Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

© afp.

Quelque 10.000 euros par mois, "en provenance des frais d'enquête et de surveillance", ont été "remis au directeur du cabinet du ministre" de l'Intérieur, à l'époque Claude Guéant, entre mai 2002 et l'été 2004, selon les conclusions d'un rapport de deux inspections rendues publiques lundi.

Cette enquête administrative avait été demandée le 2 mai par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur ces primes dont M. Guéant avait expliqué avoir bénéficié lorsqu'il était place Beauvau pour expliquer plusieurs factures payées en liquide découvertes lors d'une perquisition le visant.

Les conclusions de cette enquête de l'Inspection générale de l'administration (IGA) et de celle de la police nationale (IGPN, la "police des polices"), montrent que cette pratique de primes, qui avait été abolie le 1er janvier 2002, avait "été rétablie" de mai 2002 à l'été 2004.

SOURCE

Affaire guéant. Justice : triste suicide de l’ex bras droit de nicolas sarkozy

Le grand argentier de kadhafi a-t-il aidé la famille guéant en affaires ?

 



Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article