Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


 

Nicolas Sarkozy peut-il vraiment démissionner du Conseil constitutionnel ? NON


Rejet des comptes de campagne: Sarkozy dénonce sur facebook «une situation inédite sous la Vème République»

 

 

Il reste encore du chemin, mais la grande souscription nationale lancée jeudi par Jean-François Copé apporte ses premières recettes. Suite à l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, l'appel aux dons avait déjà permis de récolter plus de 900 000 euros samedi matin, a-t-on assuré à la direction du parti.

"Samedi à 08h00 on avait dépassé les 900 000 euros", a déclaré à cette source de l'entourage du président Jean-François Copé. Ce montant, correspondant à ce qui a déjà été réglé par internet via le site de l'UMP, exclut les dons par courrier que le parti devrait commencer à récolter dans les prochains jours, a-t-on souligné de même source. 

Il suffit que les 315 000 adhérents "versent 35 euros" 

L'ancien président Nicolas Sarkozy a vu jeudi ses comptes de campagne 2012 définitivement invalidés par le Conseil constitutionnel pour un dépassement de 2,1% du plafond légal des dépenses (22,5 millions d'euros). Cela le prive du remboursement par l'Etat de près de 11 millions d'euros - un remboursement forfaitaire correspondant à 47,5% des dépenses engagées -. Dès jeudi soir, Catherine Vautrin, trésorière de l'UMP, avait calculé qu'il suffirait à chacun des 315.000 adhérents de l'UMP de "verser 35 euros" pour récolter cette somme. 

 

Dès l'annonce de la décision du Conseil constitutionnel, Nicolas Sarkozy a décidé de ne plus siéger aux côtés des sages "pour retrouver sa liberté de parole". Une décision qui, pour nombre de commentateurs, marque son grand retour dans l'échiquier politique.

source

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article