Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souvenez-vous, je vous parlais le 29 novembre d’une faillite avant la fin de l’année de Groupama ? Apparemment, les événements se sont déroulés plus vite que prévu. Si la Caisse des Dépôts n’était pas intervenue aujourd’hui, Cerise aurait dû aller pointer au Pôle Emploi avant Noël. D’après la Tribune, le 1er assureur des collectivités va recevoir un chèque de quelques millions d’euros de la part d’une autre entité également en faillite technique : l’État (ne rigolez pas, c’est avec vos impôts).

C’est à se demander comment la pyramide de Ponzi française peut encore tenir debout.

Entre une banque française (vraisemblablement le Crédit Agricole : je mène l’enquête…) sauvée temporairement par les banques centrales, et Groupama qui manque de se prendre le mur de la dette, je trouve que cela fait beaucoup en moins de 5 jours, vous ne trouvez-pas ?

Ce qui est encore moins rassurant, c’est que la solution de la Caisse des Dépôts est temporaire pour lui permettre de tenir jusqu’à la fin de l’année ! C’est vous dire à quel point le système est mort…

Pour la Tribune, Groupama est déjà morte même avec le soutien de l’État… (à lire ici).

Je vous recommandais la dernière fois de manière optimiste de transférer temporairement vos avoirs de cet établissement vers un autre. Voici ma nouvelle recommandation :

SORTEZ DÉFINITIVEMENT VOS LIQUIDITÉS DE CE CHÂTEAU DE SABLE !

Gold-up

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article