Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


A qui profite le crime? Double attentat à Barcelone...6 semaines avant un référendum historique pour l'indépendance de la Catalogne

Publié par Brujitafr sur 19 Août 2017, 05:26am

Catégories : #ACTUALITES

A qui profite le crime? Double attentat à Barcelone...6 semaines avant un référendum historique pour l'indépendance de la Catalogne
Sur le papier, cet attentat sonne malheureusement comme une évidence. D'ailleurs, le média alternatif  espagnol "El Robot Pescador" l'avait parfaitement anticipé en septembre dernier. Je ne vais pas le traduire intégralement car il est trop long mais il résume parfaitement la situation. Partant d'un constat tout à fait hypothétique, le site décrivait en septembre dernier la mise en place d'un scénario d'attaque terroriste en Catalogne que les médias ont contribué à diffuser au plus grand nombre.
 
 D'un côté, la Catalogne est l'un des centres djihadistes les plus importants en Espagne et l'EI avait fait part de son intérêt pour la reconquête du Sud de l'Espagne, d'autre part, cet attentat arrive dans un timing tout à fait improbable alors qu'un référendum historique se prépare le 1er octobre prochain en vue d'une indépendance de la Catalogne. Que pourrait-elle bien faire aujourd'hui, "seule et faible" dans une Europe exposée au terrorisme international? Alors, attaque terroriste ou false flag?


 

 
C'est devenu assez classique. Après la plupart des attentats islamistes, la toile se met en ébulition et parle quasiment invariablement de false flag. Est-ce ce le cas cette fois-ci? En tout cas, tout cela s'est déjà produit dans le passé avec les réseaux terroristes Stay behind de l'OTAN et spécifiquement la cellule Gladio en Italie. La seule différence est que de nos jours, les cellules islamistes ont remplacé celles d'extrême droite ou d'extrême gauche mais le principe reste le même et la menace bien réelle. Oui, les gouvernements ont déjà organisé  ou soutenus en secret des attentats dans un but politique et pour renforcer leur légitimité et l'Espagne et la France dispose toujours d'un réseau Stay Behind (actif ou dormant) jusqu'à preuve du contraire car ceux-ci n'ont jamais été dementelés (ni même fait l'objet d'une enquête parlementaire digne de ce nom contrairement au réseau italien Gladio).



 

 
Un air de déjà vu: des attaques permises pour renforcer le pouvoir en place?
 
 


 

Vincenzo Vinviguerra: "Il faut attaquer les civiles, les gens,
 les femmes, les enfants,bien loin du jeu politique.
Cela permettra les autorités de déclarer l'état d'urgence."

Vincenzo Vinciguerra était co-conspirateur des attaques sous fausse bannière en Bologne durant les années de plomb.Il déclara le chose suivante au quotidien The Guardian: «La voie terroriste a été suivie par des personnes camouflées, des personnes appartenant à l'appareil de sécurité ou celles liées à l'appareil d'État par rapport ou collaboration. J'affirme que chaque acte de violence qui a suivi depuis 1969 s'inscrivait dans une matrice unique et organisée ... Avanguardia Nazionale tout comme Ordine Nuovo (le principal groupe terroriste de droite actif au cours des années 1970), a été mobilisée dans la bataille dans le cadre d'une stratégie anticommuniste qui ne se produisit non pas via des organisations déviantes des institutions du pouvoir, mais par la main de l'État lui-même, et plus précisément dans le cadre des relations de l'Etat au sein de l' Alliance atlantique ". 


 

 
La préparation prédictive



 

 
Concernant plus spécifiquement les attentats d'hier, revenons sur quelques points importants relevés par El Robot Pescador qui ont préparé psychologiquement le public à cet attentat:


 

 
l'EI prévient l'Espagne qu'elle paiera très chère
 l'expulsion des musulmans de Al Andalus
La menace augmente: l'EI diffuse
désormais ses messages en espagnol.
 
Les Etats-Unis considèrent la Catalogne comme
 "l' épicentre méditerranéen du djihadisme"
La Catalogne est la communauté avec le plus grand
 risque de radicalisation des musulmans
 
La Catalogne, épicentee du radicalisme djihadiste en Espagne
 
Les détentions accroissent la peur du djihadisme en Catalogne
 
Une centaine de djihadistes vivent en Catalogne, disposés à agir
 
Le ministère de l'intérieur révèle "le risque particulier"
 de terrorisme djihadiste auquel doit faire face la Catalogne 


 

 


 

Les choses se sont précisées par la suite:

 

 
l'Etat Islamique cible la "Sagrade familia" (monument de Barcelone)


 

 

 

A qui profite le crime ? 

 
04/07/2017: La Tribune

 

Le site rapporte que "De toute évidence, le premier grand bénéficiaire d'une attaque de l'Etat islamique à Barcelone serait l'Etat espagnol lui-même car cela signifierait, très probablement, un coup final au processus souverainiste catalan.

 

 
Tout d'abord, une attaque terroriste islamiste à Barcelone, permettrait au gouvernement espagnol de montrer à l'ensemble de la population catalane que « La Catalogne est trop faible et petite pour faire face seule, sans le soutien de l'État espagnol, aux risques énormes du monde d'aujourd'hui ».
 
Cette attaque, leur permettrait même de montrer l'incompétence actuelle des autorités catalanes à prévenir les attentats:
 
 
Les cinq points faibles de la Catalogne
 face aux attaques djihadistes (2015...)

"Par conséquent, tout cela leur permettra de vendre à la population catalane (et l'ensemble de la population espagnole) la nécessité de rétablir et centraliser le pouvoir exécutif central, sous prétexte d'« être plus efficace dans la lutte contre les menaces extérieures » . Cela permettrait également au gouvernement espagnol de lancer une campagne efficace de réduction drastique de tous les pouvoirs des autonomies, en particulier en ce qui concerne les questions de sécurité et d'éducation."
 
"Une attaque terroriste islamiste sur le sol catalan, permettrait au gouvernement central de déployer des forces de sécurité en Catalogne (police, la Garde civile, et même l'armée), en faisant valoir que la police régionale est incapable de faire face seule à la menace terroriste. C'est peut-être quelque chose que de nombreux éléments du gouvernement aimeraient mais n'osent pas faire à cause de l'effet négatif que cela produirait au sein de la population.
 
Dans ce cas, les nationalistes catalans pourraient difficilement critiquer un tel déploiement, qui serait vendu comme « une protection nécessaire contre les menaces terroristes suite à "l'attaque brutale subie".
 
On pourrait ajouter à toute cette manoeuvre une campagne médiatique nationale de soutien et de solidarité avec la communauté catalane, servant à renforcer les liens au niveau émotionnel et national et à démontrer « l'affection de l' Espagne pour la Catalogne ». En outre, après une campagne de ce genre, les séparatistes catalans qui oseraient continuer à défendre l' indépendance catalane radicale et explicite, pourrait être présentés comme des « fanatiques endurcis et ingrats qui défendent de faux intérêts».
 
Comme on le voit, le mouvement sécessionniste catalan serait gravement touché et cela retarderait d'au moins quelques années tout processus d'indépendance, mais cela est plus probable qu'un tel événement y mettrait un terme définitif.
 
Les deux articles suivants font froid dans le dos:

 


Rappelons que ce même groupe Bilderberg a été accusé par le juge anti mafia Imposimato de terrorisme :
 

 

 
José Manuel García-Margallo (député, ex ministre des affaires étrangères): "Nous pouvons faire face à une attaque terroriste mais la dissolution de l'Espagne est absolument irréversible"...septembre 2016

Dans un contexte de Brexit et de menaces terroristes, l'article évoque aussi le fait que l'Union Européenne profiterait également d'un tel événement car il est évident qu'en cas de crise, il vaut mieux se serrer les coudes que de parler d'indépendance.


L'hypothèse d'un false flag ne peut pas être confirmé à ce jour mais il faut rappeler que ce type d'opération ne saute pas toujours aux yeux et qu'il ne s'agit pas de dédouaner la responsabilité des islamistes qui, certes, font le jeu d'intérêts supérieurs mais qui sont des pantins consentants à 100%. La responsabilité des uns ne dédouanent pas celle des autres. Cependant, il convient de ne jamais négliger les deux faces d'une même pièce.


 

 

Sont-ils en train de préparer un attentat sous 

fausse bannière à Barcelone? (septembre 2016)


Publié par Fawkes News
 


En savoir plus sur http://www.fawkes-news.com/2017/08/a-qui-profite-le-crime-double-attentat.html#rWzfetIIbkwjsq6f.99

 

Commenter cet article

Paul 20/08/2017 14:49



Ah ah il a tout faux..

L'union européenne est au contraire à l'initiative des euros régions. Diviser pour régner la devise des dictateurs.

Informez vous sur les eurorégions qui vont constituer les états-unis d'europe...

Contrairement à ce que pensent les citoyens, ce ne sont pas les États Nations qui vont constituer les états-unis d'europe mais leur découpage en eurorégions comme la catalogne...

Voyez la conférence de François Asselineau...

https://www.upr.fr/actualite/upr-parti-politique/conference-de-francois-asselineau-a-reims-les-euro-regions-allons-nous-laisser-detruire-la-france

Anonyme 19/08/2017 11:38

oups ... désolé pour la GROSSE faute d'orthographe, je n'ai pas assez relu ma réponse, je suis tellement en colère... CET article bien sûr

Anonyme 19/08/2017 11:36

On peut dire tout et n'importe quoi... ce qui est le cas de cette article...
Les seuls responsables indéniables sont ceux qui tiennent, le poignard ( deux morts en Finlande hier), la mitraillette ou le volant de la voiture qui fonce dans la foule........et à chaque fois force est de constater que ce sont des musulmans

Paul 20/08/2017 14:34

...que des catholiques dans la milice sous le régime de Vichy..

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<