Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vogue Paris - Canicule

SOCIETE - Dès vendredi 17 août, il va faire chaud, très chaud en France. De 34 à 36 degrés dans la moitié nord du pays, et de 36 à 40 du sud-ouest au centre-est.

Le ministère de la Santé doit déclencher le niveau 2 du plan canicule. D’une manière ou d’une autre, la population entière est amenée à souffrir de la chaleur. FTVi vous aide à vous y préparer et déboulonne six fausses bonnes idées contre la canicule.

 

1- Faire boire des litres d'eau aux personnes âgées 


Les personnes âgées doivent veiller à boire 1,5 litre d'eau tous les jours de l'année.

Les personnes âgées doivent veiller à boire 1,5 litre d'eau tous les jours de l'année.

(PASCAL PARROT / GETTY IMAGES EUROPE)

Un litre et demi d’eau par jour, pas plus, pas moins. Mais faire boire davantage les personnes âgées sous prétexte de canicule est inutile, voire dangereux, explique le docteur Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l'Académie de Marseille et auteur de Météo et santé : conseils pratiques (Le Cherche midi, 2005).  

Contacté par FTVi, il rappelle que passé un certain âge, on produit moins de sueur. En cas d’excès, la personne âgée risque alors de vomir pour éliminer l’eau. Et en cas de passage dans les poumons, cela peut avoir des conséquences dramatiques, comme un œdème. "Quand elles arrivent aux urgences, par principe, on fait parfois boire massivement de l’eau aux personnes âgées. On en a noyé un certain nombre dans des hospices !" Pour les hydrater autrement, il faut donc prendre soin de mouiller la peau des aînés. Et s'assurer qu'ils profitent d'un petit courant d’air. "L’idéal c’est l’éventail, qui maintient facilement la température centrale."

Les personnes âgées souffrant d’insuffisance cardiaque sont elles aussi concernées. Transpirer demande une telle énergie que le corps est très sollicité. "Si un insuffisant cardiaque met dix minutes à gravir un escalier, c’est comme si vous lui demandiez tout à coup de courir". Inutile alors de l'accabler avec une trop grande quantité d'eau.

 

2- Croire que votre enfant est à l’abri sous le parasol


Pour les jeunes enfants, pas de plage entre midi et 16 heures, même à l'ombre d'un parasol.

Pour les jeunes enfants, pas de plage entre midi et 16 heures, même à l'ombre d'un parasol.

(EYESWIDEOPEN / GETTY IMAGES EUROPE)

Il fait trop chaud pour bouder la plage ? Vous décidez de jouer la carte du parasol. Mais attention : l’ombre ne protège absolument pas un enfant de la canicule. "La chaleur, à la fois répercutée par la mer et la sable, atteint une température monstrueuse pour son organisme", explique Jean-Louis San Marco. Pour les jeunes enfants, c'est tout vu : pas de plage entre midi et 16 heures.

 

3- Boire très vite, glacé ou alcoolisé


Bue trop rapidement, une eau glacée peut tromper la soif.

Bue trop rapidement, une eau glacée peut tromper la soif.

(NINO MASCARDI / TIPS)

Un liquide glacé apporte une sensation de satiété plus rapide. C’est agréable, mais ce n’est pas forcément le plus sensé. "Celui qui boit d'une traite un demi-litre d’eau glacée anesthésie ses récepteurs" mais s'arrête aussi plus vite, alors qu'il aurait besoin d'absorber davantage de liquide, note le médecin.

Quant à l'alcool, canicule ou non, il reste dangereux pour la santé. Mais en cas de forte chaleur, les mojitos avalés au bord de la piscine peuvent altérer le processus de transpiration et accélérer encore la déshydratation du corps. "La petite bière ne doit pas venir étancher la soif, mais être réservée au plaisir, après avoir bu de l'eau."


4- S'infliger une douche froide


 

Inutile de s'infliger une douche glacée, de l'eau fraîche ou tiède suffit.

Inutile de s'infliger une douche glacée, de l'eau fraîche ou tiède suffit.

(DAN KITWOOD / GETTY IMAGES EUROPE)

"A part pour ceux qui aiment se faire du mal, ça ne sert à rien. A Calvi, en Corse, une douche de plage utilise l’eau qui descend directement de la montagne. C’est très froid et on brutalise l’organisme pour rien", explique le médecin.

Chez certains sujets, cela peut même aggraver l'état général. Mieux vaut prendre une douche fraîche ou tiède. "L’eau fraîche, c’est celle qui vous paraît à la bonne température", précise-t-il.

 

5 -Vider la bombe d’anti-transpirant


La transpiration permet de réguler la température u corps.

La transpiration permet de réguler la température u corps.

(JOE ROBBINS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Eviter les auréoles, d'accord. Mais il ne faut pas oublier que le processus de sudation sert à réguler la température du corps et rafraîchit mécaniquement la peau. Inutile, donc, de s'asperger de déo et d'empêcher ce coup de pouce naturel, même si "heureusement, les déodorants et anti-transpirants ne parviennent jamais à bloquer totalement la sudation".

 

6- Craquer pour une chemise en synthétique


Mieux vaut privilégier des vêtements amples en coton ou en lin.

Mieux vaut privilégier des vêtements amples en coton ou en lin.

(THE WASHINGTON POST / THE WASHINGTON POST)

Vous pensez que c'est le moment de sortir le t-shirt en polyester ou la robe en acrylique ? Pas sûr. Car les fibres synthétiques agissent comme une étuve et "n’absorbent pas la transpiration", d'où l'apparition, en sus, de mauvaises odeurs. En cas de canicule, rien ne vaut le coton ou le lin, qui ont l'avantage de "très bien capter l’humidité", explique Jean-Louis San Marco.

Fabien Magnenou

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alerte à la canicule dans six départements en France

 

La canicule va toucher à partir de vendredi midi six départements en France, tous situés dans le sud-ouest, autour de Toulouse, et va s'installer au moins jusqu'à dimanche, selon Météo-France.

 

 

 

 

 

"Un épisode s'amorcera vendredi à partir du sud-ouest de la France", annonce Météo-France. Les six départements concernés, placés en vigilance orange, sont le Gers, la Haute-Garonne, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

Météo-France prévoit un début de journée "encore un peu frais" vendredi, avec des températures de 16 à 19 degrés, mais ensuite des températures qui gagnent 5 à 7 degrés par rapport à ce jeudi, "avec des valeurs comprises entre 36 et 39 degrés sur les départements placés en vigilance orange".

Cet épisode va être "très chaud", mais "nettement moins grave qu'en 2003". Il s'installe "au moins jusqu'à dimanche", avec des minimales de 19/22 degrés, voire 23/24 en ville, et des maximales pouvant aller jusqu'à 40 degrés. Les températures seront très élevées dans tout le sud-ouest, mais moins que dans les six départements en vigilance.source

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Comment survivre à une semaine de canicule

Toutes les météos sont unanimes : la canicule arrive, ça va chauffer sévère en France. Après un été à pleurnicher à cause du temps maussade, le voici, le bel été, et voici comment y survivre.

Ayé, l’été s’est abattu sur nos têtes à la vitesse d’un tube de crème solaire tournant  en orbite autour des chevilles de Justin Bieber. Mais alors que nous avons passé la moitié de l’année à nous plaindre du mauvais temps – l’autre moitié étant dévolue à attendre frénétiquement les beaux jours, nous sommes soudain confrontées au miracle de la nature : il fait chaud, beaucoup trop chaud. Comment aider notre métabolisme outragé martyrisé mais libéré à tenir le choc ? Éléments de réponse par votre servante dévouée.

Faire copain-copain avec le détenteur d’une piscine

Nous autres humains avons été conditionnés pour piquer une tête dans une eau turquoise dès lors que le thermomètre dépasse la barre des 27 degrés. Vous habitez dans un territoire enclavé (maison familiale en Béarn, tente plantée au fin fond du Loir et Cher, cabane au bout d’un petit chemin qui sent la noisette), et la perspective de faire huit heures de voiture pour soixante minutes de baignade ne vous fait pas sauter au plafond ? Eh bien, courez à la piscine maintenant. Vos parents n’ont pas contracté un crédit sur vingt ans pour se payer une piscine enterrée ? Qu’à cela ne tienne, devenez la meilleure amie d’un propriétaire de piscine et faites de son jardin votre nouvelle maison.

Se souvenir des jours anciens et ne pas pleurer

Ah, race humaine, paradoxale engeance. Qui est-ce qui a trépigné tout l’hiver en attendant de ressortir ses brassières à fleurs ? C’est vous. Qui est-ce qui a émaillé son agenda de petites croix en attendant les jours bénis de l’été ? C’est encore vous. Qui est-ce qui, en décembre, aurait vendu son foie, un poumon et la moitié de sa fratrie pour quelques heures d’ensoleillement ? C’est toujours vous. Alors gavez-vous de soleil jusqu’à la moelle, même si vous devez ressembler à une tomate pleine d’OGMs à la rentrée.  Mais attention, suivez les bons conseils d’Annelise en matière de crèmes solaires et en cas de coups de soleil.

Comment survivre à une semaine de canicule sunshine soleil danny boyle Non c’est trop près, là, vous faites du zèle. (image tirée de Sunshine – Danny Boyle)

Plonger la tête la première dans un congélateur

En effet, il paraît que le fait de passer trente minutes par jour dans un congélateur aide à rester jeune et à stabiliser son taux de choléstérol. Vous ne me croyez pas ? Demandez-donc à Cher, elle vous l’expliquera bien mieux que moi. Cela étant dit, je ne cautionne pas votre mort par congélation.

Boire des litres et des litres

Ah, l’été, cette merveilleuse saison où l’on peut boire son propre poids en bière fraîche tout en se persuadant que cela est bon pour notre santé. Vous avez tellement chaud que vous avez l’impression que votre corps se liquéfie, lentement mais sûrement ? Buvez, mes agnelles, buvez, et oubliez gaiement que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé : si l’on ne peut même plus faire travailler son foie en vacances, la vie ne vaut pas d’être vécue.

Ne s’habiller qu’au strict minimum

Autre avantage non négligeable des périodes de forte chaleur : si, comme moi, vous aimez vous habiller avec un minimum de tissu pour laisser liiiibre votre épiderme, bénissez l’été, cette période ou vous pouvez enfin vous habiller avec 20 centimètres carré  de coton sans vous heurter aux sourcils froncés de votre mère / vous faire draguer par des vieux relous dans la rue / vous faire interroger sur la nature de votre profession par la maréchaussée / provoquer l’évanouissement de toutes les nonagénaires de votre rue (rayer les mentions inutiles).

Partir en vacances dans des endroits froids, très froids

Vous avez le compte en banque d’un émir du Qatar, la mobilité d’une puce sous amphétamines et la doudoune de jean-Claude Dusse ? N’hésitez plus, et envolez vous de notre hexagone national pour des contrées plus frisquettes : la terre-Adélie, par exemple, saura vous ravir si vous aimez le froid, la glace, le silence et la solitude. Si vous êtes plus intrépide encore, et que le Maroilles trempé dans du café le matin ne vous fait pas peur, vous pourrez tenter de conquérir le  Nord-Pas-De-Calais. Je ne cautionne pas votre trépas par dépression nerveuse  hypothermie. (Nan, je déconne, tout le monde sait que le Nord envoie du Tournedos Rossini et que les Lillois sont aussi sympas que dans bienvenue chez les ch’tis. Bisous la rédac).

Regarder un reportage sur la Laponie…

Ah, la Laponie, ses grands espaces perpétuellement recouverts de neige, ses 70 degrés d’écart thermique entre l’été et l’hiver, ses 40 000 rennes et ses 35 000 habitants (Soit quelque chose comme cinq fois moins que la Creuse. CINQ FOIS, rendez-vous compte).

Alors oui, il fait chaud, oui, c’est pas toujours rigolo (surtout si vous habitez dans des combles ET dans le sud-ouest, auquel cas je vous adresse mes plus sincères condoléances). Mais relativisons quelque peu : mieux vaut une bonne suée qu’une vilaine saucée, n’est-il pas ?

En vous souhaitant moult sodas, plongées dans la piscine, jeux filous à base de glaçons et autres rafraîchissements, je vous souhaite un bien bel été : d’ici là, je m’en vais me replonger dans mon congélo. source

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article