Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : L'Etat veut flécher l'argent des retraites complémentaires vers les entreprises

Publié par Brujitafr sur 13 Juillet 2014, 08:28am

Catégories : #ECONOMIE - FINANCE

Le ministre du Redressement productif assure que cela stabiliserait l'actionnariat de groupes du CAC et éviterait des OPA indésirables

Le ministre de l’Economie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

 

Le gouvernement réfléchit à la mobilisation des retraites au service du financement de l'économie. Le président de la République, François Hollande, a affirmé sa volonté «d'orienter les 200 milliards d'actifs qui sont gérés par les organismes de retraite complémentaire vers les entreprises», à l'occasion de la«grande conférence sociale» en début de semaine. «Seuls 10% aujourd'hui de ces fonds vont vers les entreprises et à peine 3% vers les PME», a souligné le chef de l'Etat.
Le ministre de l'Economie et du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a de nouveau évoqué ce projet hier en soulignant qu'il allait demander aux fonds de retraite complémentaire d'investir «dans les entreprises cibles du CAC 40 afin de constituer un actionnariat de long terme, fiable et solide, résistant aux OPA indésirables». Pour le ministre, qui a tenu à intervenir dans le cadre du rachat par General Electric d'Alstom, il s'agit de mener une politique de «patriotisme économique».
Difficile de savoir à cette heure comment ce programme pourrait être mis en oeuvre. «Les retraites complémentaires en France sont gérées en répartition. Elles gèrent des sommes susceptibles d'être mobilisées à tout moment comme le montre l'exemple de l'Arrco et de l'Agirc [qui gèrent le régime de retraite complémentaire des cadres du privé et des salariés]. Il est donc difficile de les mobiliser pour des investissements à long terme», explique un connaisseur du secteur.
Le système par capitalisation est représenté par l'établissement de retraite additionnelle de la fonction publique, l'Erafp. «L'Erafp, avec 20 milliards d'euros d'actifs sous gestion (qui augmentent de 2 milliards d'euros par an) est le seul vrai fonds de pension en France. Son allocation d'actifs l'oblige à investir minimum à 65% en obligations ce qui limite de fait sa capacité à faire plus de financement de non-coté et plus d'investissements en actions», développe la même source.
Les déclarations d'Arnaud Montebourg soulignent en creux l'absence de fonds de pension privés en France. Leur création est un des chevaux de bataille de l'Association française des marchés financiers (Amafi) qui s'est félicitée hier des annonces de François Hollande. Son projet (aux contours encore imprécis) de «Fonds de financement de l'économie française», suppose la mobilisation de quelque 100 milliards d'euros notamment auprès de l'Argic Arrco, de Préfon Retraite et de l'Erafp.

source via Maître Confucius

Commenter cet article

PH7 13/07/2014 22:53

L'État a déjà mis en place des mesure en faisant en sorte que la gestion des caisses de retraites soient assurées par d'anciens fonctionnaires (lettre CAMRF n°35 de juin 2013, page 4 : "Les caisses
libérales en danger") Donc, on peut affirmer sans crainte de dire des bêtises qu'il y a préméditation de s'approprier les actifs des retraites depuis longtemps. Je vous recommande chaudement la
lecture de cet article. Tout le problème vient de ce qu'il existe un système d'actionnariat mais également que l'argent soit devenu un produit où celui qui possède de l'argent peut en faire encore
plus en "louant" son argent. La solution simple et évidente supprimer la rémunération de l'argent sous quelque forme que ce soit et faire en sorte que l'argent n'existe que pour l'échange de biens
et de produits à l'exclusion de tout autre chose. L'argent-produit ce maître qui nous rend tous esclaves doit redevenir l'argent-énergie, simple serviteur du travail des hommes pour que tout
redevienne normal. Plus de CAC40, plus de bourse, plus d'agios plus d'emprise des banques sur le peuple et réduction des guerres faites pour et par l'argent-roi.

colinet 13/07/2014 19:45


 bien sûr ! argent facile pour le gouvernement mais cotisé par nous,les salariés (entr'autres) et si les entreprises se cassent la gueule,on est feintés !


 

ummite 13/07/2014 11:14


non mais !! c'est quoi ce ramassi de bras cassé !


il veut mettre la caisse de retraite complémentaire dans les mains du CAC 40 ?? le CAC 40 est fourni en monnaie de singe
, toute sa comptabilité en en dollars , de fausses coupures émises par la planche à billet américaine il veut ruiner
les retraités c'est cela ? qu'il le dise , on l'aura deviner .


mais c'est vraiment du n'importe quoi ce gouvernement , y a pas à dire , c'est n'importe quoi ils ont été pêcher
cela où ??

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<