Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


USA. Le FBI retrouve les « courriels perdus » d’Hillary Clinton dans la maison de son adjointe Huma Abedin

Publié par Brujitafr sur 5 Juin 2017, 17:36pm

Catégories : #ACTUALITES, #USA

Les courriels censés être «perdus» (puis prétendument volés par des hackers russes !) appartenant à l'ancienne secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, ont été récupérés le 1er juin par des agents spéciaux du FBI dans une maison à Dearborn (Michigan), appartenant à une société appartenant au frère et à la sœur d’Huma Abedin, l'assistante principale d’H. Clinton.
Comme c'est bizarre !
Pourtant, les médias américains continuent d'affirmer mordicus que c'est Poutine qui a volé ces emails !!

 

Nous avons déjà vu que Seth Rich, ancien directeur adjoint pour la protection de données de vote du Parti Démocrate, avait contribué à l'élaboration d'un programme informatique pour le Comité National Démocrate (DNC) qui permet aux gens de taper leur adresse et d’obtenir une carte situant leur bureau de vote. Mais comme il était un supporter de Bernie Sanders, et constatant les manipulations malhonnêtes et illégales des partisans d’Hillary Clinton (afin de faire éliminer Sanders au profit d’Hillary), il décida de fournir des dizaines de milliers de documents secrets et d’e-mails du DNC à WikiLeaks. Ce n'était pas un hacker russe.

 

 
Huma Abedin
En effet, selon whatdoesitmean.com, dans l'après-midi du 1er juin, une équipe spécialisée d'agents spéciaux du FBI et de procureurs du Ministère de la Justice quittait rapidement Washington DC , pour aller à Dearborn, dans le Michigan. Dès leur atterrissage, ils ont été pris en charge par un grand convoi, dont la destination était une maison située au 7246, rue Jonathon, qu'ils ont rapidement investie pour enquête. Ils ont déclaré à la presse locale qu'ils «enquêtaient sur une question de sécurité nationale» et disaient aux voisins curieux ou inquiets : «Il n'y a aucune menace pour la sécurité publique dans la région, donc les gens ne doivent pas être préoccupés par une situation dangereuse. "
Or, cette maison appartient à une «société coquille vide», créée par le Journal of Muslim Minority Affairs qui est depuis longtemps connu comme une entreprise de la famille Abedin, dans laquelle le frère de Huma Abedin, Hassan Abedin, est éditeur de livres de « bondieuseries », et sa sœur, Heba Abedin, est éditeur assistante.
Née dans une illustre famille de dirigeants des Frères Musulmans, Huma Abedin a été qualifié de «princesse de la Fraternité Musulmane». Elle a grandi à Kalamazoo, située à deux heures de Dearborn dans le Michigan. Au mois d’août 2016, elle a mystérieusement rompu avec la campagne présidentielle d’Hillary Clinton pour faire un voyage secret à Dearborn, qui est actuellement la plus grande ville musulmane d’Amérique.
Les agents spéciaux du FBI retirent les preuves
de la maison familiale d'Abedin à Dearborn, Michigan, le 1er juin 2017
 
Or, quelques mois avant sa visite secrète à Dearborn, Huma Abedin avait été interviewée par le FBI, qui enquêtait sur les courriels «perdus» d’Hillary Clinton. De son témoignage, le FBI a retenu qu'un ordinateur portable contenant une copie de ces courriels provenant du serveur privé d’Hillary Clinton, avait été apparemment perdue (lors d’un envoi postal) avec une clé USB qui contenait également une copie des courriels de Clinton.
Il y a douze jours, le mari d’Huma Abedin, Anthony Weiner (délinquant sexuel maintenant condamné, et ancien député au Congrès), a été inculpé par un grand jury américain secret, puis arrêté par le FBI, et a plaidé coupable pour des accusations sexuelles. En l'espace de 2 heures, sa condamnation a été prononcée, ce qui est un record dans l'histoire américaine.
Surprise par l'arrestation et la condamnation de son mari à 2 ans de prison, Huma Abedin a demandé le divorce d’Anthony Weiner, quelques heures après sa condamnation.
Cependant, il y a trois jours, soit le 31 mai, Huma Abedin et son mari, Anthony Weiner, ont rencontré à New York des agents hauts placés du FBI. Immédiatement après, les deux tourtereaux ont renouvelé le bail de leur luxueux duplex à Union Square et sont revenus à la vie commune, comme si de rien n’était.
Huma Abedin et son mari Anthony Weiner
 
À peine 24 heures après qu’Huma Abedin et son mari Anthony Weiner soient rentrés dans leur luxueuse maison de New York City, les agents spéciaux du FBI et des procureurs du ministère de la Justice des États-Unis ont effectué leur raid sur la propriété des Abedin à Dearborn, ce qui veut dire que lors de son voyage secret à Dearborn l'été dernier, Huma "a secrètement planqué " dans cette maison des preuves critiques concernant les emails "perdus" de Hillary Clinton, et peut-être même l'ordinateur "perdu" et la clé USB.
Sans aucun doute, Huma Abedin et son mari, Anthony Weiner, sont maintenant en pleine coopération avec le ministère de la Justice du président Trump. Mais les grands médias de propagande américains restent muets sur cette affaire. Ils restent constamment scotchés sur leurs «fausses nouvelles» et sur leur campagne d'hystérie anti russe, ce qui fait dire au président Poutine qu'ils auraient besoin d'une «pilule calmante» afin de se soigner.
Un exemple parmi d’autres, démontrant l’ignorance crasse de ces médias menteurs nous a été donné récemment par la fameuse journaliste Megyn Kelly, qui a choqué tout le monde après avoir demandé hier au Premier ministre indien, Narendra Modi «Êtes-vous sur Twitter? ". La pauvre ignorante ne sait pas que Modi a le 2ème flux Twitter le plus important au monde avec plus de 30 millions d'adeptes, dépassé seulement par le président Trump.

Poutine à Megyn Kelly : le Web définit le score

«Megyn Kelly était très en sueur alors qu’elle a essayé de piquer l’ours. Heureusement, Poutine a été à la hauteur», les internautes établissent le score de la «bataille verbale» de la journaliste américaine, connue pour avoir pris au dépourvu Donald Trump, contre le Président russe sur la défensive… où à l’offensive?
Le Président russe Vladimir Poutine s'est retrouvé le 2 juin sous une avalanche de propos piquants et de questions épineuses de la journaliste américaine de NBC News, Megyn Kelly, devenue célèbre grâce à ses critiques de Donald Trump.
 
Pourtant, M. Poutine a su faire preuve de sang-froid et d'humour, ce qui n'est pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux. Les internautes du monde entier se sont mobilisés pour définir l'issue de la «lutte sans merci», au niveau verbal, engagée par l'Américaine. Par exemple, plusieurs twittos ont réagi à la question de Megyn Kelly sur les «hackers russes» qui auraient influencé la présidentielle américaine.
« Avez-vous lu ses rapports? », a à son tour demandé M. Poutine.
« J'ai lu la version publique et non classée secrète », a répondu l'animatrice.
« Moi, j'ai lu ces rapports. Il n'y a que des suggestions et des conclusions basées sur des suggestions. Savez-vous comment on disait dans une organisation où j'ai travaillé auparavant: adresses, faits, noms? », a dit M. Poutine.
-----------------------------------------------------------
 
« Megyn Kelly est experte en piratage? Vous plaisantez sûrement, Plié Tordu De Rire. »
 
« Oui, j'ai vu son angle de questionnement et presque toutes les questions étaient basées sur des affirmations de propagande qui n'ont pas encore été prouvées. C'était "off". »
 
« Megyn Kelly était très en sueur alors qu'elle a essayé de piquer l'ours. Heureusement, M. Poutine a été à la hauteur. »
D'autres internautes ont ironisé sur les propos de Megyn Kelly au sujet des « empreintes digitales » des hackers.
------------------------------------------------------------
« Des centaines de faits sont contre la Russie: des adresses IP, des empreintes digitales, des codes. Tout cela pointe la Russie et aucune autre preuve ne mène vers quelqu'un d'autre », a souligné la journaliste américaine.
« Quelles empreintes digitales? Les empreintes de sabots, de cornes? À qui sont ces empreintes? On peut inventer des adresses IP. Savez-vous combien y-a-t-il de spécialistes? Ils feront de sorte [que cela ait l'air, ndlr] d'avoir été envoyé de votre domicile par vos enfants », a lancé Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine et Megyn Kelly

Une fois de plus, il est démontré qu’aujourd’hui, en Occident, seuls les journalistes « idiots et sans éducation » sont autorisés à « bourrer le mou » aux citoyens de leur pays.

source

Commenter cet article

Shadow 05/06/2017 10:12

Ce numidia raconte vraiment n'importe quoi.What Doest It mean, reprendre des soit disant rapports inexistants du SVR. C'est pas crédible pour un sous. Ces rapports sont classifiés. C'est pas un site lambda qui va y avoir accès. C'est comme si vous faisiez des articles en citant...des rapports de la DGSE. Allez réveillez-vous, ne relayez pas de la désinformation.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<