En février, pour le 10e mois consécutif, le nombre de chômeurs est en augmentation. Selon les chiffres rendus publics ce lundi en fin d'après-midi par le ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a progressé en février pour atteindre 2,867 millions de personnes, soit 6 200 de plus qu'en janvier (+0,2%).

Xavier Bertrand le ministre du Travail a estimé que ces chiffres montraient un «net ralentissement par rapport à la fin de l'année 2011». Nicolas Sarkozy avait annoncé dans la matinée que ces chiffres allaient témoigner d'«une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs». Pour le PS, il s'agit d'un «naufrage».

Si la hausse pour les chômeurs de catégorie A est nettement ralentie depuis deux mois, les chiffres incluant les demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite (A + B et C) augmentent en février à un rythme plus soutenu que le mois précédent avec une hausse de 20 400 personnes (+0,5% sur un mois). Ainsi, 4,278 millions de demandeurs d'emploi exerçant ou non une activité réduite cherchaient un travail en février en métropole. En tenant compte de l'outre-mer, 4,547 millions de demandeurs d'emploi étaient recensés avec ou non une activité réduite (catégorie A + B et C).

Du mieux pour les moins de 25 ans

Xavier Bertrand s'est félicité de la baisse «pour le deuxième mois consécutif» (-0,2% après -0,6% en janvier) du nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans baisse. Sur un an, leur nombre reste toutefois en augmentation de 3,5%. Les seniors, autre catégorie très touchée ces derniers mois, qui avait aussi connu un répit en janvier, enregistre de nouveau une dégradation forte en février, avec +1,4% d'augmentation en un mois du nombre de personnes âgées de plus de 50 ans, +15,3% en un an.

Le chômage en hausse de 35% depuis 2007

Sur la durée du quinquennat, l'augmentation avoisine 35%, avec 730.300 demandeurs d'emploi supplémentaires. La hausse a été de 2,4% sur un mois pour la catégorie B, celle des demandeurs d'emploi ayant exercé une activité de moins de 72 heures, et de 6,7% sur un an pour cette catégorie de travailleurs très précaires.

Le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée (plus d'un an), qui représentent 38% des inscrits, continue lui d'augmenter (+0,8% sur un mois, +7,2% sur un an), à 1,634 million de personnes (catégorie A, B et C) en métropole. Le nombre de personnes inscrites en catégorie E (emplois aidés), plus de 370000 personnes, n'a pas augmenté en février (après 2% en janvier) mais sur un an, la hausse a été de 5,4%.