Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


La mort de la liberté d’expression : Zuckerberg demande aux gouvernements des instructions sur « quel type de discours devrait être autorisé »

Publié par Brujitafr sur 19 Février 2020, 18:47pm

Catégories : #ACTUALITES, #INTERNET - COMMUNICATION

La mort de la liberté d’expression : Zuckerberg demande aux gouvernements des instructions sur « quel type de discours devrait être autorisé »

Toutes nos données personnelles de messagerie électronique (compte, conversation, sms), quelque soit le support utilisé, sont stockées et analysées dans un superordinateur quelque part aux USA. Et cela fait déjà quelques années.

Facebook , Tweeter , Flick, Instagram etc.. + Impôts, amendes , rapports de police , carte de crédits , téléphones cellulaires avec GPS .. BREF tout le BIG data d'un individu !

 

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.



Et ce n'est ni une fake new ni un fantasme , ces BIG datas sont vendus . La principale société britannique gérant ces algorithmes CAMBRIDGE ANALYTICA . L'alliance de la psychologie avec les mathématiques , à une échelle d'Intelligence Artificielle super puissante. Un génial mathématicien ( qui a vendu son Àme au diable ..) est le fondateur de cette société. On lui attribut la victoire du Brexit , la victoire de Trump ( par le vote des grands électeurs et non le vote populaire) et peut-être le vote Macron ! Je ne vis pas en France , mais en Amérique nord et sud , les documents tv pleuvent sur les opérations de CA. Cette société revend ces données et garantie à 98 % les résultats électoraux aux payeurs. Le Mexique et ses prochaines élections , et les élections colombiennes , ainsi que de nombreux pays africains paient pour cet avenir assuré ! La dictature de l'Intelligence Artificielle au service des politiques ( qui doivent payer entre 6 et 10 millions de $), un retour sur investissement , fini la démocratie ...
C'est de la bombe ce truc.
En Colombie , l'ex président d'extrême droite Uribe , utilise la CA , et demande cotisation mensuelle à ses adhérents. De faux messages personnalisés et furtifs apparaissent sur Facebook , pour discréditer et raconter des mensonges sur les autres candidats .. Aucunes preuves , lus aux heures habituelles de connections des usagers visés , ils disparaissent de suite . Donc OUI, Facebook est complice !
Le site d'Uribe , rien de caché , tout est dit , la messe aussi ..mais les contributeurs le savent , 50 000 Pesos colombiens mensuels (15 euros environ) pour voler le démocratie aux autres candidats ( de gauche , CAD tous les autres LOL )
https://pensamientocolombia.org/inteligencia-artificial-al-servicio-de-la-propaganda-politica/

De nombreux documents en anglais ..

Les Français connaissent-ils Cambridge Analytica ??

(via Anonyme)

Par Jonathan Turley,

J’ai écrit pendant des années sur les efforts des pays européens pour étendre leur répression de la liberté d’expression au niveau mondial par des restrictions sur les médias sociaux et la parole sur Internet. Il semble que le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, ait cédé à ce qui pourrait sonner le glas de la liberté d’expression en Occident.

Zuckerberg semble céder à la tentation de demander aux gouvernements des réglementations stipulant quels discours seront autorisés sur Facebook et d’autres plateformes. C’est la victoire finale de la France, de l’Allemagne et de l’Angleterre dans leur attaque continue contre la liberté d’expression par le biais de lois et de réglementations sur les discours de haine.

Zuckerberg a déclaré samedi à une assemblée de dirigeants occidentaux lors de la conférence de Munich sur la sécurité que :

« Il devrait y avoir plus d’orientations et de réglementations de la part des États sur les questions fondamentales – prenez la publicité politique par exemple – quel type de discours devrait être autorisé » ?

Il a ajouté :

« Ou, dans l’équilibre entre la liberté d’expression et certaines choses que les gens appellent expression nuisible, où tracer la ligne ? »

Le problème est que ses commentaires ont été reçus comme une acceptation du fait que le gouvernement va maintenant dicter l’étendue de ce qu’est la liberté d’expression. Ce qui manque, c’est la règle brillante maintenue depuis longtemps par la communauté de la liberté d’expression.

Comme l’ont tragiquement démontré la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, les réglementations en matière de liberté d’expression s’étendent inévitablement avec le temps. Le désir de faire taire ses critiques devient insatiable, tant pour les gouvernements que pour les individus.

Zuckerberg est soumis à de fortes pressions, y compris de la part des dirigeants démocrates des États-Unis, pour réglementer les discours politiques et il semble s’éloigner de la position de la ligne de démarcation claire contre une telle réglementation en tant que principe :

« Il y a beaucoup de décisions dans ces domaines qui ne sont en fait que des équilibres entre différentes valeurs sociales. Il s’agit de trouver une réponse que la société juge légitime et qu’elle puisse soutenir et comprendre que vous avez fixé ici la limite de l’équilibre entre la liberté d’expression et la sécurité. Il n’y a pas qu’une seule bonne réponse. Les gens ont besoin de se dire : « OK, il y a assez de monde, c’est pourquoi la réponse devrait être ceci, et nous pouvons soutenir cela ».

Au lieu de cela, comme le montre ce qui précède, il accepte le concept fluide de réglementation « équilibrée » qui a toujours précédé l’expansion des codes de la parole et la criminalisation.

via source

Commenter cet article

Jean Schmitz 20/02/2020 05:29

C'est quoi, ces fake news ??? La Colombie, a toujours été le SEUL pays de droite en Amérique du Sud... La raison ??? Ils n'aiment pas les "maricas" (les pédés), et sont toujours très catholiques, donc, très famille traditionnelle, donc, içi, la propagande lgbt ne fonctionne qu'à la capitale, et les clubs d'étudiants des universités de la capitale (comme partout, d'ailleurs), Bogotá, et pas partout, car ils ont un très mauvais souvenir, des "gauchistes"... Les narcos, les Farc, et actuellement encore, les "encapuchados", ou encapuchonés, qui se cachent la face dans leurs "hoodies", ce que l'on qualifierait de "black block" içi, les marxistes d'extrême gauche (communistes et socialistes)..., donc, les musulmans partout et les lgbt, la sauce ne prend pas, içi, dans un pays à 90% catholique (c'est là où je vis dorénavant)...
Le Colombien n'oublie pas non plus que, Uribe, malgré avoir fait des mauvaises choses, a quand mème fait quelque chose de bon : Combattre les narcos et les Farc, qui finançaient aussi le socialisme international (européen inclus + mafias), alors, je vous conseillerais de réviser vos sources, avant de poster du n'importe quoi, basé sur des impressions personnelles... Içi, ils préfèrent un Uribe à un Gustavo Petro, ancien maire incompétent de Bogota, et ancien Farc, qui tuait, séquestrait des gens, et mettait des bombes un peu partout, avant d'avoir été élu maire de Bogotá, et ce, quand les Farc existaient encore...

Jean Schmitz 20/02/2020 05:29

C'est quoi, ces fake news ??? La Colombie, a toujours été le SEUL pays de droite en Amérique du Sud... La raison ??? Ils n'aiment pas les "maricas" (les pédés), et sont toujours très catholiques, donc, très famille traditionnelle, donc, içi, la propagande lgbt ne fonctionne qu'à la capitale, et les clubs d'étudiants des universités de la capitale (comme partout, d'ailleurs), Bogotá, et pas partout, car ils ont un très mauvais souvenir, des "gauchistes"... Les narcos, les Farc, et actuellement encore, les "encapuchados", ou encapuchonés, qui se cachent la face dans leurs "hoodies", ce que l'on qualifierait de "black block" içi, les marxistes d'extrême gauche (communistes et socialistes)..., donc, les musulmans partout et les lgbt, la sauce ne prend pas, içi, dans un pays à 90% catholique (c'est là où je vis dorénavant)...
Le Colombien n'oublie pas non plus que, Uribe, malgré avoir fait des mauvaises choses, a quand mème fait quelque chose de bon : Combattre les narcos et les Farc, qui finançaient aussi le socialisme international (européen inclus + mafias), alors, je vous conseillerais de réviser vos sources, avant de poster du n'importe quoi, basé sur des impressions personnelles... Içi, ils préfèrent un Uribe à un Gustavo Petro, ancien maire incompétent de Bogota, et ancien Farc, qui tuait, séquestrait des gens, et mettait des bombes un peu partout, avant d'avoir été élu maire de Bogotá, et ce, quand les Farc existaient encore...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs