Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

image-pc-1780.JPG
Je pense, d'après mes lectures, que les USA sont bien plus bombardés que nous (et ce n'est pas peu dire) en France de chemtrails. Il y a énormément de sites sur la géoingénierie aux US, dont celui d'où est tiré cet article.


 

 

Voici le cri d'alarme lancé par un médecin neurologue.
Si vous le souhaitez et uniquement si j'ai des demandes, je peux traduire un long article sur les moyens de prévenir au mieux et de faire une détoxication des métaux lourds.


Une question me passait par l'esprit tout en traduisant : les chers dirigeants qui commandent ces programmes d'épandages seraient-ils immunisés ainsi que leur famille, ou sont-ils sacrifiés comme le reste de la population ?


L'un des buts secrets (si le but officiel serait de lutter contre le "réchauffement climatique) est, entre autres, de travailler sur les émotions, nous rendre dociles (c'est sûr qu'avec un Parkinson, on se tient tranquille...), et l'autre facette est un enrichissement de Big Pharma pour droguer les malades de cet empoisonnement céleste.

Un neurologue prévient que l'aluminium des chemtrails pourrait entraîner "une augmentation explosive des maladies neurodégénératives"




Par Dr Russel Blaylock, Geoingeneering Watch, 12 avril 2013



Russel Blaylock



Les nanoparticules d'aluminium sont infiniment plus réactives et peuvent facilement pénétrer dans le cerveau

Internet est truffé d'histoires de "chemtrails" et de géoingénierie censé combattre "le réchauffement climatique" ; et, jusqu'à récemment, je lisais ces histoires avec une certaine réserve. L'une des raisons principales de mon scepticisme était que j'avais rarement vu ce qui était décrit dans le ciel. Mais ces dernières années j'ai remarqué un grand nombre de traînées et je dois admettre qu'elles ne ressemblent pas aux traînées de condensation (contrails) que j'ai vu dans le ciel de mon enfance. Elles s'étendent, sont très larges, se déploient selon un schéma défini et évoluent lentement en nuages artificiels. Particulièrement inquiétant est le fait qu'il y en a énormément aujourd'hui – des douzaines qui remplissent le ciel chaque jour.






Mon inquiétude majeure est qu'ils aspergent à l'évidence avec des tonnes de composés d'aluminium sous forme de nanoparticules. Il a été démontré dans la littérature scientifique et médicale que les nanoparticules sont infiniment plus réactives et induisent une intense inflammation dans plusieurs tissus. Un aspect inquiétant de ces nanoparticules est leur effet sur le cerveau et la moelle épinière, car on attribue une liste grandissante de maladies neurodégénératives, dont l'Alzheimer, le Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (appelée maladie de Lou Gehrig aux US, paralysie progressive de la moelle épinière, NdT) fortement reliées à une exposition à de l'aluminium dans l'environnement.



(Merci à Ngiu pour avoir incrusté la traduction française)



Les nanoparticules d'aluminium ne sont pas seulement infiniment plus inflammatoires, elles pénètrent aussi facilement dans le cerveau par plusieurs voies, dont le sang et les nerfs olfactifs (les nerfs de l'odorat dans le nez). Des études ont montré que ces particules passent le long des conduits des nerfs olfactifs, qui sont directement connectés à l'aire du cerveau qui est non seulement la plus touchée par la maladie d'Alzheimer, mais aussi celle touchée la plus précocement dans le cours de la maladie. Cette zone possède aussi le plus fort taux d'aluminium du cerveau dans les cas d'Alzheimer.



La voie intranasale d'exposition rend l'épandage de quantités massives de nanoaluminium dans le ciel spécialement dangereux, car il sera inhalé pendant plusieurs heures par des gens de tout âge, dont des bébés et des petits enfants. Nous savons que ce sont les gens âgés qui ont la plus forte réaction à cet aluminium aérien. En raison de la dimension nanométrique des particules d'aluminium utilisées, les systèmes de filtrage des maisons ne l'enlèveront pas, donc il y aura une exposition prolongée, même à l'intérieur.

En plus de l'inhalation de nanoaluminium, ces épandages vont saturer le sol, l'eau et la végétation de hauts niveaux d'aluminium. Normalement l'aluminium est peu absorbé par l'appareil digestif ; mais le nanoaluminium est absorbé en beaucoup plus grande quantité. On a montré que cet aluminium absorbé se distribue à plusieurs organes et tissus y compris le cerveau et la moelle épinière. Inhaler ce nanoaluminium en suspension dans l'environnement entraînera aussi une réaction fortement inflammatoire dans les poumons, ce qui se révélera un vrai danger pour les enfants et les adultes asthmatiques et sujets à des maladies pulmonaires.

Je prie pour que les pilotes qui font l'épandage de cette dangereuse substance prennent pleinement conscience qu'ils détruisent aussi la vie et la santé de leur famille. C'est aussi vrai de nos responsables politiques. Une fois le sol, les plantes et les sources d'eau lourdement contaminés, il n'y aura aucun moyen d'inverser les dégâts qui ont été faits.

Il est nécessaire de prendre des mesures pour empêcher une énorme catastrophe sanitaire imminente si ce projet n'est pas stoppé immédiatement. Nous verrons autrement une augmentation explosive de maladies dégénératives survenant chez les adultes et les aînés ainsi que des troubles neurologiques de développement chez nos enfants. Nous assistons déjà à un accroissement spectaculaire de ces troubles neurologiques et ils se produisent chez des gens plus jeunes qu'auparavant.


Source


Traduit par le BBB.

*****************

Et je remercie la sorcière rouge pour nous avoir signalé demain cette interview sur ado.fm concernant les épandages aériens clandestins. Cette information arrive à pic, étant donné que ma traduction était prête à être publiée aujourd'hui.

Jeudi 18 avril à 22h, Bob, de l'émission "Bob vous dit toute la vérité" sur ADO FM (qui est en fait tous publics) tiendra  un entretien radiophonique d'une heure en direct avec Claire Henrion sur le sujet des épandages aériens clandestins, de la géoingéniérie et de notre combat.

Sur Paris 97.8; sur Toulouse 93.1 ; pour les autres sur internet
Et cela sera en podcast !

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article