Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Elections européennes : voter ou non, et surtout pour quoi faire ?

Publié par Brujitafr sur 29 Avril 2014, 17:34pm

Catégories : #EUROPE

 

La campagne promotionnelle politique pour les élections européennes commence tout juste, mais elle prend déjà une tonalité profondément anti-démocratique et injonctive, comme si elle ne pouvait pas dépasser la nature profonde des institutions. Ainsi en France, c’est un sondage alertant sur « la montée du Front National » qui a lancé le sujet dans l’actualité médiatique. Si pour l’instant les propagandistes de la presstitute commentateurs politiques et les éditorialistes ne se sont pas encore franchement emparés du sujet, préférant décrypter le moindre pêt politique de Manuel Valls et relayer ses engagements renouvelés à se transformer en Père Noël permanent du patronat via le « pacte de responsabilité », il ne fait aucun doute que lorsque leur lectorat sera complètement lobotomisé sur le sujet de l’impérieuse nécessité d’être responsable en assurant les taux de marges des actionnaires par la baisse de la dépense publique (en gros, on va donc détruire ce qui reste des services publics pour filer le pognon au patronat) tout en priant Saint Gattaz pour que ces derniers daignent investir et créer de l’emploi au lieu de planquer le flouze aux îles Caïman (et oui, en Suisse c’est maintenant beaucoup moins pratique…). Et d’ailleurs à votre avis que vont faire les actionnaires ? Oui, vous avez raison, d’où la nécessité d’une grosse campagne de pédagogie matraquage médiatique…

Donc une fois que le citoyen lambda aura intégré la notion socialiste de « responsabilité » (je résume pour ceux qui ont du mal : on va piquer l’argent aux pauvres pour le filer au patrons et aux actionnaires nécessiteux) grâce à la propagande pédagogie des éditorialistes et autres commentateurs politiques, les mêmes médias vont s’attaquer au gros morceau suivant : faire peur à leurs concitoyens avant les élections européennes pour qu’ils votent comme il faut (et pas comme en 2005, année du grand Satan électoral). Et c’est là que la thématique de « la montée des extrêmes » va fonctionner comme l’huile de coude sous le marteau pilon. Et si ce n’est pas suffisant, il leur restera l’abstention, car, c’est bien connu, « l’abstention fait le jeu des extrêmes« .

Pour ceux qui veulent prendre un peu d’avance, donc, les extrêmes c’est dangereux, et surtout le FN, du reste. Et pourquoi est-il dangereux ? Parce qu’il « va nous mener droit dans le mur », selon la porte parole du gouvernement. Là vous avez le droit d’éclater de rire à grand coups de LULZ, voir de foutre des coups de pieds dans la porte tellement c’est tordant.

Plus sérieusement, si l’on se penche sur le programme du FN, on voit tout de suite pourquoi les mafieux au pouvoir partis au pouvoir et leurs supplétifs de la presstitute trouvent ce parti dangereux. C’est en effet le seul, avec l’UPR et Debout la République, à proposer clairement une sortie de l’UE actuelle et de l’euro. Il est d’ailleurs dommage que le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon n’ait pas le courage de sauter le pas et de se positionner clairement pour une sortie et de l’euro et de l’Union et préfère continuer à agiter la possibilité d’une « autre Europe » blablabla, blablabla… Ce qui d’ailleurs lui fait perdre toute crédibilité quant à son programme économique qui entre en contradiction avec tous les traités européens.

Il faut cependant relativiser l’impact que pourra avoir cette élection puisque le parlement européen a, dans les faits, des pouvoirs très limités. Il s’agit avant tout d’une « façade démocratique » alors que toutes les décisions et propositions de lois sont prises par le conseil, et surtout par les lobbies qui font le siège des administrations. Au final, cette élection ne servira donc, comme les précédentes, pas à grand chose, mais permettra, et là c’est sûr, à toute la merdiacratie de délivrer au bon peuple une belle et grande pédagogie de masse pro-européenne, et surtout, de diaboliser les euro-sceptiques de tout poil, habités par Satan et la peste néo-nazie… Et personnellement, je l’avoue d’ailleurs bien volontiers à l’occasion de ce genre de campagnes, Satan m’habite furieusement…

 

source

 

 

Commenter cet article

OH OUI en Irak 30/04/2014 13:46


Il est trop tard pour voter FN ,à partir où les élus/es n'ont pas l'obligation d'être présent ,touchent malgré cela un salaire ,enfin indemnité ,ils ne peuvent pas être contre cette mane chaque
mois ,ils sont que des Paravents utile pour nous faire gober la Démocratie ,Mais ils n'ont aucune utilité pour les peuples qu'ils représentent ,l'Europe à 27 Pays sans mettre à niveau les
monnaies ,les prix ext foutaise de gueule ,les taxes ,les pénélisations qui chiffres a des milliards ,des obligations de nourrir soigner ,entretenir  gratuitement ,des roms ;gens du
voyage,une immigration à grande échelle pour que des Multinationales raflent la richesse de leur Pays ,nous agressons à grand frais ,et nous français dans des mouroirs ,sans pouvoir se soigner ;à
peine se nourrir ,LEurope Europe ils sautent comme des cabris sans amour pour leur Patrie un seul dit réellement la vérité Nigel Farage ,Tous les autres VENDUS/ES le fric ,quant à Ausselineau un
somnifère pour attendre la purge ,il fait parti du système ,il faudrait que les Français est des TRIPES ce n'est pas pour demain bon courage ,

ummite 30/04/2014 09:14


tous des traîtres à la république française !


à quoi a bien pu servir les sacrifices de nos résistants face à l'occupation allemande en 1940 ?


la plupart des français innocents ou non veulent une fédéralisation des pays membres de la zone euro , la fédéralisation des pays de la zone euro , était le rêve impossible ( du moment ) 
d'un certain HITLER et ses acolytes laval et pétain . HITLER voulait sa grande allemagne en étendant son pays à tous les pays limitrophe : suisse , france , yougoslavie , italie etc..etc..


il a laissé ses disciples finir sa tâche .

Didier 29/04/2014 20:28


Le FN ne propose pas de sortie de l'Europe.


Il dit qu'il faut renégociation les traités (ce que l'on nous rebache tous les partis pro Europe depuis 40 ans. C'est comme l'arlésienne....) et c'est juridiquement impossible.


En revanche les seuls à proposer la sortie de l'Europe légalement article 50) est l'UPR de françois Asselineau.


 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<