Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a trois ans, nous conversions avec un attaché à l’ambassade de France qui avait vécu, sur le terrain, la crise argentine. En arrivant en France, il était très surpris de découvrir combien ce pays vivait dans l’illusion que les choses allaient bien et que cela pourrait s’améliorer avec l’actuelle équipe dirigeante. Bien évidemment, nous partagions cette opinion et avions alors conseillé à cette relation de protéger le fruit de son travail en investissant dans le métal précieux. Il nous répondit que ses économies étaient toutes investis dans l’or. « C’est l’une des premières conclusions que j’ai pu tirer de l’expérience argentine: ne jamais faire confiance à la monnaie papier de n’importe quel pays ». En son temps, LIESI avait expliqué que des camions plein d’or (de grosses banques connues et surtout britanniques) avaient quitté le pays juste avant la débâcle.

En découvrant l’actualité du jour, nous avons été surpris de ce fait « divers » qui a plutôt tendance à se répéter, d’après quelques sources journalistiques.

Plus d’écrans d’ordinateurs, plus de feux tricolores, plus de frigos, plus de lumière, voire même, plus de téléphones portables. Hier, un incident dans un poste de transformation électrique situé dans la zone industrielle sud de Chalon a eu des répercussions sur 86 000 foyers, commerces ou industries, de Chalon à Tournus, les privant d’électricité pendant environ une heure. Les pompiers chalonnais ont effectué onze interventions pour libérer des personnes qui avaient eu la malchance de se retrouver dans un ascenseur au moment de la panne. Le poste de transformation où est survenu l’incident appartient à RTE (Réseau de transport d’électricité). L’entreprise distribue à travers la France de l’électricité sous très haute tension depuis ses points de production, de la centrale nucléaire au barrage hydraulique. Situé dans la zone industrielle sud de Chalon, ce poste reçoit du courant à 220 000 volts, qu’il transforme en 63 000 volts pour le redistribuer à d’autres postes, comme Chalon Nord, Tournus et Châtenoy-le-Royal. Lesquels le transformeront à nouveau en courant à 20 000 volts. ErDF prend ensuite le relais pour acheminer le courant en moyenne et basse tension. « Nous ne connaissons pas encore la nature de l’incident, expliquait hier Olivier Taché, directeur de RTE Bourgogne. Un court-circuit s’est produit alors qu’une de nos entreprises sous-traitante effectuait des travaux dans ce poste qui va être rénové pendant plusieurs mois. Il arrive que des incidents touchent une partie du tableau de répartition de l’électricité. Mais hier, la totalité du poste a disjoncté ». Un événement « exceptionnel », selon Olivier Taché, qui « n’a fait aucun blessé », alors qu’une dizaine d’ouvriers travaillaient sur les lieux. « Nous avons vérifié qu’il n’y avait pas de dégâts et pu remettre en route le poste ». L’électricité a fait son retour dans les premiers foyers vers 10 h 36 selon RTE, la fin totale de la coupure ayant eu lieu à 11 h 10. La société a rapidement publié un communiqué pour signaler l’incident et prier les consommateurs concernés de bien vouloir l’excuser « pour la gêne occasionnée ». (Source)

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article