Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Le centre français d’évaluation des #médicaments déclare que les quatre #vaccins #Covid-19 sont dangereux et devraient être retirés du marché

Publié par Brujitafr sur 25 Avril 2021, 06:25am

Catégories : #ACTUALITES, #vaccin, #Coronavirus, #SANTE, #3 ème guerre mondiale

Le centre français d’évaluation des #médicaments déclare que les quatre #vaccins #Covid-19 sont dangereux et devraient être retirés du marché

Le Centre territorial d’Information indépendante et d’Avis pharmaceutiques (CTIAP), un centre régional indépendant d’évaluation des médicaments en France, a publié un rapport montrant qu’aucune des quatre «vaccinations» contre le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Britannique et alliésMIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 (Covid-19)] actuellement administrées n’est sûre ou efficace parce que tous ont reçu une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) avec des tests cliniques insuffisants.

Les vaccins sont tous problématiques car les procédés de fabrication utilisés sont nouveaux, tout comme les excipients qu’ils contiennent, qui, selon une équipe d’experts de l’hôpital public de Cholet dans l’ouest de la France, «devraient être considérés comme de nouvelles substances actives».

Dirigée par le Dr Catherine Frade, pharmacienne, l’équipe de recherche a travaillé avec des données publiques publiées par l’Agence européenne des médicaments (EMA) en relation avec les injections libérées par Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson). Ces quatre injections n’ont qu’une autorisation temporaire basée sur un besoin perçu, par opposition à une approbation basée sur des preuves cliniques de sécurité et d’efficacité.

Tous les vaccins sont également encore soumis à des études qui s’étendent jusqu’en 2024 – dans trois ans – et au-delà. On sait très peu, à ce stade, sur les effets secondaires à long terme des injections, bien que nous voyions des effets secondaires à court terme sous forme de caillots sanguins graves et de décès.

Selon le CTIAP, les quatre injections de virus chinois [américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS] ont été mises à la disposition de l’administration publique avant que «la preuve de qualité de la substance active et du produit fini» ne soit vérifiée. Tous les laboratoires où les vaccins sont produits ont également obtenu des échéances futures pour soumettre les études associées.

Cela signifie bien sûr que chaque personne qui se fait vacciner contre la grippe de Wuhan est un cobaye humain participant à une expérience pharmaceutique de masse. Reste à voir comment les vaccinés vont de l’avant.

Dans les mois et années à venir, l’équipe de recherche prévient que «les variabilités, qui ont un impact sur le cœur même du produit, pourraient même invalider les essais cliniques menés.»

«La prudence imposerait même que, dans tous les pays où ces vaccins contre le COVID-19 ont été commercialisés, tous les lots ainsi «libérés» doivent être retirés immédiatement; et que ces AMM qui ont été accordées devraient être suspendues, voire annulées, de toute urgence jusqu’à nouvel ordre», disent-ils.

 

C’est bien loin des messages provenant de la Maison Blanche, de Donald Trump, d’Anthony Fauci et de la quasi-totalité de la médecine traditionnelle et même de la religion ici aux États-Unis.

Alors que d’autres pays semblent adopter une approche plus prudente avec cette nouvelle médecine expérimentale, l’establishment ici en Amérique pousse tout le monde à se faire injecter le plus rapidement possible afin d’instaurer une «nouvelle normalité».  

On parle très peu ici de la nature expérimentale de toute cette campagne. Presque personne, à l’exception de ceux des médias indépendants, ne prend même la peine de parler du fait que les injections de virus chinois de Big Pharma n’entraînent aucune responsabilité envers leurs fabricants – ce qui signifie que si vous tombez malade ou mourez, il n’y a aucun recours juridique.

Ceci, combiné au fait que les vaccins n’ont même jamais subi le processus normal de test et d’approbation, fait de l’ensemble un très mauvais pari en termes de santé publique. Nous nous attendons à ce qu’une «troisième vague» de variantes virales entraîne une mort massive parmi les vaccinés. La seule question est de savoir quand cela se produira, pas si.

N’oubliez pas de consulter le rapport complet du CTIAP pour en savoir plus sur les dangers et l’inefficacité des vaccins contre la grippe de Wuhan.

 

Les sources de cet article incluent:

LifeSiteNews.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

Ethan Huff

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

via source

Êtes vous prêt à être génétiquement modifié de manière irréversible ?

Personne ne pourra ensuite corriger cette anomalie génétique jusqu'à la fin de vos jours et vous la transmettrez à votre descendance...

Le dispositif à #ARNm anti-Covid

n'est PAS un « #vaccin », ni même

un médicament, un traitement ou

une thérapie

 

— Alors, c'est quoi ?

Les ARNm encapsulés dans des nanoparticules lipidiques atteignent de nombreux organes : rate, coeur, les reins, poumons, cerveau......

Le Dr Sherri Tenpenny explique comment les vaccins COVID contre le dépeuplement commenceront à fonctionner dans 3-6 mois.

La réaction hyper-immune chez les animaux de laboratoire pour les tentatives précédentes de vaccins contre les coronavirus, comme le SRAS et le MERS, a été un problème persistant.

Tout va bien pendant un certain temps, jusqu'à ce que les animaux soient exposés au virus sauvage muté.

Le Dr Tenpenny et d'autres scientifiques ont prévu que des millions de personnes pourraient mourir, et que cela sera imputé à une nouvelle souche de COVID, ce qui plaide en faveur de vaccins encore plus mortels.

-------------------------------------------------------------------------------


Voir : "The Coming Genocide of Adverse COVID Vax Reactions, and Who to Blame for It"

REQUIRED VIEWING !

Dr. Sherri Tenpenny gives VERY important information! Hyper-immune response in test animals for previous attempts at coronavirus vaccines, like SARS and MERS, has been a persistent problem. All is well for awhile, until the animals are exposed to the wild mutated virus. Dr. Tenpenny and other scientists have forecast that millions may die, and it will be blamed on a new strain of COVID, making an argument for even more deadly vaccines. See: "The Coming Genocide of Adverse COVID Vax Reactions, and Who to Blame for It"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs