut prédire ce qui va arriver, tout comme Yellowstone, la caldeira de Long Valley est considérée comme un super volcan qui peut entrer en éruption à tout moment. TheWeatherSpace nous dit que :

« L'importance de la caldeira de Long Valley est généralement occultée en raison de la popularité du super volcan Yellowstone. Il y a des preuves que dans le passé, la caldeira de Long Valley fût plus dangereuse que Yellowstone »
Selon Jim Berkland, géologue à la retraite, le pleines lunes génèrent habituellement des grands tremblements de terre en raison de la marée. Même si je ne remet nullement en cause l'interaction possible de la Lune sur l'activité géologique, j'ai peine à croire qu'elle explique à elle seule le regain d'activité sismique observé dans les zones évoquées !

http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=5&id=864

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article