Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ #ALERTE #VACCIN : Un danger pour les femmes enceintes

Publié par Brujitafr sur 24 Avril 2021, 07:45am

Catégories : #ACTUALITES, #vaccin, #Coronavirus

MAJ #ALERTE #VACCIN : Un danger pour les femmes enceintes

Un danger pour

les femmes enceintes

Cliquez pour ouvrir l’article original

CONTEXTE
Aux États-Unis, de nombreuses femmes enceintes reçoivent des vaccins à ARN messager (ARNm) contre le coronavirus 2019 (Covid-19), mais les données sur leur sécurité pendant la grossesse sont limitées.

MÉTHODES
Du 14 décembre 2020 au 28 février 2021, nous avons utilisé les données du système de surveillance  » v-safe after vaccination health checker « , du registre v-safe des grossesses et du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) pour caractériser la sécurité initiale des vaccins ARNm Covid-19 chez les personnes enceintes.

RÉSULTATS
Au total, 35 691 participantes à v-safe âgées de 16 à 54 ans se sont déclarées enceintes. La douleur au point d’injection a été signalée plus fréquemment chez les femmes enceintes que chez les femmes non enceintes, tandis que les céphalées, les myalgies, les frissons et la fièvre ont été signalés moins fréquemment. Parmi les 3958 participantes inscrites au registre des grossesses v-safe, 827 ont eu une grossesse menée à terme, dont 115 (13,9 %) se sont soldées par une perte de grossesse et 712 (86,1 %) par une naissance vivante (principalement chez les participantes vaccinées au troisième trimestre). Les résultats néonatals négatifs comprenaient une naissance prématurée (dans 9,4 % des cas) et une petite taille pour l’âge gestationnel (dans 3,2 % des cas) ; aucun décès néonatal n’a été signalé. Bien qu’elles ne soient pas directement comparables, les proportions calculées d’issues néonatales et de grossesse défavorables chez les personnes vaccinées contre le Covid-19 dont la grossesse était terminée étaient similaires aux incidences signalées dans les études portant sur les femmes enceintes qui ont été menées avant la pandémie de Covid-19. Parmi les 221 événements indésirables liés à la grossesse signalés au VAERS, l’événement le plus fréquemment signalé était l’avortement spontané (46 cas).

CONCLUSIONS
Les résultats préliminaires n’ont pas montré de signaux de sécurité évidents chez les personnes enceintes ayant reçu des vaccins à ARNm Covid-19.
Cependant, un suivi plus longitudinal, y compris le suivi d’un grand nombre de femmes vaccinées plus tôt dans la grossesse, est nécessaire pour éclairer les résultats concernant la mère, la grossesse et le nourrisson.

Ils ne savent plus quoi faire pour convaincre les gens de se vacciner

Dans le cadre de la campagne de vaccination en cours, l’enseigne Super U de Saint Laurent du Maroni en Guyane offre des bons d’achats d’une valeur de cinq euros pour les 2.000 premiers vaccinés contre la Covid-19.

 

source

Luc 21:23
Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple.

Luc 23:29,30
Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité !…

Mimi Fo

Le dispositif à #ARNm anti-Covid

n'est PAS un « #vaccin », ni même

un médicament, un traitement ou

une thérapie

 

— Alors, c'est quoi ?

Les ARNm encapsulés dans des nanoparticules lipidiques atteignent de nombreux organes : rate, coeur, les reins, poumons, cerveau......

Le Dr Sherri Tenpenny explique comment les vaccins COVID contre le dépeuplement commenceront à fonctionner dans 3-6 mois.

La réaction hyper-immune chez les animaux de laboratoire pour les tentatives précédentes de vaccins contre les coronavirus, comme le SRAS et le MERS, a été un problème persistant.

Tout va bien pendant un certain temps, jusqu'à ce que les animaux soient exposés au virus sauvage muté.

Le Dr Tenpenny et d'autres scientifiques ont prévu que des millions de personnes pourraient mourir, et que cela sera imputé à une nouvelle souche de COVID, ce qui plaide en faveur de vaccins encore plus mortels.

-------------------------------------------------------------------------------


Voir : "The Coming Genocide of Adverse COVID Vax Reactions, and Who to Blame for It"

REQUIRED VIEWING !

Dr. Sherri Tenpenny gives VERY important information! Hyper-immune response in test animals for previous attempts at coronavirus vaccines, like SARS and MERS, has been a persistent problem. All is well for awhile, until the animals are exposed to the wild mutated virus. Dr. Tenpenny and other scientists have forecast that millions may die, and it will be blamed on a new strain of COVID, making an argument for even more deadly vaccines. See: "The Coming Genocide of Adverse COVID Vax Reactions, and Who to Blame for It"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs